21/07/2018 15:01

#PermitPatty, #IDAdam, #PoolPatrolPaula... Les réseaux sociaux se mobilisent pour dénoncer le profilage racial aux Etats-Unis

#PermitPatty, #IDAdam, #PoolPatrolPaula : derrière ces "hashtags" diffusés récemment sur les réseaux sociaux, la même accusation de profilage racial quand des Américains blancs appellent la police pour signaler un problème avec un Noir, souvent sans raison.

Ces incidents racistes sont fréquents et anciens, mais ils rencontrent un écho beaucoup plus important grâce aux smartphones et aux réseaux sociaux, notamment depuis le tollé provoqué en avril par l'arrestation de deux Noirs dans un café Starbucks de Philadelphie parce qu'un employé les trouvait suspects.

"Des incidents qui auraient pu être classés sans suite ou considérés comme exagérés ne peuvent plus être ignorés" car les utilisateurs "tendent à partager des choses auxquelles elles adhèrent, dans l'outrage ou dans la sympathie", explique à l'AFP Makana Chock, professeure en communication à l'Université de Syracuse. 

L'organisation de lutte pour les droits civiques ACLU affirme que "le profilage racial reste un problème national ancré et profondément inquiétant" aux Etats-Unis, rappelant que cette pratique est illégale.

Ailleurs sur le web

Vos réactions