27/10/2018 07:45

La Société des rédacteurs du journal Le Monde se dit "surprise" par "l'annonce brutale" de la modification de l'actionnariat du quotidien

La Société des rédacteurs du journal Le Monde s'est dite "surprise" par "l'annonce brutale" de la modification de l'actionnariat du quotidien, et restera "vigilante" sur les conséquences de l'entrée au capital du milliardaire tchèque Daniel Kretinsky.

La Société des rédacteurs du Monde (SRM) "reste vigilante sur les opérations en cours et leurs retombées pour l'indépendance éditoriale et l'image du Monde", prévient-elle dans un communiqué.

Jeudi, la rédaction a appris à l'issue d'une longue réunion avec la direction et les actionnaires du quotidien que Matthieu Pigasse avait vendu 49% de ses parts dans la holding Le Nouveau Monde, qui détient 26,66 % de la Société éditrice du Monde, au groupe Czech Media Invest de l'homme d'affaires Daniel Kretinsky.

Ce dernier s'est récemment fait connaître en France en rachetant l'hebdomadaire Marianne ainsi qu'une série de magazines dont Elle et Télé 7 jours.

"En l'état, ce rachat ne change pas l'équilibre des pouvoirs entre les actionnaires du Monde", rappelle la SRM, précisant que "Xavier Niel et Matthieu Pigasse ont donné par écrit leur accord de principe à ce que le pôle d'indépendance, dont fait partie la SRM, détienne un droit d'agrément, à leurs côtés, pour tout changement de contrôle de l'actionnariat".

Patron de médias en République Tchèque, Daniel Kretinsky a fait fortune dans l'énergie et détient 94% de la holding EPH Energie, qui gère plus de 50 usines électriques et mines en République tchèque, en Grande-Bretagne ou en Allemagne.

Ailleurs sur le web

Vos réactions