28/12 17:10

Un gendarme arrêté à Paris, Gare de Lyon, alors qu'il transportait des explosifs sans autorisation et refusait de se soumettre aux contrôles de police

Le 23 décembre dernier, les agents de la douane ont arrêté un homme, gendarme de profession, qui transportait des explosifs sur lui.

L'individu s'est rebellé et a tenté d'éviter l'intervention des douaniers, en vain.

Il a été placé en garde à vue dans le cadre d'une enquête confiée à l'Inspection générale de la Gendarmerie nationale (IGGN), selon une source judiciaire au Figaro. Après 96 heures de garde à vue, durant lesquelles de nombreux interrogatoires ont été effectués, le suspect a été déféré au parquet et présenté à un juge d'instruction, ajoute la même source.

Il a été mis en examen des chefs «d'opposition à l'exercice des fonctions d'un agent des douanes, rébellion, transport et détention sans motif légitime de produits ou engins explosifs, cession d'armes, munitions ou éléments de catégorie A, détournement ou dissipation par militaire d'armes ou d'objets remis lors du service».

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de lomir
30/décembre/2018 - 20h01
Gregeagle a écrit :

Qui vous parle de radicalisation ?

 

pourquoi vous en doutez?????????????

Portrait de Gregeagle
29/décembre/2018 - 07h49
Jejedu69 a écrit :
Comme d’autres secteurs, la police, la gendarmerie et l’armée n’échappent pas aux cas de radicalisation dans leurs rangs.

Qui vous parle de radicalisation ?

 

Portrait de lomir
28/décembre/2018 - 21h07

le ver est dans le fruit

Portrait de Jejedu69
28/décembre/2018 - 20h10 - depuis l'application mobile

Comme d’autres secteurs, la police, la gendarmerie et l’armée n’échappent pas aux cas de radicalisation dans leurs rangs.

Portrait de Jejedu69
28/décembre/2018 - 20h10 - depuis l'application mobile

Comme d’autres secteurs, la police, la gendarmerie et l’armée n’échappent pas aux cas de radicalisation dans leurs rangs.