02/11 10:16

Le Portugal décide d'interdire les animaux sauvages dans les spectacles de cirque d'ici 2024, selon une loi adoptée par le Parlement

Le Portugal a décidé d'interdire les animaux sauvages dans les spectacles de cirque d'ici 2024, selon une loi adoptée par le Parlement mardi soir et saluée par les associations de défense des animaux.

"Cette loi était très attendue. La place des animaux sauvages n'est pas dans les cirques. Les gens doivent pouvoir se divertir sans souffrance pour les animaux", a déclaré à l'AFP Bianca Santos, vice-présidente de l'association portugaise AZP, qui milite pour le bien-être des animaux.

Lions, tigres, éléphants, chameaux ou zèbres: cette interdiction concernera plus de 1.100 animaux appartenant à une quarantaine d'espèces.

Avec la loi approuvée cette semaine grâce aux voix des députés de gauche comme de droite, qui prévoit une période de transition de six ans, le Portugal rejoint ainsi la quarantaine de pays dans le monde, dont la moitié en Europe, qui limitent déjà l'utilisation d'animaux dans les cirques.

"Le Parlement a enfin compris que des cages plus grandes, des règles plus strictes ou davantage de contrôles n'étaient pas une solution au problème de ces animaux, réduits à de simples marionnettes, à qui on a retiré leur dignité", a réagi le député André Silva, du Parti personnes-animaux-nature (PAN), qui a le premier soumis un projet de loi sur ce sujet il y a près d'un an.

D'ici 2024, les propriétaires des cirques devront enregistrer ces animaux sur une plateforme qui sera créée prochainement, tandis que le gouvernement devra organiser le placement de ces animaux dans des centres d'accueil, au Portugal ou à l'étranger.

Les professionnels du spectacle qui accepteront de se séparer de leurs animaux avant la fin de la période de transition pourront bénéficier en outre d'une aide pour leur reconversion professionnelle.

L'association représentative de la vingtaine de cirques portugais s'était opposée à cette loi, affirmant dans un communiqué qu'elle "contribue à la disparition" de cette filière.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de jp91
2/novembre/2018 - 11h36
th93100 a écrit :

ça, c'est au pays des Bisounours ! Avez vous idée du comportement d'un grand fauve face à un nouvel arrivant ? quant à les libérer en milieu sauvage, autant les euthanasier, ça leur évitera de longues souffrances

Les gens critiquent les numéros de cirque avec animaux sans savoir de quoi ils parlent !!  les  animaux dans les cirques dignent de ce nom , sont traités comme des enfants !   si j'étais un animal je préfèrerai être  dans un cirque que dans la jungle !  repas à heure fixe , vétérinaire au moindre bobo !  quand au numéro en lui même c'est un jeux pour l'animal  ça dure pas plus de  10 mn , une distraction sinon les animaux s’ennuieraient  !  je parle bien sur des vrais cirques ! pas  ceux dont vous voyez des videos qui viennent de chine ou de je ne sais ou et qui souvent date  de quelques années !  c'est comme dans tout il y a des brebis galeuses  ! ce n'est pas pour ça que l'ensemble de cette profession soit pénalisé !

Portrait de Philomène
2/novembre/2018 - 10h44
th93100 a écrit :

Soupirs... quand est ce que les 'associations' comprendront que les animaux qui sont en Cirque aujourd'hui (et depuis près de 40 ans) ont sont nés en captivité et y ont passé leur vie ? Ce ne sont plus depuis longtemps des animaux sauvages capturés et dressés.

Qu'est ce qu'on fait des animaux ? On les bouffe ?

On les met dans des parcs animaliers ou on les envoie dans des réserves ,on les stérilises et on les laisse finir tranquillement leur vie .c'est simple non !

Abonnez vous à ONE VOICE entre autres vous verrez qu'on peut très bien libérer ces animaux esclaves sans les "bouffer " comme vous dites !

Bonne journée et bon appétit !

Portrait de Philomène
2/novembre/2018 - 10h33

A quand la même chose enFrance ?Malgré des centaines de pétitions défendant la cause animale ,pas grand chose ne bouge .Et ces salopards de chasseurs qui veulent tuer les renards nuits et jours et 365 jours dans l'année parce que le renard est nuisible à leurs yeux ,Ils proposent même 50 centimes par queue de renard rapportée !!! Mais dans quel monde vit-on ? aucune compassion .Il y a du mouron à se faire face à cette cruauté et à cette bêtise grandissante .