15/01/2018 08:22

Un éleveur Normand, devenu comédien pour "Normandie nue" de François Cluzet sortie mercredi, vit l'enfer et voit sa ferme ravagée par des incendies volontaires

Un éleveur normand, Didier Roguet, devenu comédien pour le film Normandie nue, sorti mercredi en salles, est au bord de la crise de nerfs selon Europe 1. Alors qu'il avait tourné nu pour manifester le désarroi des agriculteurs et loué sa ferme à François Cluzet pour les besoins du long-métrage, l'agriculteur n'a pu que constater, quatre mois après le tournage, que deux incendies criminels avaient ravagé sa propriété:  : "Quand vous faites un film comme ça, on croit que vous avez gagné des millions et il y a une vengeance parfois pure et simple, en se disant 'Il ne va pas l'emmener au paradis, je vais cramer sa ferme'. Si je n'étais pas indemnisé, je pourrais fermer la boutique dans un mois. J'étais au zénith, là, je suis dans l'enfer. Je vais arriver à près de cinquante animaux perdus. Mon cheptel se trouve décimé, c'est catastrophique."

Hélène, l'épouse de Didier, ne cache pas son inquiétude : "C'est la déchéance totale. On n'a plus de fourrage pour les animaux. Tous les jours, il y a des bovins qui meurent. J'ai peur que se reproduisent les images que j'ai vues dans le film, c'est-à-dire la pendaison. Je pars au travail, je reviens avec une boule au ventre en me disant 'Pourvu qu'il soit là, dans la maison". J'ai peur qu'il fasse un geste irréversible."

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de nina83
15/janvier/2018 - 09h49

C'est dingue cette jalousie permanente, l'être humain est immonde.... on a pas le droit de "réussir" et de gagner un peu d'argent dans ce pays, il a bien fait d'en parler..... mais ce ne sera pas suffisant : la connerie ne se soigne pas.