18/12/2017 08:46

Journalistes et politiques flinguent le ton de l'interview d'Emmanuel Macron hier soir sur France 2: "Une honte pour le service public"

Ce matin, sur RMC, Jean-Jacques Bourdin se plaisait à qualifier régulièrement "d'aimable conversation" la rencontre entre Laurent Delahousse et Emmanuel Macron diffusée hier sur France 2 pendant le journal de 20h de la chaîne. Si tout le monde s'accord à souligner la forme nouvelle et originale avec cette conversation debout dans les salles de travail de l'Elysée, les commentaires sont plutôt virulents sur le fond. 

Et c'est sur twitter que ce sont exprimées très vite les critiques les plus virulentes. Pour François Kalfon du PS: "un petit parfum d’ ORTF cette déambulation élyséenne en mode « dites nous M. Le Président ? ». Et les français alors ?" Même son de cloche du côté de Sébastien Chenu, député FN du Nord: "Emmanuel Macron disait Que le service public de l'audiovisuel était une honte? L'itw de Laurent Delahousse en était une sacrée!". Le sénateur socialiste, David Assouline a décidé d'ironiser de son côté: "Là, franchement, le Président est malmené, il y a de l’abus, un peu de respect quand même ..."

Côté France Insoumise, on a le droit à du texte, mais aussi de l'image:

.

Le Point n'est pas tendre non plus sur son site internet et écrit ce matin:

"Ce fut une aimable conversation au cours de laquelle le président commenta son action, notamment le One Planet Summit qui s'est tenu mardi dernier à Paris. Interrogé trop superficiellement, le président en resta aux grandes généralités."

"On a vu un entretien plutôt confortable pour le président de la République", estime pour sa part Thierry Arnaud, le chef du service politique de BFMTV. "On lui demande de s’expliquer. Ce n’est pas un exercice déshonorant journalistiquement mais on a un président qui s’explique mais qui n’est pas poussé dans ces retranchements."

Pierre Januel, ancien porte-parole du ministère de la Justice et ancien collaborateur écologiste, trouve une certaine ressemblance avec l'autre émission de Laurent Delahousse, "Un jour, un destin", dans lequel le parcours exceptionnel d'une célébrité est retracé.

Enfin pour la chef du service politique d'Europe 1, Hélène Jouan: "C'était une déambulation dans un dédale de salons. On se croirait dans Maison à vendre de Stéphane Plaza! "

.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de mimide-56
18/décembre/2017 - 17h57
Nexus20 a écrit :

ben oui il y a des gens qui choisissent leur président non pas par rapport à leur programme, mais à la coupe du costume c'est un choix. 

Par rapport a quoi voulez vous le jugez?

Portrait de Jilou1994
18/décembre/2017 - 16h36

L. Delahousse mêmes s'il n'est pas exhaustif dans son interview est plutôt bienveillant, véridique, tourné vers le bien ultime de la personne et valide ses propos par des faits, des vérités relatives validées. C'est sûr que le journaliste provocateur voir insolent est très loin de cette façon de faire. 

Portrait de hanslam
18/décembre/2017 - 13h24

Si tout le monde s'accorde. Relisez ce que vous écrivez. Soyez vigilants 

Portrait de fairytale
18/décembre/2017 - 11h59

Quelle honte effectivement!! Ou est le travail journalistique? C'est vraiment hallucinant si peu de professionnalisme. Delahousse est très décevant !! 

Portrait de Mister Yous
18/décembre/2017 - 11h16

Résultat de cette "interview" : tout le monde tape sur le lèche bottes Delahousse.

Et 2 millions de télespectateurs de moins que sur TF1

Plan com' complètement raté : BIEN FAIT ! smiley 

Portrait de Antivirus
18/décembre/2017 - 10h37

Pour info, Delahousse avait aussi ciré les pompes de Fillon, en le recevant au JT en pleine affaire Fillon avant la présidentielle, et sans jamais lui rappeler les casseroles qu'il trimbalait . c'était dingue!!! Donc je ne suis pas étonné que Delahousse poursuive sur ce ton. IL est bien gentil mais il n'a vraiment pas de c....

Portrait de bebo
18/décembre/2017 - 09h29

Les jaloux qui auraient voulu être à la place de Delahousse et qui réclamaient des explications du président depuis des mois allant jusqu'à parler de honte et scandale démocratique le fait que Macron ne viennent pas parler comme il l'a fait justement hier au soir et ce à la demande de France Télévision qui a proposé cette forme d'exercice: vous avez déjà vu des gens s'engueuler en marchant?! Comme si tu allais chez quelqu'un pour être impoli! Que les journalistes sont hypocrites, le pire étant l'autre excité aussi sympa que sa femme grand reporter de guerre...

Moi j'ai vu 2 beaux gosses dans un beau décor, c'était sympa quoi qu'on en dise et je suis contente, je m'en contente!