16/02/2018 10:46

Echange tendu hier soir sur France 2 dans "L'émission politique" entre le ministre de l'Education Nationale, Jean-Michel Blanquer, et Alexis Corbière - VIDEO

Hier soir, France 2 diffusait un nouveau numéro de "L'émission politique", présentée par Léa Salamé. Sur son plateau, la journaliste recevait Jean-Michel Blanquer, le ministre de l'Education nationale.

Au cours de l'émission, il a notamment été confronté à Alexis Corbière pour évoquer l'éducation. Et pour être concret, l'homme politique a pris un exemple : sa fille, conduite le matin même à l'école. "Ce matin, je l'ai emmenée à l'école maternelle...", a-t-il débuté avant d'être coupé par le ministre. "Peut-être que je peux terminer mon raisonnement, si vous me le permettez", a-t-il déclaré. 

"Je vous assure, ne soyez pas tendu comme ça. Je veux vraiment échanger avec vous de façon constructive. Vous dîtes : mon parti a fait ceci, les gens comme moi dans l'Académie...", a rétorqué Alexis Corbière. 

"Je suis très détendu, il n'y a aucun problème. Simplement, il faut que je puisse terminer mon raisonnement pour que ça soit valable", a répondu Jean-Michel Blanquer. "Terminez votre raisonnement. Ensuite, racontez votre expérience lorsque vous êtes allé chercher votre fille à l'école ce matin", a lancé Léa Salamé pour faire avancer le débat.

"L'école, c'est un sujet sérieux qui nécessite de développer un argument. Pas un sujet politicien où l'on s'interrompt toutes les deux minutes", a continué le ministre de l'Education Nationale.

.

Regardez

.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de stbx00
16/février/2018 - 12h02
onebob a écrit :

on a pas le niveau en math en france ..qui laisse passer les enfant de classe en classe ..le redoublement n existe pas...et a la fin on donne le bac en faisant des qcm...

Justement non, contrairement à de nombreux pays, les mathématiques en France ne sont pas sur des QCM mais sur des raisonnements. C'est d'ailleurs en partie pour cela que les classements internationaux sont catastrophiques pour les élèves Français peu habitués à cette méthode. Notre ingénierie est plébiscité dans le monde entier. 

Portrait de stbx00
16/février/2018 - 11h59
onebob a écrit :

on va tuer le baccalauréat ...deja qu il etait presque mort...ca va devenir le brevet des collèges... la classe de maturité ..au ben oui ca va tout changer...4 jour ,4.5 jour decole ???on en est vraiment arriver la?? une guerre pour 1/2 journée?? pi la faites comme vous voulez...y  a t il du monde au commande dee la france??

Ce qui est certain c'est qu'aujourd'hui le baccalauréat n'a plus aucun intérêt. Les élèves de terminale étudient pour l'après bac. On est en plus dans une aberration totale ou les maths servent de sélection quasi unique. J'espère que cette réforme sera utile même si malheureusement mes enfants n'en bénéficieront pas à quelques années prêt...