25/01/2017 10:45

Le site qui provoque un malaise: Les demandeurs d'emplois fixent eux-même leur salaire... et le moins gourmand l'emporte ! Regardez

C'est un site assez incroyable sur lequel a enquêté hier le 20h de France 2/

Des demandeurs d'emploi appelés à fixer eux-même leur salaire dans une bourse aux jobs, et celui qui demande le moins cher à le plus de chance de remporter le job.

Un site qui provoque un vrai malaise chez certain, car beaucoup affirment qu'il exploite la détresse des chômeurs pour proposer des emplois à petits prix.

Regardez

.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de PtiGlaçon
8/février/2017 - 00h28
Ld59 a écrit :

Ce qui sont pour,qu'il l'applique pour eux même ! (Mais je pense que beaucoup ne seront pas d'accord)

Ce n'est pas faux
Portrait de PtiGlaçon
8/février/2017 - 00h27
ripmanu a écrit :

article L. 1221-4 code du travail : Les procédures d'enchères électroniques inversées étant interdites en matière de fixation du salaire, tout contrat de travail stipulant un salaire fixé à l'issue d'une telle procédure est nul de plein droit.

Qui respecte le code du travail ! Personne
Portrait de PtiGlaçon
8/février/2017 - 00h26
En France tout est permis smiley
Portrait de MImide57
25/janvier/2017 - 13h36
Ld59 a écrit :

Ce qui sont pour,qu'il l'applique pour eux même ! (Mais je pense que beaucoup ne seront pas d'accord)

Bien sur que si...il est totalement anormal que les bons et les mauvais soient payes le meme salaire ...

et ceux qui refuseraient savent pourquoi...

comme de nombreux salaries des lors que le cdi est signe ils ne font plus les memes efforts pour leur societe...

Portrait de AG83
25/janvier/2017 - 12h48

De toute manière, une entreprise de moyenne ou grande importance possède une grille des salaires avec une petite amplitude de négociation! Le jeux étant de prendre le meilleur pour un  salaire  dans la dite grille après un ou plusieurs entretiens, pas de prendre n'importe qui, acceptant le plus petit salaire.

C'est du n'importe quoi . 

Portrait de Jilou1994
25/janvier/2017 - 12h23

Pourquoi pas, cela poussera chacun à se remettre en question sur ses compétences et ralentir la tendance à l'exigence. Si nous sommes très compétents dans un domaine on peut mettre en concurrence des employeurs alors pourquoi ne pas pouvoir le faire dans le sens inverse? Maintenant cela peut-être envisagé seulement si la priorité nationale est activée. 

Portrait de ripmanu
25/janvier/2017 - 11h09

article L. 1221-4 code du travail : Les procédures d'enchères électroniques inversées étant interdites en matière de fixation du salaire, tout contrat de travail stipulant un salaire fixé à l'issue d'une telle procédure est nul de plein droit.