13/11/2017 13:10

13 Novembre: Revivez minute par minute les moments forts de cette journée d'hommage aux victimes de ces attentats

13h09: Les Eagles Of Death Metal donnent un concert sur le parvis de la mairie

13h02: Emmanuel Macron quitte les lieux de l'hommage 

12h57: Un lâcher de ballons vient d'avoir lieu devant la mairie du XIème arrondissement de Paris

12h39: Emmanuel Macron est maintenant devant la mairie du XIème arrondissent de Paris pour un hommage et un lâcher de ballons

12h17: Emmanuel Macron parle avec les forces de l'ordre et secours qui étaient présents le soir des attaques

12h03: Un lâcher de ballons est prévu devant la mairie du 11ème arrondissement de Paris

11h48: Les personnalités politiques présentes, dont Manuel Valls, parle avec les victimes et familles des victimes

11h37: Emmanuel Macron prend quelques minutes pour échanger avec les familles des victimes

11h35: Anne Hidalgo et Emmanuel Macron ont dépose une gerbe de fleurs devant le Bataclan

11h29: Après une minute de silence, les noms des victimes au Bataclan sont prononcés

11h26: Emmanuel Macron arrive au Bataclan pour rendre hommage aux victimes

11h21: Le groupe Eagle of death metal, qui se produisait au Bataclan le soir de l'attentat, est présent

11h19: La cérémonie se déroulera à l'extérieur du Bataclan devant une plaque commémorative 

10h56: Emmanuel Macron est maintenant attendu devant le Bataclan

10h45: Une minute de silence est observée devant La Belle Equipe

10h39: Emmanuel Macron, sa femme Brigitte et Anne Hidalgo arrivent à la Belle Equipe où 19 personnes ont été tuées

10h36: Emmanuel Macron se rend maintenant devant La Belle Equipe

10h27: Emmanuel Macron et Anne Hidalgo arrivent au Comptoir Voltaire

10h18: Emmanuel Macron est maintenant attendu au Comptoir Voltaire, où Brahim Abdeslam avait déclenché sa ceinture explosive. Il avait été la seule victime

10h03: Anne Hidalgo et Emmanuel Macron rendent hommage aux victimes devant la terrasse de "La bonne bière"

09h58: Emmanuel Macron est attendu devant le bistro "La bonne bière" et la Casa Nostra

09h49: François Hollande assiste également à l'hommage aux victimes

09h41: Emmanuel Macron prend le temps d'échanger avec les familles des victimes

09h37: Anne Hidalgo et Emmanuel Macron rendent un hommage devant les terrasses du Petit Cambodge et du Carillon

09h36: Emmanuel et Brigitte Macron, ainsi que Anne Hidalgo, arrivent aux terrasses du Petit Cambodge et du Carillon

09h31: Emmanuel Macron est sur le point d'arriver aux terrasses du Petit Cambodge et du Carillon

09h17: Emmanuel Macron va se rendre maintenant aux terrasses des cafés et restaurants des 10e et 11e arrondissements de Paris

09h12: Emmanuel et Brigitte Macron prennent quelques minutes pour saluer les personnes présentes sur place

09h10: Emmanuel Macron dépose une gerbe devant le stade de France en mémoire aux victimes des attentats du 13 novembre

09h06: Une minute de silence est observée à Saint-Denis pour rendre hommage à Manuel Dias tué lors de l'attentat au Stade de France

09h05: L'hommage démarre en présence d'Emmanuel Macron

09h04: Emmanuel Macron arrive à Saint Denis et est accueilli par le maire de la ville Laurent Russier

08h15: Le chef de l'État rend hommage ce lundi matin aux victimes des attentats du 13 novembre 2015 à Paris et à Saint-Denis, qui avaient fait 130 morts. Il se rend sur les six lieux des attaques en compagnie notamment de François Hollande. Ses déplacements suivront chronologiquement les attentats, en commençant à 9 heures par le Stade de France, aux côtés notamment des élus locaux et régionaux, dont la présidente de la région, Valérie Pécresse.

07h28: Le programme de la journée

Le président de la République ira d'abord à 9h à Saint-Denis, sur le parvis du Stade de France, où trois terroristes s'étaient fait exploser. Des élus locaux et régionaux, dont Valérie Pécresse, seront à ses côtés. Il se déplacera ensuite devant les restaurants et bars parisiens cibles des attaques en terrasse (Petit Cambodge, Carillon, La Belle Équipe), avant de prendre la direction du Bataclan, où trois terroristes avaient tiré sur le public lors d'un concert des Eagles of Death Metal.

Une gerbe de fleurs sera déposée sur chaque lieu, suivie d'une minute de silence.

Le nom des victimes sera scandé par un message enregistré, mais il n'y aura ni prise de parole ni discours officiels. Emmanuel Macron assistera également à la cérémonie organisée par l'association Life for Paris sur le parvis de la mairie du 11e arrondissement, à 12h30. Une cérémonie qui se terminera par un lâcher de ballons, comme l'année précédente.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de fleurdesel
14/novembre/2017 - 10h35
pumpernickel a écrit :

Tous ces politiques qui font des attentats des circuits touristiques. Tous ces politiques qui minimisent le danger du salafisme qui envahit nos villes et nos campagnes. Tous ces politiques qui proclament en permanence qu'il ne faut pas faire d'amalgames et qui n'interviennent pas dans les banlieues ou la loi salafiste est la plus forte. Tous ces politiques qui ne s'émeuvent pas que les femmes n'ont pas le droit de sortir dans certaines cités et ceux-là justement qui font des circuits pour pleurer sur leur aveuglement et leur couardise.

Merci pour ce très beau et juste résumé que je partage entièrement.

Portrait de haegenb
13/novembre/2017 - 13h39
pumpernickel a écrit :

Tous ces politiques qui font des attentats des circuits touristiques. Tous ces politiques qui minimisent le danger du salafisme qui envahit nos villes et nos campagnes. Tous ces politiques qui proclament en permanence qu'il ne faut pas faire d'amalgames et qui n'interviennent pas dans les banlieues ou la loi salafiste est la plus forte. Tous ces politiques qui ne s'émeuvent pas que les femmes n'ont pas le droit de sortir dans certaines cités et ceux-là justement qui font des circuits pour pleurer sur leur aveuglement et leur couardise.

C’est exactement ça. Bravo.

Portrait de haegenb
13/novembre/2017 - 13h38
tpol a écrit :

Bien dit

 

+1

Portrait de tpol
13/novembre/2017 - 13h26
pumpernickel a écrit :

Tous ces politiques qui font des attentats des circuits touristiques. Tous ces politiques qui minimisent le danger du salafisme qui envahit nos villes et nos campagnes. Tous ces politiques qui proclament en permanence qu'il ne faut pas faire d'amalgames et qui n'interviennent pas dans les banlieues ou la loi salafiste est la plus forte. Tous ces politiques qui ne s'émeuvent pas que les femmes n'ont pas le droit de sortir dans certaines cités et ceux-là justement qui font des circuits pour pleurer sur leur aveuglement et leur couardise.

Bien dit