26/11/2017 11:15

Les marchés de Noël s'ouvrent dans toute la France sous très haute surveillance policière pour éloigner tous les risques d'attentats

Le marché de Noël de Strasbourg s’ouvre sous haute surveillance. Des autorités déroulent un dispositif de sécurité similaire à l’an dernier : 17 points de contrôle où 140 agents de sécurité filtreront les accès à la grande île de Strasbourg, avec fouilles de sacs et palpations. Des mesures d’autant justifiées que « le risque terroriste est toujours présent », a rappelé le préfet Jean-Luc Marx début novembre. 

Près de 300 chalets, une quinzaine de marchés thématiques, 36 jours de festivités : le marché strasbourgeois s’achèvera le soir de Noël, le 24 décembre. Mais il sera prolongé jusqu’au 30 décembre dans le quartier de la cathédrale.

Les allées du marché seront particulièrement surveillées par les militaires de l’opération Sentinelle, et les forces de l’ordre pourront procéder à des contrôles aléatoires de personnes.

Dans le centre réservé aux piétons, les véhicules motorisés seront soumis à des restrictions drastiques de circulation et de stationnement.

 

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions