05/06/2017 19:13

Londres - La police donne l'identité de deux terroristes sur les trois: Khuram Butt et Rachid Redouane - Deux Français encore portés disparus

19h13: "Il y a encore deux Français portés disparus", annonce Jean-Yves Le Drian.
Interrogé sur les victimes françaises de l'attentat de Londres qui a fait sept morts et 48 blessés, le ministre des Affaires étrangères a annoncé que deux Français étaient portés disparus, huit ont été blessés dont quatre grièvement, et un a été tué.

19h12: La police donne l'identité de deux terroristes sur les trois: Khuram Butt et Rachid Redouane
Khuram Butt, 27 ans, d'origine pakistanaise, était marié et avait vécu à Barking pendant plusieurs années.

Il était déjà apparu dans un documentaire de Channel 4 sur les islamistes extrémistes.

12h58: Le niveau d'alerte à la sécurité va être maintenu à "sévère".

"Le JTAC, le centre d'analyse conjoint indépendant sur le terrorisme, a confirmé que le niveau de menace demeurait sévère au plan national, ce qui signifie que la probabilité d'un nouvel attentat terroriste reste élevée", a dit Theresa May à la BBC.

"Il apparaît maintenant clairement, malheureusement, qu'il y a eu des victimes de plusieurs nationalités.

Ce fut une attaque contre Londres et le Royaume-Uni, mais aussi une attaque contre le monde libre", a-t-elle poursuivi.

12h30: Theresa May annonce que les 3 attaquants de Londres ont été identifiés et leurs noms vont être communiqués ultérieurement

11h23: Quatre policiers britanniques ont été blessés dans l'attaque de samedi soir, a annoncé Scotland Yard.

L'un d'entre eux est un agent de la police des transports, tandis que les trois autres sont des policiers de la Metropolitan police. 

10h23: Le prince Harry a respecté une minute de silence avec son équipe avant un match de polo pour la «Sentebale Royal Salute Polo Cup» à Singapour. 

09h18: 36 personnes toujours hospitalisées, 21 dans un état critique 

08h23: La police britannique a procédé à deux nouvelles perquisitions lundi à l'aube, dans le cadre de l'enquête sur les attaques de Londres samedi soir, et a arrêté "plusieurs personnes", a-t-elle annoncé dans un communiqué.

"Aux alentours de 04H15 (03H15 GMT) lundi, les officiers du commandement du contre terrorisme qui enquêtent sur les attaques terroristes de London Bridge ont perquisitionné deux nouvelles adresses, une à Newham et une autre à Barking" (est de Londres), a indiqué la police, ajoutant qu'un "certain nombre de personnes avaient été arrêtées".

 

DIMANCHE 4 JUIN

 

23h34: L'Etat islamique revendique l'attentat de Londres qui a fait 7 morts samedi soir

19h42:  Un ressortissant français est porté disparu, annonce Jean-Yves Le Drian

19h29: Un Français tué dans l'attentat, 7 Français blessés dont 4 dans un état grave, annonce le ministre français des Affaires étrangères

16h51: Parmi les blessés, 21 sont dans un état critique, indique à l'instant l'autorité des hôpitaux anglais

16h19: Donald Trump s'en est pris dimanche au maire de Londres, Sadiq Khan, l'accusant de ne pas prendre au sérieux la menace terroriste, au lendemain de l'attentat au cœur de la capitale britannique.

"Au moins 7 morts et 48 blessés dans un attentat terroriste et le maire de Londres dit qu'il n'y a 'pas de raison d'être alarmés !'", a tweeté Donald Trump à propos de Sadiq Khan.

Sadiq Khan a "mieux à faire" que de répondre au tweet "mal informé" de Donald Trump, a-t-il fait savoir : le maire de Londres "a des choses plus importantes à faire que de répondre au tweet mal informé de Donald Trump, qui sort délibérément du contexte ses remarques appelant les Londoniens à ne pas s'alarmer" du renforcement des forces de police dans les rues de la capitale, a indiqué son porte-parole dans un communiqué.

14h16: La police annonce l'arrestation de 12 personnes dans l'est de la capitle

La police de Londres a arrêté 12 personnes dans le quartier de Barking, dans l'est de la capitale, annonce Scotland Yard. 

"Les recherches se poursuivent", précisent les forces de l'ordre dans un communiqué.

13h54: La tour Eiffel sera symboliquement éteinte ce soir pour rendre hommage aux victimes de l'attentat de Londres, qui a fait au moins sept morts et une cinquantaine de blessés.

La tour Eiffel, emblème de la capitale, marque très régulièrement la solidarité des Parisiens envers les victimes d'attentat.

Le monument avait déjà été éteint mardi et mercredi soir pour rendre hommage aux victimes des attentats survenus à Bagdad et à Kaboul. En savoir plus sur 

12h41: L'Elysée annonce que le drapeaux seront mis en berne en France en hommage aux victimes

12h38: Le Premier Ministre Edouard Philippe prend la parole et exprime sa solidarité avec le Royaume uni.

"C'est une attaque contre la liberté et la démocratie." et il demande rester calme et déterminé.

12h12: Emmanuel Macron va appeler Theresa May et les familles des quatre Français blessés, indique l'Elysée

11h42: Theresa May indique que les trois assaillants portaient des faux gilets d'explosifs pour semer la panique et la peur.

11h41: Theresa May indique que la campagne va reprendre lundi et les élections auront lieu jeudi.

11h40: "Nous devons revoir la stratégie antiterroriste de la Grande-Bretagne" (Theresa May)

11h37: Theresa May affirme que 5 projets d’attentats ont été déjoués par les services britanniques depuis l’attaque de Westminster en mars dernier

11h34: "Beaucoup de blessés sont dans un état grave", déclare Theresa May

10h43: Le parquet de Paris ouvre une enquête pour tentatives d'assassinat en lien avec une entreprise terroriste en raison de la présence de Français blessés dans l'attaque (parquet de Paris)

10h40: Le concert d'hommage aux victimes de l'attentat du 22 mai à Manchester prévu ce soir est maintenu, annonce la police de la ville.

10h29: Sept personnes sont décédées selon un nouveau bilan, en plus des 3 assaillants, indique la police

10h09: Vladimir Poutine "condamne" l'attaque de Londres, envoie ses condoléances

10h06: Marine le Pen sur Twitter: "Combien d'attentats avant de considérer le fondamentalisme islamiste comme un totalitarisme barbare et l'éradiquer de nos pays ? MLP"

09h51: "Quatre compatriotes sont blessés et il y a semble-t-il une personne particulièrement touchée", annonce Jean-Yves Le Drian sur franceinfo

09h50: "Le peuple britannique est attaqué, il saura montrer sa détermination sans faille. Les Français sont à ses côtés, nous sommes tous concernés.", déclare François Hollande sur Twitter

09h32: "Ils poignardaient tout le monde en criant C'est pour Allah", a affirmé à la BBC Gerard, un témoin qui dit avoir vu une jeune femme s'effondrer.

08h58: Le parti conservateur de la Première ministre a annoncé qu'il suspendait sa campagne. "Le parti conservateur ne fera pas campagne nationalement aujourd'hui. Nous referons le point au cours de la journée au fur et à mesure que de nouveaux éléments sur les attaques émergeront", a indiqué un porte-parole.

08h47: La chancelière allemande Angela Merkel a affirmé le soutien de l'Allemagne à la Grande-Bretagne

"Nous sommes aujourd'hui liés au delà de toutes les frontières par l'effroi et le deuil mais aussi par la détermination", a déclaré la chancelière dans un court communiqué. "Je le confirme pour l'Allemagne : dans le combat contre toute forme de terrorisme, nous sommes résolument aux côtés de la Grande-Bretagne".

08h24: "Tristesse et inquiétude pour les victimes. Solidarité avec nos amis britanniques et détermination à lutter, avec eux, contre le terrorisme., déclare Edouard Philippe sur Twitter

08h17: "Je ne suis pas favorable au report des élections", maire de Londres Sadiq Khan

08h16: "Nous sommes la ville la plus sûre au monde", assure le maire de Londres Sadiq Khan

08h15: "Les gens doivent rester calmes, vigilants, et continuer à vivre normalement" (Maire de Londres)

08h13: "Ils ne gagneront jamais!", affirme le maire de Londres Sadiq Khan

08h05: Deux Français figurent parmi les 48 blessés selon BFMTV, dont un dans un état grave

07h59: "Des concitoyens français figurent parmi les victimes", annonce l'Elysée, "la France met tout en œuvre pour leur porter assistance"

Le communiqué intégral :

07h35: Un nouveau bilan fait état de 9 morts, dont les assaillants, et 48 blessés

06h10: Selon la police les terroristes ont été abattus moins de 8 minutes après la première alerte

La police a affirmé que les trois suspects abattus par la police dans le Borough Market étaient les mêmes que ceux qui ont foncé dans la foule dans le quartier de London Bridge, a indiqué le chef de la police, Mark Rowley. 
Ils ont conduit la camionnette du London Bridge au Borough Market où ils l'ont abandonné. Des policiers les ont alors abattu.

06h02: Si vous avez des info sur des victimes françaises
No d’urgence de l’ambassade : + 44 7887 768941
No du Centre de crise : 01 43 17 51 00

05h53: Voici ce que l'on sait à 6h ce matin

C'était un samedi soir comme les autres lorsque Londres a basculé dans la terreur, à London Bridge, où une camionnette a fauché des piétons, et à Borough Market, où la police a fait état d'agressions au couteau.

Stations de métro fermées, fêtards enfermés dans les bars, scène de panique, sirènes hurlantes, fusillade en pleine rue: ces deux sites touristiques et festifs se jouxtant au centre de la capitale britannique ont viré de la fête au cauchemar peu après 22H00 samedi.

C'est le moment où une camionnette blanche, selon un scénario rappelant des attaques survenues ces derniers mois à travers l'Europe, a foncé dans la foule sur le pont de London Bridge, faisant "plusieurs victimes", selon la police qui a qualifié l'attaque de "terroriste". "J'ai vu une camionnette rouler en zigzag en tentant de faucher un maximum de personnes.

Les gens essayaient d'échapper à la course du véhicule. J'ai ensuite essayé d'aider les blessés, des jeunes essentiellement", a raconté un témoin Alessandro, à la BBC.

"C'est une attaque terroriste, j'en suis sûr. J'ai vu une camionnette heurter la rambarde de London Bridge, puis un homme sortir avec un couteau pour se diriger vers un bar", a déclaré Dee, une habitante de Londres de 26 ans à l'AFP.

Plusieurs autres témoins ont fait état d'un ou de plusieurs hommes armés de couteaux, descendant de la camionnette accidentée pour poignarder des gens au hasard, en descendant dans des pubs et des restaurants.

Alex Shellum était au Mudlark pub avec sa copine et deux amis lorsqu'il a vu arriver à 22h00 une femme saignant abondamment au cou.

"On venait de lui trancher la gorge et les gens essayaient d'arrêter l?hémorragie", a-t-il dit à la BBC. "Mon petit ami, Nicola, a été pourchassé par un des assaillants avec un couteau", a rapporté à l'AFP Bea Corkhill, une lycéenne de 17 ans. "Il va bien car l'assaillant a fini par s'arrêter. Je veux rentrer chez moi, c'est horrible", a-t-elle ajouté au bord des larmes.

Sa tante était le 22 mai au concert d'Ariana Grande à Manchester, où un attentat suicide revendiqué par le groupe Etat islamique a fait 22 morts.

Des vidéos partagées sur les réseaux sociaux montraient la police entrer dans des bars et des restaurants pour sommer sans ménagement les clients de se coucher sous les tables, en hurlant: "baissez-vous, baissez-vous".

"Je viens de parler avec un chef cuisinier qui avait du sang sur l'épaule. Il était sous le choc.

Il m'a dit que trois personnes avaient attaqué son restaurant avec des couteaux et des machettes", a rapporté à l'AFP Gerard Kavanar, 46 ans, qui habite le quartier.

Faisant état d?agressions au couteau, la police a confirmé avoir ouvert le feu à Borough Market, célèbre marché situé juste à côté du pont, sur la rive sud.

Deux assaillants seraient morts dans la fusillade, selon le journal The Sun on Sunday qui titrait dimanche, "terreur sur London Bridge".

Scotland Yard a également fait état d'un "troisième incident", à Vauxhall, au sud de la capitale, mais l'intervention n'était finalement pas "liée au terrorisme".

Sur London Bridge, la camionnette roulait à environ 80 km/heure, selon la journaliste de la BBC, Holly Jones, qui se trouvait sur place au moment de l'incident.

A deux heures du matin, des hélicoptères de la police survolaient la zone, entièrement bouclée, a constaté l'AFP.

05h08: Un nouveau bilan fait état d'un nombre de blessés en hausse.

A 5h ce matin il y a donc 9 morts dont 3 attaquants et 30 blessés

Tous les terroristes abattus

04h52: La police annonce la mort de 6 personnes et 3 terroristes abattus

03h47: Le service des ambulances annonce au moins 20 blessés transportés dans 6 hôpitaux différents

03h22: Le premier ministre canadien Justin Trudeau a jugé "terribles" les événements survenus samedi soir à Londres, qui sont traités comme des actes "terroristes" par la police britannique.

03h17: Emmanuel Macron vient de poster un tweet en solidarité avec Londres

.

.

03h00: Le point complet sur la situation à 3h du matin

Un "incident majeur" a fait "plusieurs victimes" samedi vers 21h00 GMT sur le London Bridge, dans le centre de la capitale britannique, des témoins faisant état d'un véhicule ayant foncé sur la foule.

La police des transports a indiqué dans un communiqué qu'il y avait "plusieurs victimes" à la suite de cet incident sur le London Bridge "qui semble avoir impliqué un véhicule et un couteau".

La police a ensuite annoncé deux autres interventions, à Borough Market, célèbre marché situé non loin du pont, sur la rive sud de la Tamise, puis à Vauxhall, toujours sur la rive sud.

De nombreux véhicules de police filaient à toute allure, sirènes hurlantes, dans le quartier de Vauxhall, où se trouve notamment le siège des services de renseignement du MI6, a constaté un journaliste de l'AFP.

"Des coups de feu ont été tirés" à la suite de l'incident à Borough Market, a indiqué la police.

Le London Bridge a été fermé dans les deux sens, a indiqué la police des transports.

Les images des télévisions montraient de nombreux véhicules de police qui bloquaient toute la zone, ainsi que des ambulances. Un témoin travaillant pour la BBC, Holly Jones, a indiqué qu'elle avait vu une camionnette blanche se déporter sur le trottoir et heurter plusieurs personnes.

Elle a parlé de cinq personnes à terre.

"Il y a plusieurs bateaux de police qui fouillent la Tamise avec des torches en ce moment", a-t-elle ajouté, citée par la BBC.

La camionnette, qui roulait à environ 80 kilomètres/heure, a quitté la chaussée pour foncer sur le trottoir contre des passants, selon ce témoin.

"C'est un attentat terroriste", s'est exclamée, paniquée, Dee, une jeune fille de 26 ans.

"Il y avait une camionnette qui s'est écrasée contre les barrières du pont", a-t-elle raconté à l'AFP.

"Et il y avait un homme avec un couteau qui courait, il a descendu les escaliers et s'est dirigé vers un bar, il n'est pas entré... Je pense à mes amis, j'espère qu'ils sont sains et saufs", a-t-elle ajouté.

La police a lancé un appel au calme sur Twitter, demandant aux citoyens "d'être en alerte et vigilants".

02h54: Le Maire de Londres: "Nous ne connaissons pas encore les détails, mais c'était une attaque lâche contre d'innocents Londoniens et des touristes qui profitaient de leur samedi soir.

Je les condamne sans réserve.

Il ne peut y avoir de justification à de tels actes barbares."

02h18: La police appelle sur twitter les internautes à "utiliser leur bon sens et leur retenue dans le partage des images et des vidéos des incidents"

02h00: L'incident à Vauxhall est un fait-divers qui n'a pas de lien avec les attaques de London Bridge et de Borough Market.

01h57: La police parle désormais d'"incidents terroristes" pour qualifier les attaques

01h48: Pour Theresa May, il s'agit "d'un acte terroriste potentiel" et d'une situation grave

01h29: Donald Trump vient de réagir sur twitter

.

.

01h24: La police demande aux habitants de se calfeutrer chez eux, les attaques n'étant pas terminées

.

.

 

01h14: Deux personnes auraient été poignardées dans un restaurant près du London Bridge (CNN)

01h13: Facebook a activé le Safety Check pour ses utilisateurs londoniens.

01h09: Au moins un mort sur le London Bridge selon la BBC

00h57: Des bateaux de police sont en train de fouiller la Tamise

00h54: Un troisième incident a lieu en ce moment dans le quartier de Vauxhall (Police)

00h48: Selon la BBC, trois personnes sont actuellement recherchées par la police londonienne.

Le site ajoute qu'une française pourrait se trouver parmi les blessés du London bridge.

00h41: Les restaurants et les bars de Londres sont en train d'être évacués par la police

00h31: Plusieurs témoins évoquent des échanges de coups de feu lors de ce deuxième incident

00h27: Un deuxième incident est en cours à Borough Market selon les médias anglais

00h22: Selon la BBC un homme a été arrêté par la police après ce grave incident

.

.

00h06: La station de métro London Bridge a été fermée à la demande de la police.

00h05: Selon le témoignage d'une femme interrogée par BBC, une camionnette blanche s'est déportée sur le trottoir et a percuté un groupe de piétons, fauchant cinq à six personnes.

.

.

00h02: Sur CNN un journaliste présent sur le pont pense avoir entendu des coups de feu

23h54: Une camionnette aurait fauché entre cinq et six personnes, selon un témoin cité par la BBC.

Toujours selon la BBC, de nombreuses voitures de police sont placées dans les alentours du pont.

La station de métro du London Bridge a été fermée.

De nombreux effectifs de police armés sont actuellement déployés dans la zone du London Bridge.

.

.

23h51: On ne sait pas dans l'immédiat si il s'agit d'un attentat ou d'un accident.

La police parle comme à chaque fois "d'incident"

23h41: Le London Bridge a été fermé. Police et secours sur place.

23h30: Londres: Au moins 20 blessés quand une voiture a heurté des piétons sur le London Bridge.

Nombreuses forces de police armées sur place

.

Les images

.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de erine.teygype
4/juin/2017 - 08h27
Filoû02 a écrit :

il est déjà trop tard Effectivement ! Daesh perd du terrain paraît il donc ils donnent des ordres de frappes en Occident !  Et en Angleterre il y a énormément de salafistes etc ..

Et en France aussi sans oublier les Frères musulmans qui degoulinent de miel et sont infiltrés partout ....

Portrait de Filoû02
4/juin/2017 - 08h20
Supertomate a écrit :

tous les pays occidentaux sont victimes de leurs laxismes en matière d'immigration depuis plusieurs décennies 

depuis des années l'Europe laisse passer tout le monde et n'importe qui sans vraiment de contrôles stricts 

Une sorte de cheval de troie qui se retourne contre nous 

il est déjà trop tard Effectivement ! Daesh perd du terrain paraît il donc ils donnent des ordres de frappes en Occident !  Et en Angleterre il y a énormément de salafistes etc ..

Portrait de erine.teygype
4/juin/2017 - 08h18
EDITO a écrit :

les gens ont l'indignation très sélective

Les concerts ou les bougies c'est le truc pour se donner bonne conscience et surtout ça démontre l'impuissance des gouvernements ou leur volonté de ne rien faire. Car le problème ce n'est pas seulement Daesh c'est surtout cette idéologie qui se propage telle un virus. 

Portrait de erine.teygype
4/juin/2017 - 08h18
EDITO a écrit :

les gens ont l'indignation très sélective

Les concerts ou les bougies c'est le truc pour se donner bonne conscience et surtout ça démontre l'impuissance des gouvernements ou leur volonté de ne rien faire. Car le problème ce n'est pas seulement Daesh c'est surtout cette idéologie qui se propage telle un virus. 

Portrait de seblover
4/juin/2017 - 08h14 - depuis l'application mobile

Ça pète de partout c chaud

Portrait de erine.teygype
4/juin/2017 - 08h13
Nk0 a écrit :

C'est encore une attaque contre la liberté, leurs but est de nous diviser.Ils agissent au nom d'une religion, est malheureusement les représentant européens de celle ci ne font rien pour vraiment condamner ces actes terroristes.A quand une marche européenne des représentant de cette religion contre le terrorisme ?Ils jouent sur la division et la peur !La division des musulmans et des autres religions, et la peur du musulmans !Jusqu'ici je ne citais pas la religion concerner, mais les faits sont la.Faire et rependre la haine !

Vous croyez vraiment qu'ils ont une réflexion de ce style. Leur but est de tuer et ça marche. Mais nous on intellectualise tout au lieu d'agir. Ou pire on négocie avec des extrémistes dans notre propre pays. 

Portrait de Filoû02
4/juin/2017 - 07h53

C'est de pire en pire.. plus une semaine se passe sans qu'il y ait des attentats !  Nous sommes impuissants face à cela... 

Portrait de kupidon
4/juin/2017 - 07h13

oh nooooon 

Anne va encore éteindre la tour eiffel smiley

Portrait de Planisphère
4/juin/2017 - 05h52
Nk0 a écrit :

C'est encore une attaque contre la liberté, leurs but est de nous diviser.Ils agissent au nom d'une religion, est malheureusement les représentant européens de celle ci ne font rien pour vraiment condamner ces actes terroristes.A quand une marche européenne des représentant de cette religion contre le terrorisme ?Ils jouent sur la division et la peur !La division des musulmans et des autres religions, et la peur du musulmans !Jusqu'ici je ne citais pas la religion concerner, mais les faits sont la.Faire et rependre la haine !

Leur but n'est pas de diviser mais de faire la guerre. Ce qu'ils arrivent très bien à faire puisqu'en face ils ont des moutons bêlants et lobotomisés.

Portrait de Nk0
4/juin/2017 - 05h38

C'est encore une attaque contre la liberté, leurs but est de nous diviser.Ils agissent au nom d'une religion, est malheureusement les représentant européens de celle ci ne font rien pour vraiment condamner ces actes terroristes.A quand une marche européenne des représentant de cette religion contre le terrorisme ?Ils jouent sur la division et la peur !La division des musulmans et des autres religions, et la peur du musulmans !Jusqu'ici je ne citais pas la religion concerner, mais les faits sont la.Faire et rependre la haine !

Portrait de erine.teygype
4/juin/2017 - 00h59

On va faire un concert et allumer des bougies. Et on va encore dire qu'il n'y a rien à faire bla bla bla et toujours rien pour enrayer les idées et les déchets extrémistes qui pullulent partout. 

Portrait de laurent28320

Breaking News 25 mn après premier flash BFM

Portrait de laurent28320

20 minutes rap après, toujours aucune information sur BFM, cnews et franceinfo... étrange