28/04/2017 18:53

Le sondage qui inquiète: En 3 jours, Marine Le Pen a gagné 4 points dans les intentions de vote au 2nd tour de la Présidentielle

C'est le sondage qui inquiète tous ceux qui veulent la défaite de Marine Le Pen.

Depuis la soirée du 1er tour, l'écart entre l'ex-ministre de l'Économie et la candidate du Front national s'est réduit, selon un sondage exclusif Odoxa- pour Le Point qui est publié ce soir.

Emmanuel Macron l'emporterait à 59 % (contre 63 % le 24 avril et donc en recul de 4 points) des voix au second tour, contre 41 % (contre 37 %, en hausse de 4 points) pour sa concurrente. 

"Son avance était de 26 points au surlendemain du premier tour, elle n'est plus que de 18 points à la fin de la semaine (...) Emmanuel Macron paie là pour une part la mauvaise séquence Whirlpool", estime Odoxa.

Ce sondage a été réalisé après le duel Whirlpool, qui pourrait être un tournant de la campagne, mais avant l'émission de jeudi soir à laquelle participait Emmanuel Macron sur TF1.

Enquête réalisée auprès d'un échantillon de Français interrogés par Internet les 26 et 27 avril 2017. Échantillon de 1 003 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, parmi lesquelles 968 personnes inscrites sur les listes électorales. Les intentions de vote ont été établies sur la base de 803 personnes sûres de voter au second tour.

.


Regardez la vidéo de Marine Le Pen qui fait un... par morandini

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de lucieat
29/avril/2017 - 14h08

Je pense que Macron passera quand même (Dieu protège la France !!) mais que le score se situera plutôt à 55/45%

Portrait de oiseaubleu
29/avril/2017 - 11h59
EDITO a écrit :

Luc Besson sur Facebook:

LA GRANDE ILLUSION

Mes chers compatriotes, mes amis, mes frères.

Je m’appelle Luc B, j’ai 57 ans, je suis français, marié et père de cinq beaux enfants.
Je n’appartiens à aucune communauté, aucun parti, aucun syndicat.
Je ne bois pas, je ne fume pas et je ne me suis jamais drogué.
Par contre je travaille, et ce, depuis l’âge de 17 ans.
Je travaille pour ma société, pour ma famille et pour mon pays.
Je suis, somme toute, un citoyen comme les autres.
J’ai le sentiment de faire partie du peuple de France et je suis fier de l’être.
Je prends la parole aujourd’hui parce que je me dois de dénoncer la belle arnaque dans laquelle nous nous apprêtons à tomber.

L’Arnaqué

Les arnaqués c’est nous.
Foule sentimentale, en mal d’idéal, baladée par les discours, épuisée d’avoir cru, écœurée par les promesses non tenues.
Affaiblis, désabusés, nous sommes une proie facile, comme un animal blessé, abandonné au milieu de la forêt.
Aveuglés par nos larmes, nous sommes la cible parfaite des vendeurs de fleurs à l’entrée des églises et des vendeurs de mouchoirs à la sortie des cimetières.
Notre mal-être nous expose, nous rend vulnérable. Nous sommes prêts à entendre n’importe quoi du moment que ça soulage. C’est le moment idéal pour nous abuser et c’est le créneau choisi par les escrocs pour entrer en piste.

L’arnaqueur

Ils sont deux et travaillent en tenaille : la famille LE PEN et le Front National.

Rappelons brièvement ce qu’est la famille LE PEN.
Le père tout d’abord, pour qui la shoah est un détail, le racisme une douce mélodie et l’étranger un nuisible. Il se réclame de race blanche et supérieure, mais plus il parle, plus je rêve d’être noir.
Il y a une quarantaine d’années, il a monté une petite boutique où tous les articles sur le fascisme, le racisme ou la xénophobie sont en vente libre.
Il a aussi une maison de disques qui, il n’y a pas si longtemps, éditait encore les droits musicaux de chants nazis.
La boutique est aussi connue pour ses excès verbaux et physiques et ses dérapages fréquents. Mais les français ont parfois la mémoire courte. Qui se souvient des ratonnades des années 80 ? Qui se souvient de ce jeune arabe jeté dans la seine et qui a succombé à ses blessures ? N’oubliez jamais sinon, un jour, c’est vous qu’on oubliera.

Fatigué par tant d’activités, le père a passé les clés de la boutique à sa fille « Marine », qui aujourd’hui se réclame « la candidate du peuple » « La candidate antisystème »
La bonne blague ! Marine est une héritière, élevée à Saint-Cloud, dans l’aisance et le luxe.
Elle n’a jamais vraiment travaillé de sa vie, ni en entreprise, ni en usine et encore moins à la ferme. Elle n’a jamais participé à l’essor de la France et n’a jamais créé d’emplois (à part des fictifs apparemment).
Elle est en réalité la parfaite représentante du système qu’elle dénonce.
Elle vit des allocations de Bruxelles, et se sert de toutes les lois du système pour lui permettre d’améliorer son quotidien.
Comment peut-on se réclamer « candidate du peuple » quand on n’a jamais travaillé avec lui ni pour lui ? Et comment peut-on se déclarer « antisystème » quand on l’utilise à fond depuis des décennies ?

Le FN maintenant : une Jolie P.M.E qui regroupe, dans ses instances, l’élite du fascisme à la française.
J’ai lu les 144 points de leur programme pour la présidentielle. Trois ou quatre points sont intéressants, une cinquantaine sont inapplicables, le reste n’est que du racolage électoral. On vous dit tout ce que vous voulez entendre, du moment que vous votez pour eux.
Le Front National nous propose de fermer les frontières et chasser les étrangers, c’est-à-dire vivre petitement, entre nous. De se reproduire en famille en quelque sorte.
À quelle période de l’histoire et dans quel pays, le repli sur soi-même a-t-il marché ? Jamais. La fermeture entraîne l’isolement. L’isolement amène le totalitarisme. Le totalitarisme mène au fascisme. Le fascisme à la guerre.
Cinq mille ans d’histoire sont là pour le prouver et ce n’est pas la petite héritière de Saint-Cloud qui va changer l’histoire.

L’arnaque

Comme nous avons affaire à des professionnels, l’arnaque est double.
Régulièrement il y a en France, des élections. Comme les frais de campagne sont remboursés par « le système », il y a du fric à se faire. Le FN présente alors une multitude de candidats inexpérimentés, qui n’ont évidemment aucune chance de gagner, mais qu’importe, la marque FN est suffisamment forte pour passer la barre des 5% et se faire rembourser par « le système ».
On charge alors les frais de campagne et on se fait grassement rembourser. C’est comme ça que le Front National empoche plusieurs millions d’euros à chaque élection.
(voir reportage sur France 2, très bien fait sur ce sujet).
En complément des recettes, le Front National fait payer ses cadres par Bruxelles (le système), histoire de gagner davantage.
Mais pour que ça marche, il faut passer la barre des 5%. Il faut donc que la marque soit forte.
Alors on travaille l’image de la marque, comme n’importe quelle société du système qu’elle dénonce. On fait de la pub et de la com. On refait la vitrine de la boutique pour mieux attirer le client.
On balance des images au ralenti du capitaine Le Pen, cheveux au vent à la barre de son voilier. On gomme le nom « FN » qu’on remplace par « Bleu Marine ». On choisit une fleur en guise de logo. On coupe les cheveux, blanchit les dents et on lui met un nouveau petit tailleur. Puis, chaque jour, on balance des petites phrases choc, bien étudiées ,que les cadres du partie répètent en boucle sur toutes les ondes, pour être sur que le client a bien entendu.
Vous la sentez monter l’arnaque ? La super promotion – À prix cassé - Sortie d’usine ? La grosse opération de dédiabolisation pour paraître acceptable ? mais, par définition, le diable est le diable et quand il prétend changer c’est pour mieux nous abuser.
Ensuite, on chasse le père, trop segmentant, même si on lui prend quand même au passage ses six millions d’euros pour faire la campagne. Attendons encore cinq minutes et elle nous fera croire qu’elle n’est plus au Front National.
Et puis, pour finir, le relooking bien marqueté de la candidate, on sort quelques bons slogans comme : « La France apaisée » non, mais sérieusement ? De qui se moque-t-on ? J’ai l’impression d’entendre Volkswagen qui nous vend de l’écologie alors que leurs voitures sont cinq fois plus polluantes que la norme. Apaisée ? En divisant les français ? En dénonçant leurs différences ? La diversité est une chance, une force, un espoir. Pas un fléau.
« C’est la faute aux étrangers » scandent les dirigeants du FN. Comme c’est facile de rejeter la faute sur les « autres » : pour ma part, je voudrais remercier, les maghrébins, les espagnols, les portugais, les sénégalais et tous ces étrangers qui ont défendu notre pays puis construit nos routes, nos ponts, nos hôpitaux…
Merci à tous ces amis étrangers qui ont libéré et embelli notre pays.
Merci aussi à tous les pays qui accueillent nos deux millions et demi de français vivant à l’étranger et qui jamais ne les montrent du doigt.
Mais ne nous y trompons pas, tous ces slogans faciles n’ont pour but que d’attirer nos votes, car la seule chose qui intéresse la famille LE PEN et sa petite bande d’extrémistes, c’est ‘’le blé, la fraîche, les thunes, le flouze, le grisbi,’’ comme on disait chez Audiard.
C’est mon métier de fabriquer des rêves et de les proposer aux gens, mais personne n’est dupe : on raconte des histoires, pour rire ou pour pleurer, et même si on y met de la vérité, du sérieux et de l’amour, on ne prétend jamais que c’est la vraie vie.
Je crois savoir ce qu’est un scénario, je pense pouvoir juger un acteur.
Le film que nous propose Madame LE PEN est juste mauvais. Le scénario ne tient pas la route et son actrice principale (ainsi que les rôles secondaires) jouent faux.
Quand Madame LE PEN est sur un marché, son regard cherche la caméra, puis prend le bon angle et délivre un sourire médiatique.
Le pire c’est son regard, il est ailleurs. Elle n’en a rien à cirer du problème du boucher ou du paysan. Elle ne l’écoute pas. C’est une actrice qui joue seule, sans son partenaire. L’art de l’actrice, c’est de couler sa vérité dans une situation imaginaire. Madame LE PEN joue à l’envers : elle est dans une vraie situation et ne délivre aucune vérité. Son regard est vide d’amour, de compassion, d’émotion. Elle joue mal, tout simplement.
Le spectateur ne l’intéresse pas, il n’y a que son nom en haut de l’affiche qui la motive.
Voilà l’arnaque que je me devais de dénoncer.
Il n’y a pas de verité dans sa démarche, juste l’envie de faire les poches à un mourant.
Nous sommes tous meurtris par les trois millions de chômeurs et les neuf millions de pauvres qui vivent en France.
J’ai mal pour nos paysans, nos artisans, nos ouvriers.
Ce sont nos compatriotes, nos frères et nos sœurs.
Madame LE PEN ne les sauvera pas, bien au contraire. Son programme ne fera qu’augmenter ces chiffres et notre détresse.
Les seuls qui pourraient vraiment faire quelque chose, c’est nous, car nous sommes le peuple français, digne et solidaire, et que c’est notre devoir de citoyen. Nous l’avons inscrit dans notre constitution.
« Fraternité » n’est pas un slogan mais une composante de notre ADN.
Occupons-nous de notre pays, ouvrons-nous, dépassons-nous et montrons aux charlatans qu’ils n’ont pas leurs places parmi nous.
Montrons au reste du monde ce que cela veut vraiment dire d’être français : un peuple ouvert, courageux et fraternel, qui n’a pas besoin d’une idéologie à deux balles pour s’en sortir.
Nous sommes un grand peuple et nous grandirons davantage en nous donnant la main.
Le monde nous regarde. L’histoire nous attend.
Aux urnes, citoyens.

Et d'une on s'en fout des idées de Luc Besson, le bobo gaucho faiseur de morale ! et de deux c'est trop long et inintéressant d'écrire des trucs qui font des km de long sur cette page! foutez nous la paix avec ces écrits qui nous font ch...!!dégagez moi ça!

Portrait de PhilRAI
29/avril/2017 - 10h41

Les manipulateurs, menteurs et désinformateurs vont se déchaîner, les milices fascistes vont tenter d'intimider par la violence dans la rue, une belle semaine se prépare !

Portrait de Martino
29/avril/2017 - 09h55

Besson, ce rupin blindé de tunes, c'est normal qu'il joue dans la cour de la marionnette des banquiers. C'est de bonne guerre. Il est un lobby à lui tout seul.

 

Portrait de Martino
29/avril/2017 - 09h53

Ce n'est pas "un sondage qui inquiète", mais plutôt "un sondage POUR inquiéter".J' ne suis pas dupe de  la manipulation des masses. smiley

Portrait de LOL
29/avril/2017 - 09h34

sondage qui inquiète? moi ce qui m'inquiète c'est que Macron soit président alors qu'il n'a aucun autre programme que celui d'Hollande!

Portrait de Beard
29/avril/2017 - 08h28

Dommage qu'elle veuille sortir de l'euro ! Sinon ...

Portrait de Vrai
29/avril/2017 - 08h09

Le sondage qui fait peur aux médias surtout . Le pen ne passera pas malheureusement . dommage pour la France 

Portrait de seblover
29/avril/2017 - 08h03 - depuis l'application mobile

c truqué le FN aurai du gagner au premier tour .. le deuxième sera pareil

Portrait de topgif
29/avril/2017 - 07h48
Visiteur95 a écrit :

Ils se sont trompés dans le titre.

 

C'est : "Le sondage qui rassure".

 

Car avec Macron, c'est la suite du Hollandisme. L'inaction sera reine, avec le pouvoir de l'argent qui fait que les riches doivent continuer à être riches, et les pauvres gens, doivent continuer à se faire agresser/voler/piller par les islamistes.

+1

Portrait de JakoRalbolo
29/avril/2017 - 07h13
EDITO a écrit :

Luc Besson sur Facebook:

LA GRANDE ILLUSION

Mes chers compatriotes, mes amis, mes frères.

Je m’appelle Luc B, j’ai 57 ans, je suis français, marié et père de cinq beaux enfants.
Je n’appartiens à aucune communauté, aucun parti, aucun syndicat.
Je ne bois pas, je ne fume pas et je ne me suis jamais drogué.
Par contre je travaille, et ce, depuis l’âge de 17 ans.
Je travaille pour ma société, pour ma famille et pour mon pays.
Je suis, somme toute, un citoyen comme les autres.
J’ai le sentiment de faire partie du peuple de France et je suis fier de l’être.
Je prends la parole aujourd’hui parce que je me dois de dénoncer la belle arnaque dans laquelle nous nous apprêtons à tomber.

L’Arnaqué

Les arnaqués c’est nous.
Foule sentimentale, en mal d’idéal, baladée par les discours, épuisée d’avoir cru, écœurée par les promesses non tenues.
Affaiblis, désabusés, nous sommes une proie facile, comme un animal blessé, abandonné au milieu de la forêt.
Aveuglés par nos larmes, nous sommes la cible parfaite des vendeurs de fleurs à l’entrée des églises et des vendeurs de mouchoirs à la sortie des cimetières.
Notre mal-être nous expose, nous rend vulnérable. Nous sommes prêts à entendre n’importe quoi du moment que ça soulage. C’est le moment idéal pour nous abuser et c’est le créneau choisi par les escrocs pour entrer en piste.

L’arnaqueur

Ils sont deux et travaillent en tenaille : la famille LE PEN et le Front National.

Rappelons brièvement ce qu’est la famille LE PEN.
Le père tout d’abord, pour qui la shoah est un détail, le racisme une douce mélodie et l’étranger un nuisible. Il se réclame de race blanche et supérieure, mais plus il parle, plus je rêve d’être noir.
Il y a une quarantaine d’années, il a monté une petite boutique où tous les articles sur le fascisme, le racisme ou la xénophobie sont en vente libre.
Il a aussi une maison de disques qui, il n’y a pas si longtemps, éditait encore les droits musicaux de chants nazis.
La boutique est aussi connue pour ses excès verbaux et physiques et ses dérapages fréquents. Mais les français ont parfois la mémoire courte. Qui se souvient des ratonnades des années 80 ? Qui se souvient de ce jeune arabe jeté dans la seine et qui a succombé à ses blessures ? N’oubliez jamais sinon, un jour, c’est vous qu’on oubliera.

Fatigué par tant d’activités, le père a passé les clés de la boutique à sa fille « Marine », qui aujourd’hui se réclame « la candidate du peuple » « La candidate antisystème »
La bonne blague ! Marine est une héritière, élevée à Saint-Cloud, dans l’aisance et le luxe.
Elle n’a jamais vraiment travaillé de sa vie, ni en entreprise, ni en usine et encore moins à la ferme. Elle n’a jamais participé à l’essor de la France et n’a jamais créé d’emplois (à part des fictifs apparemment).
Elle est en réalité la parfaite représentante du système qu’elle dénonce.
Elle vit des allocations de Bruxelles, et se sert de toutes les lois du système pour lui permettre d’améliorer son quotidien.
Comment peut-on se réclamer « candidate du peuple » quand on n’a jamais travaillé avec lui ni pour lui ? Et comment peut-on se déclarer « antisystème » quand on l’utilise à fond depuis des décennies ?

Le FN maintenant : une Jolie P.M.E qui regroupe, dans ses instances, l’élite du fascisme à la française.
J’ai lu les 144 points de leur programme pour la présidentielle. Trois ou quatre points sont intéressants, une cinquantaine sont inapplicables, le reste n’est que du racolage électoral. On vous dit tout ce que vous voulez entendre, du moment que vous votez pour eux.
Le Front National nous propose de fermer les frontières et chasser les étrangers, c’est-à-dire vivre petitement, entre nous. De se reproduire en famille en quelque sorte.
À quelle période de l’histoire et dans quel pays, le repli sur soi-même a-t-il marché ? Jamais. La fermeture entraîne l’isolement. L’isolement amène le totalitarisme. Le totalitarisme mène au fascisme. Le fascisme à la guerre.
Cinq mille ans d’histoire sont là pour le prouver et ce n’est pas la petite héritière de Saint-Cloud qui va changer l’histoire.

L’arnaque

Comme nous avons affaire à des professionnels, l’arnaque est double.
Régulièrement il y a en France, des élections. Comme les frais de campagne sont remboursés par « le système », il y a du fric à se faire. Le FN présente alors une multitude de candidats inexpérimentés, qui n’ont évidemment aucune chance de gagner, mais qu’importe, la marque FN est suffisamment forte pour passer la barre des 5% et se faire rembourser par « le système ».
On charge alors les frais de campagne et on se fait grassement rembourser. C’est comme ça que le Front National empoche plusieurs millions d’euros à chaque élection.
(voir reportage sur France 2, très bien fait sur ce sujet).
En complément des recettes, le Front National fait payer ses cadres par Bruxelles (le système), histoire de gagner davantage.
Mais pour que ça marche, il faut passer la barre des 5%. Il faut donc que la marque soit forte.
Alors on travaille l’image de la marque, comme n’importe quelle société du système qu’elle dénonce. On fait de la pub et de la com. On refait la vitrine de la boutique pour mieux attirer le client.
On balance des images au ralenti du capitaine Le Pen, cheveux au vent à la barre de son voilier. On gomme le nom « FN » qu’on remplace par « Bleu Marine ». On choisit une fleur en guise de logo. On coupe les cheveux, blanchit les dents et on lui met un nouveau petit tailleur. Puis, chaque jour, on balance des petites phrases choc, bien étudiées ,que les cadres du partie répètent en boucle sur toutes les ondes, pour être sur que le client a bien entendu.
Vous la sentez monter l’arnaque ? La super promotion – À prix cassé - Sortie d’usine ? La grosse opération de dédiabolisation pour paraître acceptable ? mais, par définition, le diable est le diable et quand il prétend changer c’est pour mieux nous abuser.
Ensuite, on chasse le père, trop segmentant, même si on lui prend quand même au passage ses six millions d’euros pour faire la campagne. Attendons encore cinq minutes et elle nous fera croire qu’elle n’est plus au Front National.
Et puis, pour finir, le relooking bien marqueté de la candidate, on sort quelques bons slogans comme : « La France apaisée » non, mais sérieusement ? De qui se moque-t-on ? J’ai l’impression d’entendre Volkswagen qui nous vend de l’écologie alors que leurs voitures sont cinq fois plus polluantes que la norme. Apaisée ? En divisant les français ? En dénonçant leurs différences ? La diversité est une chance, une force, un espoir. Pas un fléau.
« C’est la faute aux étrangers » scandent les dirigeants du FN. Comme c’est facile de rejeter la faute sur les « autres » : pour ma part, je voudrais remercier, les maghrébins, les espagnols, les portugais, les sénégalais et tous ces étrangers qui ont défendu notre pays puis construit nos routes, nos ponts, nos hôpitaux…
Merci à tous ces amis étrangers qui ont libéré et embelli notre pays.
Merci aussi à tous les pays qui accueillent nos deux millions et demi de français vivant à l’étranger et qui jamais ne les montrent du doigt.
Mais ne nous y trompons pas, tous ces slogans faciles n’ont pour but que d’attirer nos votes, car la seule chose qui intéresse la famille LE PEN et sa petite bande d’extrémistes, c’est ‘’le blé, la fraîche, les thunes, le flouze, le grisbi,’’ comme on disait chez Audiard.
C’est mon métier de fabriquer des rêves et de les proposer aux gens, mais personne n’est dupe : on raconte des histoires, pour rire ou pour pleurer, et même si on y met de la vérité, du sérieux et de l’amour, on ne prétend jamais que c’est la vraie vie.
Je crois savoir ce qu’est un scénario, je pense pouvoir juger un acteur.
Le film que nous propose Madame LE PEN est juste mauvais. Le scénario ne tient pas la route et son actrice principale (ainsi que les rôles secondaires) jouent faux.
Quand Madame LE PEN est sur un marché, son regard cherche la caméra, puis prend le bon angle et délivre un sourire médiatique.
Le pire c’est son regard, il est ailleurs. Elle n’en a rien à cirer du problème du boucher ou du paysan. Elle ne l’écoute pas. C’est une actrice qui joue seule, sans son partenaire. L’art de l’actrice, c’est de couler sa vérité dans une situation imaginaire. Madame LE PEN joue à l’envers : elle est dans une vraie situation et ne délivre aucune vérité. Son regard est vide d’amour, de compassion, d’émotion. Elle joue mal, tout simplement.
Le spectateur ne l’intéresse pas, il n’y a que son nom en haut de l’affiche qui la motive.
Voilà l’arnaque que je me devais de dénoncer.
Il n’y a pas de verité dans sa démarche, juste l’envie de faire les poches à un mourant.
Nous sommes tous meurtris par les trois millions de chômeurs et les neuf millions de pauvres qui vivent en France.
J’ai mal pour nos paysans, nos artisans, nos ouvriers.
Ce sont nos compatriotes, nos frères et nos sœurs.
Madame LE PEN ne les sauvera pas, bien au contraire. Son programme ne fera qu’augmenter ces chiffres et notre détresse.
Les seuls qui pourraient vraiment faire quelque chose, c’est nous, car nous sommes le peuple français, digne et solidaire, et que c’est notre devoir de citoyen. Nous l’avons inscrit dans notre constitution.
« Fraternité » n’est pas un slogan mais une composante de notre ADN.
Occupons-nous de notre pays, ouvrons-nous, dépassons-nous et montrons aux charlatans qu’ils n’ont pas leurs places parmi nous.
Montrons au reste du monde ce que cela veut vraiment dire d’être français : un peuple ouvert, courageux et fraternel, qui n’a pas besoin d’une idéologie à deux balles pour s’en sortir.
Nous sommes un grand peuple et nous grandirons davantage en nous donnant la main.
Le monde nous regarde. L’histoire nous attend.
Aux urnes, citoyens.

Belle branlette d'escroc intellectuel !

Portrait de JakoRalbolo
29/avril/2017 - 07h11

Le sondage qui RASSURE, oui !

Portrait de fab42
29/avril/2017 - 00h10

C un sondage bidon, mais au moins ça va réveiller les mauvais perdants du 1er tour qui ne veulent pas du FN et qui font les vierges effarouchées en ne s'engageant pas dans la bataille.

Portrait de Kahbby
29/avril/2017 - 00h07

Quel est l'actionnaire principal d'ODOXA ?

Macron va baisser artificiellement  pour provoquer la réaction tant attendue sur les abstentionnistes volontaires au moment du scrutin 

Maintenant si demain certains se mettent à voter sans aucune considération pour les sondages  le scénario prend l'eau

Portrait de brems
28/avril/2017 - 22h31
EDITO a écrit :

parce que 80 % des électeurs ont dit dimanche dernier qu'ils ne voulaient pas de la grosse blondasse

Ils ont dit la même chose pour le fils spirituel d Hollande. Désolée mais Macron n'a pas fait les 35 % de Sarko y avait vraiment pas encore de quoi fanfaronner !!!!

Portrait de netos
28/avril/2017 - 22h30

Tous les sondages au soir du premier tour ne donnaient pas 64/36, d'autres était a 60%/40 donc 59% ca reste dans la marge d'erreur.

en ce jour, on a toujours des valeurs entre 59 et 60 selon les sondeurs donc pour les pro macron/anti FN et les pro FN/anti macron, ce n'est qu un pauvre statu quo !!!

 

 

Portrait de Chanellyne
28/avril/2017 - 22h13

Pourquoi jamais aucun média  ne parlera de ce qui inquiète les électeurs de Marine Lepen,pourquoi les médias et les présentateurs télés sont unis,mobilisés  contre Lepen alors qu'ils se doivent de rester neutres,pourquoi s'inquiéter si elle est encore en dessous,pourquoi mentir pour tous les abrutis se mobilisent pour ce type qui a fait nombre de chômeurs par le passé ,qui est envoyé par la droite et la gauche afin de conserver leurs privilèges mal acquis .Pourquoi défendre systématiquement ceux qui ont anéantis  ce pays  depuis des années en s'engraissant comme des gros dégueulasses ??????????????????????????

Portrait de Neyle
28/avril/2017 - 21h48

Ca ne m'inquiète pas, ça me rassure.

 

Lisez ceci, vous comprendrez plus Macron et sa clique.

 

https://networkpointzero.wordpress.com/2017/03/24/2017-le-coup-detat/

Portrait de geneve
28/avril/2017 - 21h26

Chaque fois qu'un  pote de Macron insulte les gens qui votent pour le Pen,  ils lui donnent une voix (ATTALI, DELANOE,  ETC...)

Portrait de liberté2015
28/avril/2017 - 20h49 - depuis l'application mobile

Je trouve désolant que Morandini prenne position en disant"qui inquiète"

Portrait de Laziq
28/avril/2017 - 20h28
LE CHAT BLEU a écrit :

Le retour du fils taré de Jean Roucas !

Heu... Il y a bien plus de contenu dans un sketch de Roucas que dans un discours de la putain de Rothschild.

 

Pourtant avec tout le pognon dont disposent ses soutiens bancaires, financiers et économiques, il pourrait s'offrir de meilleurs auteurs.

Portrait de laurent28320
28/avril/2017 - 20h14 - depuis l'application mobile

À raison de 12 sondage différents par jour qui donne 12 résultats différents, basés sur le déclaratif de personnes qui n'assument pas forcément leur position réelle… C'est sur que les sondages sont fiables

Portrait de Witcher
28/avril/2017 - 20h12

Arrêtez tout ce cirque autour des sondages, dans 10 jours Macron sera à 65% minimum à la sortie des urnes.

Portrait de Laziq
28/avril/2017 - 20h12

"Marine Le Pen a gagné 4 points"

 

Au micro de BFMacron TV, un jeune homme et sa maman... Oups votre femme s'cusez... Tiennent à nous faire part de leur inquiétude :

 

"Pas za ! Pas za ! Pas za ! On veut crécher à l'Elyzée !"

Portrait de Ange gardien
28/avril/2017 - 20h10

MACRON les illettrés et les sans-dents te saluent bien !youtu.be/pANvXG6uK5M

Portrait de Kylen_chan
28/avril/2017 - 20h10

Faire croire que Le Pen pourrait l'emporter en montrant des sondages " alarmants" pourrait être un excellent moyen pour encourager les gens à aller voter contre elle et donc voter Macron ( et non blanc).

Manque plus que Jean-Marie Le Pen fasse une c*nnerie lundi 1er mai pour embarrasser sciemment sa fille et la saborder  et c'est bon  smiley

Bref beaucoup de bruit pour un résultat connu d'avance, à quoi sert une élection à 2 tours?

edit : Ah non je viens de prendre connaissance  des propos homophobes de Jean-Marie Le Pen sur ce pauvre policer assassiné. ça commence... 

Portrait de brems
28/avril/2017 - 19h55
Lfa a écrit :
Si Lepen passe vu que le marché va réagir négativement les pauvres vont trinquer pendant au moins 2 ans je ne suis pas pauvre je vais donc vous regarder de haut pleurer et regretter le seul problème c est que je vais avoir honte d être français et attendre une génération pour oublier que nous avons osez voter l extrême droite dans un pays qui étais libre et démocratique

A chacun son chemin de croix. Pour moi le fn n est pas un parti d extrême droite mais de droite et il est parfaitement légal sinon il ne serait pas au 2eme tour de ces élections. Je n ai pas voté Marine Le Pen mais je suis fière d être française et que nous soyons un grand nombre à vouloir continuer à l être et à defendre notre culture et nos valeurs.

Portrait de brems
28/avril/2017 - 19h49

Mais oui c est de la desinformation pour que les gens aillent voter... Macron fera 64 % puisque tout le monde va vouloir faire peur avec Marine Lepen. Perso je voterai Marine Le Pen elle ne peut pas faire pire que les autres et au moins elle apporte du sang neuf Macron c est la suite de Hollande...

Portrait de erine.teygype
28/avril/2017 - 19h46
Filoû02 a écrit :

effectivement le débat va être important.. fera t il pencher la balance ça ? 

Pourquoi posez vous toujours des questions ? Vs êtes journaliste ?

Portrait de Vieux fêtard
28/avril/2017 - 19h46

Je suis Français et je voterai Français !

Fuck the europe