25/07/2018 16:41

Le juge des référés du Conseil d'État a rejeté mercredi la suspension du décret réduisant la vitesse à 80km/h réclamée par une cinquantaine de députés

Le juge des référés du Conseil d'État a rejeté mercredi la suspension du décret réduisant la vitesse à 80km/h réclamée par une cinquantaine de députés, au motif que les conditions d'urgence avancées par les requérants n'étaient pas établies.

Le décret d'application contesté est paru le 17 juin au Journal officiel.

Il a instauré une limitation de vitesse à 80 km/h (contre 90 km/h auparavant), entrée en vigueur le 1er juillet, sur l'ensemble des routes secondaires à double sens sans séparateur central (muret, glissière), soit sur 40% du réseau routier français.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de djbaxter
25/juillet/2018 - 18h36
Onebob a écrit :

Bonne nouvelle! Bravo au président Macron qui va sanctionner tous les enculés de chauffard!

Bonne nouvelle! On a trouvé le dernier électeur de Macron qui n'avait pas encore retourné sa veste. Parce que rouler à 90 il y a un mois, on n'était pas un chauffard, et aujourd'hui çà tue les chatons. Marcheur dans le mur, en avant toute !

Portrait de jarod.26
25/juillet/2018 - 17h36
complètement nase ce décret mais bon