14/10/2017 10:46

La Poste pourra augmenter ses tarifs de 5% pour les timbres en 2018, alors qu'elle devait jusque là respecter une limite d'1,5%.

D'après Les Echos, l'Arcep (Autorité de régulation des communications électroniques et des postes), qui fixe les inflations de tarifs, a autorisé La Poste à rehausser ses prix pour 2018 alors qu'une augmentation avait déjà été fixée en 2014.

Sur la période 2015-2018, La Poste pouvait augmenter ses tarifs annuels de 3,5% en plus de l'inflation.

A la suite de cette décision, les prix ont bondi en 2015 : les usagers ont payé leur lettre prioritaire 0,76 euros en 2015 au lieu de 0,66 en 2014, soit une augmentation de 15,2%. Les hausses ont été plus faibles en 2016 (+5,3%) et 2017 (+6,3%). Cette même lettre coûte actuellement 0,85 euros.

Ailleurs sur le web

Vos réactions