01/11/2017 10:30

EN DIRECT - Joggeuse disparue en Haute-Saône: Le corps brûlé est bien celui d'Alexia la joggeuse selon les analyses ADN(Procureur)

10h30: Les enquêteurs ont déployé les grands moyens pour tenter de retrouver l'auteur des faits et éviter une psychose dans la région de la commune de Gray (Haute-Saône), où vivait la jeune femme.
L'autopsie devrait permettre de savoir si elle a été victime d'un accident ou assassinée. Le corps a été "volontairement brûlé", transporté dans un bois et caché sous des branchages, où il a été découvert lundi par un élève gendarme, selon le procureur de la République de Vesoul.

09h32: Le parquet de Haute-Saône renouvelle son appel à témoin afin d'avoir des informations

08h31: L'autopsie aura tout de même lieu demain. Toujours aucun suspect dans l'immédiat

08h25: Le corps carbonisé, retrouvé lundi à proximité de Gray, en Haute-Saône est bien celui d'Alexia Daval, la joggeuse de 29 ans qui avait disparu l'avant-veille, a annoncé ce matin par communiqué le procureur de la République de Haute-Saône, Emmanuel Dupic:

"Les constatations réalisées sur le corps, dans la scène de crime, par les techniciens en identification criminelle ont été adressées dès hier à un laboratoire de police technique et scientifique. Leur exploitation ADN confirme que le cadavre découvert est bien celui d'Alexia Daval, la joggeuse disparue à Gray"

Samedi matin, vers 9 heures, Alexia Daval quitte son domicile pour aller faire un footing, sans emmener son téléphone portable. Les heures passent et la jeune femme ne revient pas. Son époux s’inquiète, habitué à ce qu’elle revienne après 40 minutes de course. Il alerte la gendarmerie de Haute-Saône, peu avant 12h30. Elle lance un appel à témoins, suivi de deux jours de recherches.

Le procureur de la République Emmanuel Dupic présente Alexia Daval comme une femme "sans aucun problème particulier". Âgée de 29 ans, elle vit à Gray-la-Ville en Haute-Saône. Selon l’Est Républicain, elle est employée de banque et mariée depuis deux ans. Ses parents sont bien connus dans le village, étant propriétaire d’un café PMU. Sa mère est également conseillère municipale.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Filoû02
1/novembre/2017 - 16h17
satine1 a écrit :

C'est affreux quand on pense que le corps était tellement brûlé qu'on ne pouvait plus savoir sur le moment s'il s'agissait d'un homme ou d'une femme !!  C'est inhumain pour la famille. Il va leur falloir du courage. 

c'est plus que du courage qu'il va leurs falloir !  Déjà le choc psychologique ,émotionnel ! Leur vie est fichue ! Jamais ils ne s'en remettront c'est impossible ! 

Portrait de fleurdesel
1/novembre/2017 - 14h09

Bien triste fin pour ce joli sourire.

Beaucoup de peine. Toutes mes pensées et mon soutien à ses parents et ses proches.

Un bien triste jour de tous les Saints.

Les enquêteurs ont l'air de penser plutôt à quelqu'un du coin voire même de la localité car l'accès de ce petit bois n'était pas évident ?

Je me mets à la place des habitants qui doivent avoir peur de sortir à l'idée qu'un assassin est peut-être proche d'eux. Quel climat de suspicion.

Vivement son arrestation en espérant qu'ils puissent le buter sur place. Aucune confiance en la justice bien trop clémente et permissive.

Portrait de Filoû02
1/novembre/2017 - 11h34
zezaku a écrit :

Retablissement de la peine de mort.Qui seme la mort aura la mort et on en parle plus.N'importe quelle peine ne fera pas venir la pauvre femme la seule justice c,est trouver l'assassin au plus vite et le pendre publiquement ca va refroidir tous les wanabe dexter en France.

hélas la peine de mort ne sera jamais retabli ! Et pourtant... 

Portrait de GuyHawke
1/novembre/2017 - 09h59
Supertomate a écrit :

Il y a eu un cas similaire dans les Yvelines, au mois de Septembre mais curieusement les médias n'en n'ont pas parlé 

ils ont retrouvé le corps d'une femme calcinée dans les bois

Pas d'indices  

Tout ce qu'ils savent, c'est que cette pauvre fille a été brûlée vive

Oui à Vernouillet , le corps a été retrouvé par une mère et sa fille pendant une promenade avec leur chien.Ils pensent que c'était une jeune fille de plus de 10 ans, mesurant 1m50.

Portrait de valentine89
1/novembre/2017 - 09h28

courage à ses proches et souhaitons que la gendarmerie trouve vite cet assassin

Portrait de Filoû02
1/novembre/2017 - 08h57

Ah put••• !! Fallait s'en douter hélas ! À chaque même disparition c'est le scénario maccabre à la fin ! C'est horrible et pensée émue  pour les parents . smiley

Portrait de Losc84000
1/novembre/2017 - 08h40 - depuis l'application mobile

Comment peut on être capable d'une telle horreur ! place à l'enquête et qu'on retrouve vite celui ou ceux qui ont fait çà. Condoléances à la famille

Portrait de Losc84000
1/novembre/2017 - 08h40 - depuis l'application mobile

Comment peut on être capable d'une telle horreur ! place à l'enquête et qu'on retrouve vite celui ou ceux qui ont fait çà. Condoléances à la famille

Portrait de nina83
1/novembre/2017 - 08h27

Quelle tristesse, courage aux parents et proches, j'espère qu'on retrouvera vite l'assassin.... qui a cherché à camoufler ses empreintes en la brûlant..... c'est une étrange histoire.....