02/10/2018 10:30

Grande-Synthe: Onze personnes interpellées lors d'une opération policière visant le siège de l'association Centre Zahra France - Trois personnes en garde à vue

10h30: Ce que l'on sait
Trois personnes ont été placées en garde à vue mardi à l’issue d’une opération de «prévention du terrorisme» visant le siège de l’association chiite «Centre Zarah France» et les domiciles de ses principaux dirigeants à Grande-Synthe (Nord).

Les perquisitions ont débuté à 6H00 du matin, selon la préfecture du nord, menées par environ 200 policiers dont des agents du RAID et de la BRI. La préfecture a justifié cette opération par le «soutien marqué» à «plusieurs organisations terroristes» des dirigeants de l’association. Au même moment, le Journal officiel faisait état du gel de ses avoirs, ainsi que le gel des fonds d’une direction du ministère iranien du renseignement.

Le centre Zahra héberge plusieurs associations parmi lesquelles le Parti antisioniste, la Fédération chiite de France ou France Marianne Télé. Elles sont soupçonnées par les autorités françaises de légitimer le jihad et de faire l’apologie de mouvements terroristes comme le Hamas palestinien ou le Hezbollah libanais. Les trois personnes ont été placées en garde à vue notamment pour détention illégale d’arme à feu.

Dans la matinée, le quartier où est installé le siège du Centre Zarah France était totalement bouclé, ont constaté des journalistes de l’AFP. Une douzaine de cars de CRS étaient déployés autour d’une grande bâtisse de briques rouges aux airs de ferme, siège de l’association, dans une impasse d’un quartier résidentiel tout proche de l’autoroute. Les forces de l’ordre étaient masquées.

De nombreux policiers sillonnaient également le centre de Grande-Synthe, ville de 23.000 habitants à proximité de Dunkerque.

Ces «visites domiciliaires» ont été sollicitées par le préfet du Nord auprès du juge des libertés et de la détention du tribunal de grande instance (TGI) de Paris qui les a autorisées après avis du procureur de la République de Paris et du procureur de la République de Dunkerque.

Elles sont prévues par le Code de la sécurité intérieure et en vertu de dispositions introduites par la loi renforçant la sécurité intérieure et la lutte contre le terrorisme (SILT) du 30 octobre 2017.

10h00: Trois personnes ont été placées en garde à vue mardi à l’issue d’une opération de «prévention du terrorisme» visant le siège de l’association chiite «Centre Zarah France» et les domiciles de ses principaux dirigeants à Grande-Synthe (Nord). Les trois personnes ont été placées en garde à vue notamment pour détention illégale d’arme à feu.

09h24: Environ 200 policiers mènent ce matin des perquisitions à Grande-Synthe (Nord) au siège de l'association "Centre Zahra France" et aux domiciles de ses principaux dirigeants en raison de leur "soutien marqué" à "plusieurs organisations terroristes", a annoncé la préfecture. Selon une source proche du dossier, 11 personnes ont été interpellées à la suite des perquisitions.

Cette opération, commencée à 6h00, "s'inscrit dans le cadre de la prévention du terrorisme", a ajouté la préfecture dans un communiqué. Selon France 3 Nord, quelque 200 policiers, notamment de la BRI sont mobilisés pour perquisitionner 12 domiciles.

08h08: Selon France 3 une grosse opération de police est menée ce matin depuis 6h à Grande-Synthe.

200 policiers (notamment de la BRI) mènent des perquisitions au siège de l'association musulmane Centre Zahra France et au domicile de ses principaux dirigeants.

"Depuis 6 heures ce matin, 12 visites domiciliaires sont menées par des effectifs de la police nationale dans la commune de Grande-Synthe", explique la Préfecture du Nord. L'association est soupçonnée de liens avec des organisations terroristes.

"Cette opération s’inscrit dans le cadre de la prévention du terrorisme, les activités de l’association « Centre Zahra France » étant particulièrement suivies en raison du soutien marqué par ses dirigeants à plusieurs organisations terroristes et en faveur de mouvements prônant des idées contraires aux valeurs de la République", précisent encore les autorités.

Le centre Zahra France est une association musulmane chiite fondée en 2005. Elle dit avoir pour objectif de faire "connaître le message de l'islam".

"Nous, soussignés, Monsieur Gouasmi Yahia, Monsieur Tahiri Jamel et Monsieur Khalid Abdelkrim appartenant à l’alchimie des deux mondes, sommes des occidentaux de l’Orient et des orientaux de l’Occident", peut-on lire sur le site de l'association.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de ajc21
2/octobre/2018 - 11h05
2.louphi a écrit :

Qu'est-ce que tu en sais ? On ne connaît rien des tenants et aboutissements de cette opération. Pourquoi être si défaitiste ?

Il (ou elle) n'est pas défaitiste, juste réaliste

 

Portrait de MikaHh2307
2/octobre/2018 - 10h37

Lorsque j'ai quitté grande synthe en 1986, dans le quartier du courghain, on l'appeler déjà le petit chicago, à l'époque!

Portrait de pierjack
2/octobre/2018 - 08h24

beaucoup de spectaculaire en France,pour peu d'effet.