01/11/2017 13:31

Le gouverneur de New York affirme que l'auteur de l'attentat "était lié" au groupe Etat islamique.

 13h30: Le gouverneur de New York affirme que l'auteur de l'attentat "était lié" au groupe Etat islamique. Selon le gouverneur Andrew Cuomo, l'auteur de l'attaque a agi en "loup solitaire". "Le jihad ne commence plus dans des camps d'entraînement à l'étranger, Internet sert désormais de plateforme globale, où on peut télécharger des documents, avec un modèle simple : 'Louez une voiture ou un camion et semez le désordre'"

Sayfullo Saipov est un ressortissant d'Ouzbékistan. Il est arrivé aux Etats-Unis légalement, après avoir obtenu une carte verte, depuis Tachkent, la capitale, en 2010. Il s'installe dans l'Ohio, d'après le New York Times, à qui une connaissance de l'époque raconte qu'il maîtrisait peu l'anglais. Avant de rejoindre Paterson, dans le New Jersey, où il vit aujourd'hui, il est également passé par Fort Myers en Floride.

Après son arrivée aux Etats-Unis, Sayfullo Saipov a été chauffeur routier, affirme le New York Times. Quand il s'est installé dans le New Jersey, il a troqué les camions pour les Uber. Un cadre de l'entreprise de VTC affirme que l'étude de ses antécédents n'avait rien révélé. "

10h03: L'Ouzbékistan a promis mercredi de coopérer "avec tous ses moyens" à l'enquête sur l'attentat à la camionnette qui a fait huit morts à New York, dont l'auteur présumé a été identifié par plusieurs médias comme originaire de ce pays d'Asie centrale.

"L'Ouzbékistan est prêt à apporter toutes ses forces et tous ses moyens pour fournir une aide à l'enquête sur cet acte terroriste", a indiqué le président ouzbek Chavkat Mirzioïev, cité dans un communiqué du ministère des Affaires étrangères.

07h00: Ce que l'on sait

Le chauffeur d'une camionnette a fauché des cyclistes et des passants mardi à Manhattan, faisant huit morts --dont six étrangers-- et 11 blessés, dans le premier attentat meurtrier à New York depuis 2001. Parmi les huit personnes décédées, on compte cinq Argentins et une femme de nationalité belge, ont indiqué les autorités respectives des victimes, depuis Buenos Aires et Bruxelles.

Le maire de New York, Bill de Blasio, a rapidement qualifié cette attaque, le jour de la fête d'Halloween, d'"acte lâche de terrorisme", sans parler de jihadisme. Le président américain Donald Trump a lui évoqué sans attendre l'organisation Etat islamique (EI), et ordonné un renforcement du contrôle des étrangers souhaitant entrer aux Etats-Unis. "Etre politiquement correct, c'est bien mais pas pour ça", a tweeté mardi soir le président.

Plusieurs médias ont indiqué que le chauffeur de la camionnette, un Ouzbek arrivé aux Etats-Unis en 2010, avait crié "Allah Akhbar" ("Dieu est grand") en sortant de son véhicule. Si la piste jihadiste était avérée, ce serait la première fois que Donald Trump est confronté à un attentat de ce genre d'une telle gravité depuis son arrivée à la Maison Blanche.

"C'est une journée très difficile pour New York", a déclaré M. de Blasio sur les lieux de l'attaque, au sud-ouest de Manhattan, non loin du mémorial érigé en mémoire des victimes du 11-Septembre. Le maire démocrate, qui joue sa réélection dimanche, a demandé aux New-Yorkais d'être particulièrement vigilants et de signaler toute anomalie.

"Nous savons depuis septembre 2001 que nous sommes une cible" mais "nous allons vivre nos vies et n'allons pas laisser le terrorisme l'emporter", a déclaré de son côté Andrew Cuomo, gouverneur démocrate de l'Etat de New York. Il a annoncé des mesures de police renforcées dans la très touristique capitale financière américaine. La police a appelé toute personne détenant photos ou vidéos de l'attaque à les lui transmettre.

Le One World Trade Center, gratte-ciel érigé sur le site des tours jumelles détruites le 11 septembre 2001, devait être illuminé toute la nuit en rouge-blanc-bleu, en honneur de "la liberté et de la démocratie." Et sur les réseaux sociaux, beaucoup se promettaient de ne pas céder face au terrorisme sous le mot-clef #NYCstrong (New York fort).

Les pompiers ont parlé de 11 blessés hospitalisés, dans un état "sérieux" mais pas critique. Trois Belges ont été blessés, a précisé Bruxelles. Les cinq Argentins tués, originaires de Rosario (centre de l'Argentine), "fêtaient le 30e anniversaire de la fin de leurs études", selon un communiqué officiel de Buenos Aires. La femme belge tuée, originaire de Roulers, visitait New York en compagnie de sa soeur et de sa mère.

La police a indiqué que le suspect avait 29 ans et qu'elle ne recherchait pas d'autre suspect. Selon plusieurs médias américains, il s'agirait de Sayfullo Saipov, habitant dans le New Jersey (est), où la camionnette avait été louée. Il disposait d'un titre de séjour permanent, la "carte verte", et travaillait comme chauffeur pour Uber, selon le New York Times, en précisant qu'il avait déjà "été sous le radar" de la police.

La police a précisé qu'il avait été touché par balle au ventre et hospitalisé. Selon plusieurs médias, il aurait été opéré en soirée et son pronostic vital ne serait pas engagé.

.

Mardi 31 octobre

.

22h31: Le maire de new York annonce qu'il s'agit "d'un acte terroriste qui visait des civils innocents qui a fait 8 morts dont 6 qui étaient morts à l'arrivée des secours sur place"

Le conducteur, qui roulait sur une piste cyclable, a ensuite percuté un autre véhicule, et est sorti en possession d’armes factices. Les autorités ont fait feu sur lui, puis l’ont interpellé. Aucun autre suspect n’est actuellement en fuite, a ajouté la police de New York. La camionnette avait été louée auprès de la compagnie Home Depot, a précisé une de ses porte-parole.

22h23: "Après avoir percuté plusieurs personnes, le conducteur est sorti du véhicule avec deux armes à feu. Un policier a tiré sur lui, l'atteignant à l'abdomen. La personne est détenue actuellement"(Police)

21h51: Le FBI annonce "traiter cette attaque qui a fait au moins 6 morts comme un acte terroriste"

21h39: Le premier bilan officiel communiqué par la police fait état de 6 morts et 15 blessés

.

.

21h36: Ce que l'on sait à cette heure de ce qui s'est passé

Le conducteur d'un véhicule a foncé sur une piste cyclable. Il y aurait plusieurs morts selon un responsable des autorités judiciaire cité par le New York Times, la chaîne CNN évoque 6 morts et plusieurs blessés. Le tireur aurait été arrêté après avoir été blessé par la police. Les faits se sont produit vers 3h20 heure locale, près de West Street et de Chambers Street dans le quartier de Tribeca. "Il y a eu une collision raconte un élève de la Stuyvesant high school cité par le New York Post... Il est sorti d'une des voitures. Il avait deux armes. On a cru que c'était un truc d'Halloween. Il a commencé à courir sur la chaussée. Il y avait une autre personne avec une chemise verte qui le poursuivait." 

Un autre témoins affirme: "C'était la panique, il y a des gens qui hurlaient et d'autres qui appelaient au secours avec des téléphones. Il y a eu des coups de feu à plusieurs reprises..."

21h10: Au moins 6 morts selon un bilan donné à l'instant par CNN citant des sources policières

Selon le New York Post, six personnes au moins auraient été visées par un tireur et deux seraient décédées. La télévision locale New York 1 parlait elle de quatre morts.

Le maire démocrate de New York, Bill de Blasio, était attendu sur place. 

.

.

20h58: Les médias US annoncent plusieurs morts et de blessés mais aucune confirmation officielle

.


.

20h53: Plusieurs médias indiquent qu'un camion aurait foncé dans la foule puis l'homme aurait ouvert le feu

.

20h50: La police de New York a annoncé l'arrestation d'une personne après qu'un tireur a blessé plusieurs personnes

20h49: Plusieurs médias américains évoquent une possible fusillade qui aurait fait de 4 à 5 blessés.

20h44: Une fusillade a éclaté à Manhattan, à New York, il y a au moins cinq blessés, annoncent les médias.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de fleurdesel
1/novembre/2017 - 14h41

Une chance pour la population que ça se passe aux Etats-Unis, ils devraient en être débarrassés définitivement, après une procédure assez longue mais au final expéditive. Il ne sévira plus. Pas comme en France où des Moratti se feraient un plaisir de lui apporter des croissants au petit déjeuner et lui fourniraient toutes les excuses de la population pour l'inconfort de sa cellule, au moment de sa sortie. 

Portrait de Laziq
1/novembre/2017 - 11h56
Migennes89 a écrit :

C'est pas trump qui disait au sujet du bataclan, que si les citoyens français seraient armés il n'y aurait pas eu autants de morts. Monsieur le péroxydé, possède lui aussi des terroristes dans son pays, mais moummoutte premier ne fera rien comme tous les autres, il aime graissé la patte des pays terroristes comme l'arabie saoudite ou sois disant les femmes peuvent conduire mais à condition qu'elle roule avec leur drap qui va jusqu'à la tronche et une paire de lunettes sur ce drap!

T'es idiot ou tu le fais exprès ?

Le Bataclan, c'est un carnage, c'est 90 morts et des centaines de blessés. Tous non armés. Pour les terroristes, ça a été du ball-trap tranquille... Il n'y avait rien en face.

Aux Etats-Unis, des terroristes n'auraient pas procédé aussi facilement vu que la probabilité qu'il y ait des gens armés face à eux existait.

Trump énonce une vérité. Mais cela a beau être une vérité... D'une part ce n'est pas une raison pour être favorable au port d'armes. D'autre part les terroristes auraient choisi une autre méthode, tout aussi dévastatrice.

Portrait de nina83
1/novembre/2017 - 10h43

il a le déguisement d'Halloween sur cette photo ? franchement, lui à sa tête et à cette barbe hirsute on sait déjà qu'il a un gros problème..... 

Portrait de Filoû02
1/novembre/2017 - 10h14

Même avec sa barbe on voit de suite qu'on a pas à faire avec le père Noël ! smiley

Portrait de Micheldu17.02
1/novembre/2017 - 10h09
erine.teygype a écrit :

Et pendant ce temps Dupont Moretti demande l'acquittement pour le frère du monstre.

Normal, c' est un "mercenaire". Son boulot est de défendre qui le paie, œuvrant sur le " légal" alors que nous réagissons sur le côté "moral" smiley

Portrait de erine.teygype
1/novembre/2017 - 08h50

Et pendant ce temps Dupont Moretti demande l'acquittement pour le frère du monstre.

Portrait de Jaffar
1/novembre/2017 - 01h38

Encore du rêve américain !