20/12/2017 13:45

Polémique du vol Tokyo/Paris d'Edouard Philippe: Le Premier ministre "assume" - "La somme de 350.000 euros est impressionnante. On peut comprendre" l'émoi (Benjamin Griveaux)

13h42: "La somme de 350.000 euros est impressionnante. On peut comprendre" l'émoi, a déclaré Benjamin Griveaux, le porte-parole du gouvernement, lors du traditionnel point presse à l'issu du Conseil des ministres. "C'est un montant inférieur à celui du dernier déplacement d'un 1er ministre en Nouvelle-Calédonie".

"L'ensemble des moyens qui ont été mis en œuvre l'ont été avec l'objectif de diminuer les coûts", a-t-il précisé.

08h00: Invité ce matin sur RTL, le Premier Ministre a affirmé:

"Je reconnais que les sommes (...) sont toujours impressionnantes. C'est compliqué de déplacer le Premier ministre, et c'est cher. Mais je comprends parfaitement à la fois la surprise et les interrogations des Français. J'essaye de faire en sorte de limiter au maximum ces frais. Par exemple, le voyage en Nouvelle-Calédonie a coûté très cher, mais il a coûté 30% moins cher que le voyage de mon prédécesseur en Nouvelle-Calédonie."

07h16: Matignon a affrété, pour 350 000 euros, un avion d'un loueur privé, afin de permettre au Premier ministre Edouard Philippe de rentrer plus vite de sa visite en Nouvelle-Calédonie, selon une source proche du dossier. Le cabinet d'Edouard Philippe a confirmé à l'AFP que la délégation, "composée de 60 personnes", avait bien "fait le vol Tokyo-Paris sur un vol loué pour la somme de 350 000 euros, soit 6 000 euros par personne".

Arrivé en Nouvelle-Calédonie en vol commercial, le Premier ministre a débuté son voyage retour, le 5 décembre, dans l'A340 de l'armée de l'air mobilisé pour l'occasion, qui avait déjà emmené une partie de sa délégation à l'aller. Mais lors de l'escale à Tokyo, Edouard Philippe en est descendu pour embarquer dans un autre A340, celui-ci équipé de 100 sièges de type première classe, loué à l'entreprise spécialisée Aero Vision.

Au final, cet avion de luxe, qui s'est posé le 6 décembre à 7h30 à Orly, a permis au Premier ministre, dans de meilleures conditions de confort, de gagner deux heures. Celui de l'armée s'est posé à 9h30 à Roissy, presque vide.

Selon Matignon, cet avion, assez ancien et sans sièges business, "ne sert pas en temps normal à transporter ni des autorités militaires ni des membres du gouvernement en long courrier et de nuit". Il a été utilisé "exceptionnellement" par le Premier ministre, entre Nouméa et Tokyo, "justement pour faire des économies", plaide Matignon.

Autre justification : les deux heures ont permis au Premier ministre de rentrer à Paris "dans les temps impartis", alors qu'Emmanuel Macron s'apprêtait à décoller pour l'Algérie et qu'un Conseil de Défense était prévu à l'Elysée à 8 heures.

"Au total, le coût des vols pour ce déplacement ministériel a coûté 30% moins cher pour l'Etat que le dernier voyage similaire en Nouvelle-Calédonie", celui de Manuel Valls en 2016, précise encore le cabinet du Premier ministre.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Myckaelkel60
20/décembre/2017 - 20h10

Et toi pendant ce temps là tu te lèves à 5h du mat pour aller gagner 1500 euros en donner 800 pour les impôts sur salaire (sans compter taxe foncière et habitation) tu paies les 700 euros tous les mois pour rembourser les 100 000 euros sur les 12 ans à venir que tu dois encore à la banque...et eux pour gagner 2h30 il débourse 350 000 ils me font vomir tous ces chiens bourgeoissmiley à quand la révolution

Portrait de Jilou1994
20/décembre/2017 - 18h36

Reste à diviser les 350 000€ par le nombre de personnes qui l'accompagnaient pour comprendre le vrai prix du billet. Toutefois à l'époque des vidéos conférences, on a du mal à comprendre ce qui pouvait être si important pour justifier et organiser un rapatriement aussi rapide. L'exemple est la meilleure des prédications pour encourager les français à faire des sacrifices mais si les dirigeants dépensent à tout va comme dans le privé de façon aussi désinvolte cela va pas encourager le citoyen à cultiver l’esprit de mutualisation.  

Portrait de mauti
20/décembre/2017 - 17h34

C est une honte envers tout les français qui galère ............Mr MACRON qui a toujours crié halte au gaspillage mais il est tout a fait pareil que ces prédécesseurs........un autre Napoléon...... 

Portrait de Lapin
20/décembre/2017 - 15h35

D'un coté la France organise des réunions écologiques et d'un autre coté on utilise des gros avions qui polluent l'atmosphère avec du kérosène.

C'est un peu faîtes ce que je dis mais faîtes pas ce que je fais.

Portrait de LaRésistante.
20/décembre/2017 - 13h25

A quoi rime tous ces commentaires critiques?

Je suis surprise que vous soyez surpris:Le candidat Macron avait annoncé la couleur (en gros) Si tu veux un costard t'as qu'à bosser !

Si tu veux te balader gratos dans un avion qui coûte la peau des fesses aux contribuables t'as qu'à "faire" premier ministre ! C'est pas dur tu commences par militer au PS en soutenant Rocard puis le vent tournant tu passes à droite 'coucou l'UMP " tu soutiens Fillon mais quand le vent tourne, tu tournes aussi et tu fais le lèche boules (En marche, c'est difficile,faut du talent mais ça paie !)

Portrait de mestoutou
20/décembre/2017 - 11h54

Il "assume" ?! Non Monsieur, en tant que contribuables c'est nous qui "assumons" !!!!

Portrait de mestoutou
20/décembre/2017 - 11h42
.legay a écrit :

C'est vrai que la France est sous alerte nucléaire !!!smiley

 

C'est une excuse foireuse utilisée par Philippe !

 

Le droit n’interdit pas, en aucune façon, au président de la République et au Premier ministre de ne pas être présents au même moment sur le territoire. Ça s’est déjà produit, et dans ce cas c’est le ministre de l’Intérieur qui prend le relais.

D'ailleurs, dans un passé proche, il y a plusieurs exemples, comme en Juin 2015 ou Hollande était à Bruxelles alors que Valls était en Colombie, ou quand  Nicolas Sarkozy était en vacances au Brésil et François Fillon en Égypte.

La France aurait certainement survécu sans aucun problème à 2 heures d’absence des 2 à la fois du territoire, et aurait économisé 350.000 €.

Absolument exact !!!!!!!!!!

Portrait de fleurdesel
20/décembre/2017 - 11h24

Si à 40 ans tu voyages pas en A340 1ère classe pour faire tes courses, t'as raté ta vie !!!! Bon, je file j'ai mon chauffeur qui m'attend sur le tarmac... pour aller chercher mon pain. smiley

Portrait de fleurdesel
20/décembre/2017 - 11h02
.legay a écrit :

350 000 € de dépenser pour gagner 2 petites heures, et voyager dans des conditions luxueuses, alors que l'airbus A340 de l'armée (juste bon certainement à leurs yeux pour transporter des "bestiaux militaires" mais pas assez pour transporter dans des bonnes conditions ces messieurs, volaient et atterrissait presque à vide 2 heures plus tard !

Elle est pas belle la vie ???

Popotin Fragile se fout de la couche d'ozone ! smiley La Hulotte en a avalé son dentier ! smiley

C'est ce même Gournement qui se targuait de faire des économies sur le train de vie de l'Etat voyou.

Pas de soucis, ces richards de petits vieux à 1200 € par mois compenseront avec leur CSG et la vignette sur leur voiture électrique obligatoire pour avoir le droit de vivre et de circuler. smiley 

Le Mont Olympe en Macronie vue d'avion !  smiley smiley smiley  

Portrait de mestoutou
20/décembre/2017 - 10h58

Grace à mon augmentation de ma CSG spécial retraité, j'offre en plus à notre 1er ministre  quelques kilomètres de vol A340 !!!smiley

Portrait de Sd03200
20/décembre/2017 - 09h22

Dénonciation, en série dans tous les domaines. C'est dingue ça ! Dans le cas présent son déplacement à coûter moins cher qu'un autre pour aller au même endroit. Et c'est pas une nouveauté que les déplacements sont coûteux donc s'offusquer maintenant c'est bon quoi.

Va falloir si ça continue dans cette vague de dénonciation se méfier de ses voisins. Ils pourraient dénoncer eux aussi