17/03/2017 07:19

Explosion d'une enveloppe piégée au siège du FMI à Paris: Des anarchistes grecs vraisemblablement à l'origine du colis piégé (police grecque)

Le groupe anarchiste grec Conspiration des cellules de feu est "vraisemblablement à l'origine" de l'envoi du colis piégé ayant explosé jeudi au siège du FMI à Paris, faisant un blessé, a indiqué une source policière grecque.

Cette source a en effet souligné que le ministre adjoint grec de la Protection civile Nikos Toskas avait été avisé par les autorités françaises que le colis envoyé au FMI avait été expédié d'Athènes, comme celui envoyé au bureau du ministre allemand Wolfgang Schäuble ministère allemand des Finances.

A Paris, une source proche de l'enquête a indiqué que des résidus de timbres grecs avaient été retrouvés par la police sur les lieux de l'explosion. "Compte tenu de ces premières constatations, l'enquête s'oriente plutôt vers la piste d'un groupe anarcho-autonome", a confirmé cette source.

Le groupe anarchiste grec Conspiration des cellules de feu a revendiqué jeudi l'envoi d'un paquet contenant un "mélange explosif" découvert la veille au ministère allemand des Finances, et dont l'explosion a pu être empêchée. Ce groupe, apparu en Grèce en 2008, avait mis l'Europe en état d'alerte en 2010 avec une série d'envois de colis piégés, notamment à la chancellerie allemande, et à José Manuel Barroso, alors président de la Commission européenne.

Plus d'une dizaine de ses membres purgent de lourdes peines depuis leur arrestation en 2011.

Le groupe a cependant fait sa réapparition en 2014 en provoquant de petits attentats à l'engin explosif sans faire des victimes. L'explosion du colis piégé au siège du FMI a "légèrement blessé" aux mains et au visage la secrétaire qui se trouvait dans le bureau, selon la préfecture de police de Paris.

Le président français François Hollande a qualifié cet acte d'"attentat", et annoncé la prolongation de l'état d'urgence du pays "jusqu'au 15 juillet".

Le responsable de la Protection civile grecque, Nikos Toskas, a expliqué à la télévision privée Antena avoir été informé par la police française que le colis envoyé au FMI "contenait une petite quantité de poudre".

Quelques heures auparavant le préfet de police de Paris Michel Cadot avait indiqué que l'explosion avait été provoquée par un engin pyrotechnique "relativement artisanal", qui a provoqué des "dégâts assez limités dans le bureau". M. Toskas a indiqué que le paquet "portait une fausse adresse d'expéditeur, celle de Nikos Kikilias", député et porte-parole du parti de droite d'opposition grecque Nouvelle-Démocratie, dont l'implication a été exclue.

La police grecque a indiqué être en "étroite collaboration" avec les autorités françaises et allemandes sur cette affaire.

.

Jeudi 16 mars

.

18h41: Des anarchistes grecs vraisemblablement à l'origine du colis piégé au FMI (police grecque)

18h00: Les timbres sur le courrier sont grecs (Info BFMTV)

15h19: Bruno Le Roux, ministre de l’Intérieur, à l’issue de sa rencontre avec Bernard Cazeneuve : "C’est à François Molins, procureur de la République de Paris, d’enquêter sur l’origine de l’enveloppe, et je lui assure mon soutien dans cette enquête.

Il faudra que les institutions essaient d’isoler les colis suspects dans l’arrivage du courrier".

13h31: Le parquet antiterroriste français a été saisi

13h21: "Nous sommes encore en face d'un attentat, il n'y a pas d'autre mot face à un colis piégé", a déclaré François Hollande, après l'explosion d'un enveloppe piégée vers 11h30, au 66 rue d'Iéna, dans le 16ème arrondissement de Paris, dans des locaux accueillant le Fonds monétaire international (FMI) et la Banque mondiale.

13h15: Ce que l'on sait à 13h15

Une assistante de direction a été blessée légèrement aux mains et au visage, aujourd'hui lors de l'ouverture d'un courrier qui a explosé au siège parisien du Fonds monétaire international (FMI), a-t-on appris de sources policières.

Selon les premiers éléments de l'enquête, un pétard pourrait être à l'origine de l'explosion dans le bâtiment situé avenue de Iéna, non loin de l'Arc de Triomphe, en fin de matinée, ont précisé ces sources.

La préfecture de police a fait état d'une intervention après la découverte "d'un colis suspect, avec a priori un artifice à l'intérieur".

L'assistante de direction, qui a ouvert le courrier aux alentours de 11H30, souffre de "quelques brûlures", selon une source policière.

Plusieurs personnes ont été évacuées "par mesure de précaution", selon une des sources.

L'enquête a été confiée au premier district de la police judiciaire (1er DPJ) parisienne. La police scientifique parisienne a été envoyée sur place.

Mercredi à Berlin, un "mélange explosif" a été découvert au ministère allemand des Finances. Il avait été expédié de Grèce, avec comme fausse adresse d'expéditeur celle d'un député de droite.

13h01: Le préfet de police s'exprime

"Les dégâts sont limités"

"La personne a été blessée au visage. Elle est actuellement en traitement"

"Le colis a été envoyé par la poste. C'est au moment de son ouverture qu'il y a eu l'explosion"

"Le parquet est arrivé"

"A ma connaissance, il n'y a rien d'écrit sur le colis"

.

12h54: La personne blessée a été évacuée à l'hôpital

12h53: Le parquet ouvre une enquête (officier de presse de la préfecture de police)

12h50: Voici nos premières images (tournées par Sasha Elbaz)

.

EN DIRECT - URGENT - Explosion d'une enveloppe... par morandini

 

12h41: Plusieurs personnes ont été évacuées "par mesure de précaution"

12h40: Selon les premiers éléments de l'enquête, un pétard pourrait être à l'origine de l'explosion en fin de matinée.

12h37: Une assistante de direction a été blessée aux mains et au visage lors de l'ouverture d'un courrier qui a explosé au siège parisien du Fonds monétaire international

12h36: La préfecture de police annonce sur Twitter "[qu']une intervention est en cours".

"Une personne blessée par un colis suspect avec, a priori, un artifice à l'intérieur".

.

.

12h31: La police scientifique est sur place.

12h30: Un périmètre de sécurité a été mis en place

12h29: La structure du bâtiment n'est pas endommagée, selon BFMTV

12h27: Une source policière confirme à Reuters qu'une enveloppe piégée a fait un blessé léger en explosant dans les locaux. 

12h21: Une personne aurait été blessée dans l'explosion

12h20: URGENT - Une personne blessée après l'ouverture d'une enveloppe piégée au siège du FMI, avenue d'Iéna à Paris (BFMTV)

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Filoû02
16/mars/2017 - 18h54

Alors si les grecs s'y mettent aussi !!  

Portrait de legaulois2009
16/mars/2017 - 17h17

vous n'avez pas encore compris que macron l'elu des patrons qui vont s'enrichir encore plus grace a lui et des journalistes sera president par contre le parlement seras de droite et oui une cohabitation

 

Portrait de LaRésistante.
16/mars/2017 - 16h40
Isette a écrit :

J’espère vraiment que la France n'aura pas de gouvernement socialo-macroniste

nous sortons de 5 ans de Hollande, un vrais cauchemar, je ne veux pas me taper 5 ans de plus avec son clone

cela finira en émeutes

Et vous pensez que Fillon aura les mains libres pour faire ses réformes "je me serre la ceinture" avec l'affaire Pénélope fille et fils ??

la rue ne bougera pas ??

smiley

pour info je ne vote pas macron !

Portrait de MC26
16/mars/2017 - 14h14

Tant mieux que cette personne ne soit blessée que légèrement...quant à Hollande qu'il arrête de dire n'importe quoi ..la police va faire son travail !

Portrait de laurent28320
16/mars/2017 - 14h10 - depuis l'application mobile

La question est "peut on porter plainte contre la poste pour négligence ?"

Portrait de Tine64
16/mars/2017 - 14h00
Isette a écrit :

C'est bien le gouvernement, par la bouche de son ministre de la justice actuel, qui a préconisé de sortir de l'état d'urgence 

Mais quelle bande d'incapable ce gouvernement Socialos Hollandais

 

Ben justement, vous voyez bien que l'état d'urgence a ces limites, puisqu'on y est là.... 

Et comme il est précisé ds un autre commentaire, l'état d'urgence est avant tout des facilités administratives pour les forces de l'ordre etc... 

Et malheureusement même si des militaires sont postés à tel ou tel endroit, ça n'empêchera pas  des actions malheureuses ailleurs, la preuve ici... 

Portrait de nalou
16/mars/2017 - 13h37

Je me demande si il y a un lien avec l engin explsoif retrouvé devant  le ministère du budget à Berlin pas plus tard que hier..,

Portrait de zeldazonc
16/mars/2017 - 12h57

Ouf .. On sait maintenant que ce n'est qu'un pétard. Mais quand même je pense à la secrétaire de qui a ouvert le courrier..

Portrait de Filoû02
16/mars/2017 - 12h33

Pour une fois le courrier arrive à l'heure.. 

ok pas tres fin désolé smiley

Portrait de Carole14
16/mars/2017 - 12h27 - depuis l'application mobile

Et. A recommencé.