16/11/2017 15:55

Le président de l'Assemblée nationale François de Rugy envisage de "travailler des rapprochements" entre les chaînes LCP et Public Sénat

Le président de l'Assemblée nationale, François de Rugy (LREM), envisage de "travailler des rapprochements" entre les chaînes LCP et Public Sénat durant son mandat, a-t-il indiqué jeudi, n'écartant pas la possibilité d'une fusion. Un article du JDD affirmait dimanche que les présidents des deux chambres parlementaires, M. de Rugy et Gérard Larcher (LR), s'étaient entendus sur un rapprochement puis une fusion de ces chaînes en 2018. "Ce n'est pas la rédaction de tel ou tel journal (...) qui décide", a répliqué M. de Rugy, interrogé dans l'émission "Questions d'info" LCP-franceinfo-Le Monde-AFP.

Nous "n'apprécions pas tellement que certains (...) veuillent faire croire dans la presse qu'on prend des décisions sans en avoir parlé au sein des rédactions", a-t-il dit. Mais si la décision n'est pas prise, la possibilité n'est pas écartée. "C'est du pragmatisme (...) Il y a deux chaînes parlementaires, une pour le Sénat, une pour l'Assemblée qui se partagent le temps d'antenne. Que l'on cherche à les rapprocher, peut-être un jour à les fusionner, si cela permet d'être plus efficace, d'avoir des programmes de meilleure qualité, évidemment !", a déclaré François de Rugy. "J'ai un mandat de 5 ans devant moi, dans ces cinq ans, nous avons le renouvellement des présidents de ces deux chaînes, (..) en cinq ans on peut travailler évidemment des rapprochements", a-t-il assuré.

"J'en ai parlé avec le président du Sénat et il est évidemment d'accord pour améliorer la visibilité de l'Assemblée et du Sénat, des travaux parlementaires, des travaux législatifs, faire plus de pédagogie pour nos concitoyens", a-t-il ajouté.

Ailleurs sur le web

Vos réactions