12/02/2017 08:31

"On fera une fournée la prochaine fois": Jean-Marie Le Pen inculpé pour provocation à la haine

Jean-Marie Le Pen a été mis en examen (inculpé) cette semaine à Paris pour provocation à la haine après ses propos sur la "fournée" tenus en juin 2014, a confirmé son avocat, Me Frédéric Joachim, qui a toutefois dénoncé des poursuites fondées sur des propos "volontairement tronqués" auxquels est attribuée une connotation qu'ils n'ont pas.

En 2014, dans une vidéo, le président d'honneur du Front national s'en était pris aux artistes engagés contre son parti, comme Guy Bedos et Madonna.

En évoquant le nom de Patrick Bruel, d'origine juive, il avait lâché : "Ecoutez, on fera une fournée la prochaine fois !", déclenchant une vive polémique.

Marine Le Pen avait d'ailleurs elle-même estimé qu'il s'agissait d'une "faute politique", et Louis Aliot, avait évoqué un terme "stupide politiquement et consternant".

"Le mot +fournée+ que j'ai employé n'a évidemment aucune connotation antisémite, sauf pour des ennemis politiques ou des imbéciles", avait réagi Jean-Marie Le Pen. "S'il y a des gens de mon camp qui l'interprètent de cette manière, c'est que ce sont des imbéciles !"

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de dolphins
27/février/2017 - 00h22
maya430 a écrit :

Il restera un provocateur jusqu'au bout .

Hélas pour lui
Portrait de dolphins
27/février/2017 - 00h22
lila a écrit :

"Patrick Bruel d origine juive"
Mais qu est ce que vous racontez??? Ce n est pas une origine, c est une religion!

Il ne faut pas chercher à comprendre
Portrait de dolphins
27/février/2017 - 00h21
Une belle tête de vainqueur
Portrait de crossfire
12/février/2017 - 19h21
Elyse a écrit :

Mais ce n'est même pas de l'humour. Il venait de parler des célébrités qui le critiquaient, c'était la fin de l'émission et son interlocutrice faisait remarquer qu'ils avaient oublier de parler de Bruel.

Il a juste reporté ça à la semaine suivante.

Il n'y avait pas d'humour et encore moins d'humour antisémite, il a employé une expression française qui n'a aucun double sens à part dans l'esprit pervers et paranoïaque d'associatifs juifs qui veulent sa peau depuis 30 ans.

 

La meilleure preuve que ce n'a rien d'antisémite c'est que n'importe qui d'autre aurait dit le mot fournée, n'aurait eu le moindre problème.

C'est encore des juges rouges de merde qui se croient tout permis avec lui. 

 

+1000.

Il n'y a vraiment que les tordus du bulbe pour avoir osé transforer cette expression anodine et utlisée par tous en "insulte antisemite"parce qu'elle sortait de la bouche de Le Pen

 

Et des tordus du bulbe, il y en a un paquet à commencer par ici !

 

 

Portrait de Mimosa06
12/février/2017 - 11h42 - depuis l'application mobile
geneva a écrit :

Allez, après la droite, l'extrême droite !!! Il ne fait pas bon être contre la gauche en ce moment en France !!! Les propos sont de 2013..... no comment !

Faut apprendre à lire ...
Les propos datent peut être (et quand bien même ils restent inadmissibles) mais c'est cette semaine qu'il a été inculpé. Faut arrêter la parano ...

Portrait de lila
12/février/2017 - 10h31 - depuis l'application mobile

"Patrick Bruel d origine juive"
Mais qu est ce que vous racontez??? Ce n est pas une origine, c est une religion!

Portrait de Guillaume Pires
12/février/2017 - 09h12 - depuis l'application mobile

Et on s'occupe quand de la fille ?