30/05/2018 10:02

Après sa Une sur le président turc Erdogan, le directeur du "Point" révèle que l'hebdomadaire a reçu des menaces de mort - VIDEO

Hier soir dans "C à vous" sur France 5, Anne-Elisabeth Lemoine recevait Etienne Gernelle en pleine polémique depuis la sortie du dernier numéro du "Point" sur Recep Erdogan, le président turc.

Le directeur de la publication du magazine a révélé que l'hebdomadaire a reçu des menaces de mort. "Le journal oui bien-sur on a reçu des menaces de mort. 'Une balle dans la tête si tu continues à critiquer Erdogan'. C'est assez sérieux", explique Etienne Gernelle. 
L'hebdomadaire Le Point a dénoncé dimanche une campagne de "harcèlement" contre son dernier numéro, dont la Une présentant le président turc Erdogan comme un "dictateur" a fait l'objet de menaces dans le Sud de la France.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de erine.teygype
30/mai/2018 - 13h46

Avec un "démocrate" tel qu'Erdogan, et ses partisans, on ne peut pas s'attendre à autre chose.

Par contre, la réaction médiocre et faiblarde de Macron renforce leur sentiment de puissance.

Portrait de seb2746
30/mai/2018 - 10h30

D'un autre coté, quand tu accuses et critique ouvertement avec une partie de "on dit" et qqes reportages fait par une puissance étrangère au lieu de faire tes propres enquêtes, faut pas se plaindre ensuite.

Autant on sait que l'autre et pas net, autant là c'est "volontaire" de leur part pour se faire menacer ou pour la pub.