25/03/2018 11:02

Plus d'un million de personnes sont descendues samedi dans la rue dans plusieurs villes des Etats-Unis, pour une manifestation historique contre les armes à feu

Plus d'un million de personnes, dont de nombreux jeunes, sont descendues samedi dans la rue dans plusieurs villes des Etats-Unis, pour une manifestation historique contre les armes à feu après la tuerie dans un lycée de Floride qui a fait 17 morts. D'origine spontanée, cette initiative est devenue la plus grande manifestation contre les armes de l'histoire des Etats-Unis.

"Vous les élus, représentez la population ou partez !", a lancé Cameron Kasky, un lycéen de 17 ans ayant survécu au massacre, à la marée humaine de quelque 800.000 personnes rassemblée dans les avenues entre la Maison Blanche et le Capitole à Washington, selon les organisateurs cités par NBC.

A New York, ils étaient 175.000 dans les rues, selon le maire Bill de Blasio. Et plus de 800 marches se sont déroulées dans d'autres villes des Etats-Unis et dans le monde avec, partout, les jeunes comme force d'impulsion.

"Plus jamais ça!" était le mot d'ordre fédérant ces adultes et adolescents, révoltés par la répétition des fusillades dans les écoles. Ils ont crié leur frustration, alimentée par l'inaction des législateurs et des pouvoirs publics, réticents à agir contre la National Rifle Association (NRA), le puissant lobby des armes.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Valentin 1998
25/mars/2018 - 19h01

Je voudrai bien vous voir, vous les pro armes du blog: si un de vos enfants se fait tuer dans une école, comment réagiriez vous? sinon, vous allez me dire: pas besoin de nra en france pour se procurer une arme: cf à trèbes et les autres attentats, et là vous auriez raison!

Portrait de Stephanie22ans
25/mars/2018 - 11h11

C'est pas beaucoup pour un pays de 300 millions d'habitants. Nos grandes manifestations en France ont également atteint le million. La réalité c'est qu'une majorité d'Américains sont attachés au port d'armes. Même quand Obama était au pouvoir et avait la majorité, il n'a pu changer la loi qu'à la marge car ses propres élus démocrates se sont désolidarisés d'un strict contrôle des armes.