29/01/2017 10:45

Affaire Fillon - Ces députés qui emploient des membres de leur famille: L'enquête du 20h de France 2 - Regardez

Employer un(e) conjoint comme attaché(e) parlementaire est effectivement une pratique légale. En vertu du principe de député-employeur, les parlementaires disposent d'un crédit mensuel qui leur permet d'embaucher jusqu'à cinq assistants pour l'Assemblée nationale.

Ces assistants ne sont pas employés par l'Assemblée, mais par les députés (ou sénateurs) qui sont donc libres de choisir un membre de leur famille s'ils le souhaitent.

Des restrictions ont cependant été mises en place.

Si le député emploie son épouse, par exemple, il ne peut lui octroyer en salaire plus de la moitié de l'enveloppe lui servant à rémunérer ses assistants parlementaires (qui s'élève à 9561 euros par mois à l'Assemblée nationale).

Au Sénat, les élus ne peuvent par ailleurs employer qu'un seul membre de leur famille sur leurs trois collaborateurs.

.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Flipman
29/janvier/2017 - 20h29

Ce qui est illégal par contre c'est les emplois fictifs.

Portrait de LaurentR
29/janvier/2017 - 14h44

En même temps, j'en connais un autre toujours salarié d'Europe 1 payé à rien faire ....

Portrait de Ange gardien
29/janvier/2017 - 14h37

Cela ne date pas d'aujourd'hui ... les médias corrompues sont au courant depuis des décennies. !!!!

Portrait de Meteor14
29/janvier/2017 - 12h46
ale35 a écrit :

du moment que c'est légal donc ...

 

donc si c'est légal pourquoi ils le font pas tous .....

Portrait de Meteor14
29/janvier/2017 - 12h44
Filoû02 a écrit :

Rien à changer depuis le moyen âge... smiley

j'étais pas né ! smiley

 

Portrait de Pierre henry 115
29/janvier/2017 - 12h08
Citoyen85 a écrit :

Au parlement européen c'est interdit, mais MLP n'étant pas mariée en fait profiter son compagnon, n'est ce pas !

C'est vrai, Louis Aliot a été l'assistant parlementaire de Marine pendant au moins deux ans, un emploi de 17 heures par semaine payé 5000€ brut et contrairement au parlement français, à Strasbourg c'est interdit mais son excuse c'était de dire qu'elle n'était ni mariée ou pacsée avec lui, elle fait exactement comme les autres, elle joue avec le système.
Portrait de Filoû02
29/janvier/2017 - 11h53

Rien à changer depuis le moyen âge... smiley

Portrait de madof
29/janvier/2017 - 11h20

Que de monde  quand on regarde les séances publiques du mercredi  où il y a une cinquantaine aller peut être une centaine de participants .Tous ceux beaux monde payé avec nos impots.................................................................

Portrait de LOL
29/janvier/2017 - 10h55

Les seigneurs peuvent faire ce qu'ils veulent des deniers publics, c'est comme ça depuis toujours. Pas de quoi faire une révolution...