15/12/2018 11:57

Edmond Simeoni, père de l'autonomisme corse, est mort provoquant une vague d'émotion sur l'île de beauté depuis hier soir

Edmond Simeoni, 84 ans, est décédé vendredi à l'hôpital d'Ajaccio, a annoncé Jean-Baptiste Calendini, directeur de cabinet de Gilles Simeoni.

Figure emblématique du mouvement autonomiste corse depuis la fin des années 1960 et père de Gilles Simeoni, actuel homme fort de l'île, il était hospitalisé depuis une semaine. «Il s'est éteint tranquillement auprès des siens», a déclaré Jean-Baptiste Calendini. A Bastia, les coeurs sont lourds et les drapeaux sont en berne.

Les Bastiais lui ont rendu hommage dans la soirée.

Né le 6 août 1934 à Lozzi en Haute-Corse, le jeune Edmond Simeoni étudie la médecine à Marseille où il rencontre sa future épouse Lucie, une militante communiste d'origine alsacienne. Dans les années 1960, le gastro-entérologue de Bastia a 26 ans lorsqu'il développe des idées politiques régionalistes. À l'époque, l'île souffre d'un sentiment d'abandon de la part de la République et les jeunes sont contraints de quitter la Corse faute d'emploi. En 1970, il intègre l'ARC (Action régionaliste corse) où lutte pour la défense de l'environnement, dénonce la spéculation et le règne de certains clans sur l'île. Le «docteur Simeoni» devient alors le père d'un nouveau nationalisme corse qui prône l'autonomie.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Morlock3
15/décembre/2018 - 14h50

R.I.P