26/05/2017 17:14

Les contradictions se multiplient: Et si le Refuge avait menti et n'avait reçu aucun appel d'une "victime" d'Hanouna ?

Et si le refuge avait menti ? Et si tous les journaux qui se sont précipités sur "le jeune homme de 19 ans mis hors de chez lui par ses parents" n'avait jamais existé ou en tout cas ne serait pas un des interlocuteurs de Cyril Hanouna ?

Et si toute la presse avait repris le même témoignage sans rien vérifier en faisant une arme de bataille contre TPMP ?

De plus en plus de voix commencent à s'élever pour dénoncer ce qui pourrait être une énorme manipulation.

Alors essayons d'être factuel.

Cyril Hanouna a piégé en direct sept personnes:

.

Mika, 43 ans, qui travaille dans une caisse de retraite.

Sandra, une femme.

Antoine, un jeune homme

Daniel, qui semble âgé, qui habite Nanterre et dont la conversation a duré environ 1min30.

Mathieu, qui dit être maçon et dont la conversation a duré 1min30.

Kevin, 26 ans qui était le lendemain dans le public.

Jean, qui ne donne pas son âge et dit travailler sur un chantier

.

jeanmarcmorandini.com a retrouvé deux de ces interlocuteurs:

Antoine, qui nous raconte que c'est une blague faite par un ami à lui, qu'il est toujours chez ses parents et tout va bien, et il affirme bien sûr n'avoir jamais appelé le Refuge: "Je n'ai pas besoin d'être protégé !"

Kevin, qui nous a affirmé avoir appelé en sachant que c'était Cyril Hanouna au bout du fil et qu'il voulait juste s'amuser avec un animateur qu'il adore.

Il ne peut donc s'agir ni de Antoine, ni de Kevin, il ne peut pas non plus s'agir de Micka trop âgé, ni de Sandra une femme...

Le Refuge affirme que la discussion entre Cyril Hanouna et le jeune homme a duré environ 4 minutes.

Il ne peut donc pas s'agir de Mathieu, ni de Daniel.

Reste Jean, dont la conversation a environ duré 4 minutes et qui pourrait correspondre au profil.

Seul problème, le site BuzzFeed relève de nombreuses incohérence dans le discours du Refuge:

"Le lendemain de la séquence homophobe, le 19 mai, le président du Refuge Nicolas Noguier, s'exprime pour la première fois dans la presse.

Interrogé par l'Express, il affirme qu'un jeune a contacté la ligne d'urgence après avoir vu l'émission "bouleversé par cette séquence, par les propos blessants et humiliants tenus par Cyril Hanouna.»

À aucun moment, il n'évoque l'appel d'une victime de Cyril Hanouna.

Contactée par BuzzFeed News, Véronique Lesage, la coordinatrice nationale de la ligne d'urgence, affirme, après avoir vérifié «sur le tableau de transmission», que cet appel n'est pas mentionné.

Alors d'où vient cette victime ?

Il faut attendre 3 jours, le 21 mai sur Facebook, pour que le patron du refuge Nicolas Noguier évoque soudain cette "victime":

"Notre écoutant a dû échanger une grande partie de la nuit avec l'un des jeunes piégé par M. Cyril Hanouna et qui était dans un état de détresse morale épouvantable.

Nous avons été fort démunis devant ses pleurs et sa peur d'être reconnu par ses parents et son entourage. Nous n'avons pas son numéro et nous ne savons pas ce qu'il est devenu. "

Alors que Nicolas Noguier laissait entendre que le jeune n'avait pas été reconnu par ses parents, le bénévole dit au contraire qu'il a immédiatement été menacé par sa famille après l'émission:

«Il a reçu des appels et des textos de membres de sa famille ayant reconnu sa voix. Il a même reçu des menaces de la part de certains d'entre eux, en colère qu'il ait pu divulguer son orientation sexuelle à la télévision."

Interrogée par l'Express, Véronique Lesage, qui dit avoir eu le jeune au téléphone cette seconde fois, le mardi 23 mai vers 14h30, donne des précisions et notamment celle-ci:

«Avant le canular, il ne connaissait pas TPMP, il est très étonné et choqué de l'ampleur que ça a pris.»

Seul problème, Jean qui est le dernier "appelant" possible connait l'émission comme le prouve l'extrait ci-dessous et il explique même "préférer Cyril à Gilles Verdez".

Jean ne peut pas donc être celui qui a téléphoné au Refuge.

Il n'y a donc plus aucun interlocuteur possible.

Nicolas Noguier, patron du Refuge refuse désormais de répondre à toutes les questions.

De son côté BuzzFeed rappelle que "l'association a déjà été accusée d'avoir menti à propos de la mort d'un de ses anciens pensionnaires en prétendant qu'il s'était suicidé après le rejet par ses parents de son homosexualité.

De très nombreux médias avaient repris la théorie de Nicolas Noguier.

Quelques jours plus tard, après l’autopsie, le vice-procureur d'Albertville avait pourtant retenu la thèse de l’accident."

Si le Refuge a menti dans l'affaire Cyril Hanouna, les conséquences pourraient être très graves pour l'association et des questions se poseront également sur tous les journaux qui ont repris les propos de Noguier sans aucune vérification ni même de conditionnels... 

.

Ecoutez Jean qui connaît visiblement bien l'émission

.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de joellecamelot

Bravo Morandini ! Un peu de solidarité entre les communautés les gens du show biz et des citoyens en général c est magnifique... l effet Macron ... ? Bravo encore