11/02/2018 09:18

Le président de M6, Nicolas de Tavernost, plaide pour "la suppression intégrale de la publicité sur les chaînes publiques"

En plein projet de réforme de l'audiovisuel public, le président de M6, Nicolas de Tavernost, plaide pour "la suppression intégrale de la publicité sur les chaînes publiques" et une réforme en profondeur de la loi de 1986 qui régit le paysage audiovisuel français. "France Télévisions devrait se concentrer sur ses seules missions de service public, ce qui lui éviterait de réclamer en permanence un accroissement de ses ressources, notamment commerciales", estime Nicolas de Tavernost dans un entretien au Journal du Dimanche (JDD).

"La suppression intégrale de la publicité sur les chaînes publiques, comme l'ont déjà fait nos voisins britanniques, que l'on prend souvent en modèle, ou espagnols, permettrait ainsi de mieux cerner le rôle de France Télévisions", poursuit le président du directoire du groupe privé de télévision. "Quelle est la nature du service public? En tout état de cause, ce n'est pas de chercher à imiter le secteur privé", tranche Nicolas de Tavernost. Le président de la République Emmanuel Macron a lancé une vaste réforme de l'audiovisuel public, qui doit aboutir avant la fin de l'année. Le patron de M6 plaide également pour une plus forte intégration dans les groupes audiovisuels des activités de production et de diffusion, dans le cadre du toilettage de la loi de 1986. "Plus que jamais, pour les chaînes de télévision françaises, cette maîtrise des droits et des programmes est indispensable pour répondre à une concurrence chaque jour plus intense et internationale", selon lui.

"Or, les règles régissant les relations entre producteurs et diffuseurs sont obsolètes et ne font que jeter les producteurs français dans les bras de groupes internationaux ou de fonds d'investissement au lieu de les adosser prioritairement à des diffuseurs nationaux", déplore-t-il. Nicolas de Tavernost juge aussi "anachronique" l'interdiction pour les chaînes de télévision de diffuser des films le mercredi soir ou le samedi et "absurdes" certaines règles sur la publicité.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de nnwldx
11/février/2018 - 11h06

déjà c'est une bonne chose la suppression de la pub le soir, le film du soir maintenant commence à 20h30, enfin à 21h05 ce soir.

Portrait de Dimrost
11/février/2018 - 10h50

Totalement d'accord avec De Tavernost, j'ajouterai que vu que les chaînes privées veulent faire payer l'accès à leur contenu distribué par internet (j'entends les chaînes tel que TF1 M6 TFX TF1 série film 6 Ter W9 gratuit via une antenne TNT) alors que leurs chaînes sont distribuées gratuitement sur le hertzien, on rende ces canaux de diffusion payant pour les annonceurs privés. Cela financera le service publique qui n'aura plus de publicités, et encouragera peut être à voir les chaînes de rediffusion que sont les 6Ter W9 TFsérie TFX ou TMC à avoir un contenu autre que de la rediffusion .. où à redistribuer à des annonceurs plus interessant.

Portrait de larsky
11/février/2018 - 10h43

"D'un autre côté il faut avouer qu'il y a du ménage à faire dans le service public. Autant à la radio qu'à la TV. Avons nous vraiment besoin de France 4, France O, France info ? Je ne le pense pas"

Je ne suis pas tout a fait d'accord avec vous , peu être réorienter France 4 et encore , France O c'est l'outre mer et les gens d'outre mer ont le droit de rester informer même en métropole, pour France info le je suis septique , le service public a besoin d'une chaîne info , mais ce sont les journaliste de France info qui posent problème, arrêter le prosélytisme de tout ce qui n'est pas de gauche, sont des cochons vulgaires.

Perso hier soir j'ai regardé France 4 et le match de rugby féminine entre Ecosse et France sous une pluie battante.    

Portrait de fredmanga
11/février/2018 - 10h40

Mr de Tavernost prêche pour sa paroisse mais sur le fond il a pas tord.Il faudrait déjà commencer par dégraisser le mammouth à france tv et revendre les chaines qui servent à rien , 3 chaines publiques suffiraient et l'économie générée permettrait amplement de supprimer la pub sans augmenter la redevance.

 

Portrait de lucieat
11/février/2018 - 10h09

Et bien moi, je regrette la pub, pas pendant les émissions, mais entre, on n'a même plus le temps d'aller aux toilettes ou sortir le chien si on est sur une chaine publique, de plus, plus d'argent= il y aurait peut être de meilleurs émissions.

Portrait de larsky
11/février/2018 - 09h30

Ce cher monsieur ferais mieux de reformer sa chaîne , il me semble que les audiences ne sont pas au beau fixe sur M6, déprogrammation de séries pratiquement toutes les semaines , beau respect pour les téléspectateurs qui suivent ces séries. 

Je lui propose d'essayer de commencer les soirées de M6 a 20h45 et ne mettre que 2 épisodes des nouvelles séries qu'il programme.