01/01/2019 18:02

Des centaines de voitures ont été brûlées cette nuit en France - Aucun décompte officiel mais nous avons fait le tour des régions

Chaque année des dizaines voir des centaines de voitures sont incendiées le soir du nouvel an. Une "tradition" très française que rien ni personne ne semble pouvoir arrêter. Il est difficile d'avoir une vue d'ensemble. 

Selon un décompte, toujours partiel et non officiel, effectué par Le Point.fr, au moins 568 véhicules ont été incendiés dans la nuit de la Saint-Sylvestre. À titre de comparaison, le ministère de l'Intérieur avait indiqué que lors du réveillon du nouvel an 2018, 1 031 véhicules avaient été incendiés au total.

Les équipes de jeanmarcmorandini.com ont fait le tour de plusieurs sites d'informations locaux pour constater que cette année encore les dégâts sont nombreux:

Dans le Haut-Rhin, une dizaine de véhicules ont été incendiés à Illzach, au nord de Mulhouse, lors de violences urbaines qui ont commencé à 20 heures lundi soir et se sont poursuivies dans la nuit de lundi à mardi, a appris franceinfo mardi 1er janvier. Environ 70 gendarmes ont été mobilisés jusqu'à 5h30 mardi matin, sur une dizaine de véhicules incendiés.

Dans les zones urbaines des Yvelines, 41 voitures ont été incendiées et 13 autres ont été touchées par propagation des sinistres, durant la nuit de la Saint-Sylvestre. Ce bilan est en forte hausse par rapport à l’an dernier : 23 voitures avaient brûlé dans le département dans la nuit du 31 décembre 2017 au 1er janvier 2018.

En région parisienne, 277 voitures ont été incendiées en zone police. 148 véhicules sont partis en fumée à Paris et en petite couronne et 123 dans les départements de grande couronne selon le Parisien.

Cinq voitures et un scooter ont été incendiés dans la nuit de lundi à mardi peu après minuit, à Vannes dans le quartier de Kercado. Selon les premières constatations, c’est le scooter, placé entre deux voitures stationnées sur un parking d’un immeuble, qui aurait été incendié le premier. Le feu se serait ensuite propagé à cinq voitures selon le Télégramme

Dans la nuit du 31 décembre au 1er janvier, 99 voitures ont été incendiées en Seine-Saint-Denis, dont 27 par propagation, nécessitant l’intervention des pompiers. Au total, 31 personnes ont été interpellées et 24 placées en garde à vue par les forces de l’ordre.

Au moins deux voitures ont été incendiées, et au moins trois endommagées par propagation : les pompiers sont intervenus vers 21h pour une Mercedes en feu sur un parking à l'arrière de l'immeuble du 16 rue de Vienne à Colmar, à l'angle avec la rue d'Eisenstadt à Colmar.

Environ une vingtaine de voitures auraient été incendiées cette année au Havre et à Rouen. Un nombre identique à l'an passé. Des poubelles ont également été brûlées dans ces deux villes selon France Bleu

A Haguenau : un impressionnant incendie s'est déclaré dans une casse automobile vers 3h30 ce mardi 1er janvier. 70 véhicules ont été brûlés. Une soixantaine de pompiers d'Haguenau, Hochfelden, Bischwiller et Schweighouse-sur-Moder ainsi que 25 véhicules ont été mobilisés pour éteindre les flammes. On ne connaît pas pour l'instant l'origine du sinistre.

A Strasbourg des voitures ont été brûlées notamment dans le quartier du Neuhof de Cronenbourg, d'Ostwald et de Hautepierre où des abribus ont été dégradés selon France 3 Alsace.

Vingt-deux voitures brûlées ainsi qu'une vingtaine de poubelles pour l'ensemble des Bouches-du-Rhône. La nuit de la Saint-Sylvestre a été relativement calme cette année, même si le nombre de véhicules brûlés est supérieur à l'année dernière.

En ce 1er janvier 2019, la préfecture du Rhône a communiqué le nombre de voitures brûlées dans le département pendant la nuit du réveillon. Les premiers décomptes font état d'une cinquantaine de faits, dont une trentaine de véhicules enflammés et une vingtaine de feux par propagation, principalement dans l'Est lyonnais et à Lyon.

(D'autres villes et régions ont également été touchées, cette liste est non exhaustive)

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de B612
1/janvier/2019 - 22h21
555© a écrit :

Castagangster les reserve pour les gilet jounes smiley

Exactement. Il est plus facile de gazer et de taper sur des manifestants nassés, sans défense et sans protection et pour la plupart pacifiques que d'aller rétablir "l'ordre républicain sans complaisance" comme dit Manu, dans certaines zones de non-droit... Manque de courage politique. Parce que les forces de l'ordre, elles iraient bien rétablir l'ordre dans les quartiers, si leur autorité administrative le décidait.

Portrait de Linoïe
1/janvier/2019 - 20h44

Il faudrait commencer par arrêter ce décompte débile, du 1er janvier ..... chaque année il  y a une concurrence entre quartier, à la bande d'abrutis qui brûlera le plus.

Portrait de nina83
1/janvier/2019 - 18h52

C'est devenu banal que plus personne n'y fait attention, je suis contente d'habiter un endroit tranquille smiley 

Portrait de 59
1/janvier/2019 - 18h43

il n'y avais pas de canon a eau ?  alors que fait le ministre  ? 

Portrait de David1959
1/janvier/2019 - 18h20

Une nuit de la Saint Sylvestre qui s'est déroulée dans le calme ,sans incident notable affirmera la version gouvernementale !!!