30/06/2018 10:34

Un militant d'extrême droite interpellé à Paris après avoir vandalisé les drapeaux gays accrochées devant l'Assemblée nationale

Un homme a été interpellé cette nuit à Paris, pour avoir dégradé une des banderoles arc-en-ciel LGBT accrochées devant l'Assemblée nationale, a appris franceinfo de source policière.

Le président de l'Assemblée nationale, François de Rugy, a précisé sur Twitter que la personne interpellée "se revendique militant d’extrême droite et anti LGBT".

L'Assemblée nationale portera plainte "dans les plus brefs délais". Ces banderoles ont été installées en symbole de l'engagement de l'Assemblée nationale contre les discriminations.

Plus tôt dans la semaine, des passages piétons recouverts d'arc-en-ciel ont été vandalisés à plusieurs reprises dans le 4e arrondissement de Paris.

Des actes condamnés par la maire de Paris, Anne Hidalgo, alors que se tient la Marche des fiertés samedi à partir de 14 heures.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de paf2000
30/juin/2018 - 14h47

smiley

Portrait de @rest78
30/juin/2018 - 14h45

honte a vous bande de fascistes! Foutez la paix a vos concitoyens et aller bosser plutôt qu'écrire des propos abjects ici

Portrait de t33
30/juin/2018 - 13h40
2018 a écrit :

une pensée pour les gros cassos(cas social) incompétent d'extrême droite.

après un attentat foireux la semaine dernière (certain arrive à les organiser de syrie!!!).

ce farfelu ce fait choper pour une simple dégradation.MDR

 

Pratiquement une faute par mot !! Remarquable ! smiley

Portrait de pmpmpm
30/juin/2018 - 13h02

  Et  si un  militant  gay  avait vendalisé  une affiche du  FN   il aurait eté interpelé  ?

Portrait de luciep
30/juin/2018 - 11h54

Oh my god, vite qu'on lui coupe la tête !

Au fait, qu'ont ils eu ceux qui ont brûlé le drapeau français ?

Portrait de atlantique07
30/juin/2018 - 11h31

Pour  avoir mis un drapeau communautaire sur le bâtiment qui représente l'ensemble de la nation il devrait aussi y avoir des poursuites........