13/01/2017 14:01

La droite populiste allemande ferme à plusieurs médias sa rencontre avec Marine Le Pen

La droite populiste allemande a fermé à plusieurs grands médias la rencontre prévue le 21 janvier entre sa chef de file, Frauke Petry, et la responsable de l'extrême droite française, Marine Le Pen, suscitant des protestations.

L'AfD a refusé d'accréditer toutes les chaînes publiques allemandes, ainsi que les quotidiens Handelsblatt et Frankfurter Allgemeine Zeitung et les magazines Spiegel et Compact, a confirmé un responsable régional du parti, Marcus Pretzell, à l'agence allemande DPA. M. Pretzell, par ailleurs époux de Frauke Petry, a accusé ces médias d'avoir une "couverture si orientée" de son parti qu'ils pourront "peaufiner leurs scénarios" sans accès direct à l'événement, qui se tiendra à Coblence (ouest).

Les journalistes concernés ne pourront donc assister aux discours de Mme Petry, de Marine Le Pen et du député néerlandais anti-islam du Parti de la liberté (PVV), Geert Wilders, devant quelque mille participants annoncés.

La conférence de presse prévue après ces échanges reste en revanche "ouverte à tous les journalistes", a précisé Marcus Pretzell à DPA.

Le rédacteur en chef de la chaîne publique ARD a déploré "une atteinte massive à la liberté de la presse", rappelant que cette convergence des populistes européens était "d'une grande importance" pour les prochaines échéances électorales, et se réservant la possibilité d'un recours en justice.

Le président de l'Association allemande des journalistes, Frank Überall, a lui aussi estimé que "les partis qui entendent forger l'opinion publique ne peuvent laisser les journalistes à la porte de leurs manifestations".

L'initiative de cette rencontre reste controversée au sein même de l'AfD, toujours tiraillée entre une frange nationale-conservatrice, notamment incarnée par le tandem Petry-Pretzell, et un courant libéral-conservateur, qui refuse d'être identifié à l'extrême droite. Certains dirigeants de la droite populiste allemande reprochent par ailleurs au FN sa ligne économique.

"Le FN est en fait un parti socialiste", déplorait mercredi le patron de l'AfD à Berlin, Georg Pazderski, dans le Frankfurter Allgemeine Zeitung.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de PhilRAI
13/janvier/2017 - 20h09
Locked-in syndrome a écrit :
Euh...... ça coule de sens mais apparemment il faut vous l'écrire : je ne représente que moi-même. Je fais la différence entre le FN historique de Jean Marie le Pen/Gollnisch et celui de Marine/Philipot et comment ne pas la faire car les différences sont incommensurables, donc ça ne me viendrait jamais à l'idée de dire que le FN de Marine est nazi. De même je n'écrirais jamais qu'il est libéral puisque comme je l'ai écrit, je pense exactement le contraire, économiquement le FN de Marine c'est du socialisme, du vieux socialisme à la papa qui pourrait ressembler à celui de Mitterrand au début de son premier mandat, je n'écris pas qu'il s'agit d'une mauvaise chose ou d'une bonne chose, mais lisez le programme éco du FN, lisez ce qu'ils veulent faire avec la fiscalité, c'est du socialisme, Valls et Hollande sont bien des libéraux proche du medef à côté, le nier, c'est faire l'autruche. Oui au niveau de l'immigration le FN est d'extrême droite comme l'a été Sarkozy pendant la primaire ou autant que Besancenot est d’extrême gauche, à quoi bon se cacher dernière les mots. Le FN de Marine est populiste? Certainement, comme beaucoup de partis politique, pour le FN suffit de voir à force d'enquêtes d'opinion, à quel point ils font la girouette sur la sortie de l'euro, dans un meeting c'est sortie dès l'élection, puis après dans un article c'est référendum et puis enfin dans un interview radio c'est « On n'en parle plus et on verra plus tard ». Moi ce qui m'amuse c'est quand j'ai juste repris l'analyse d'un cadre de l'AFD, un parti ami du FN.

Non, il n'y a pas vraiment de différence entre le FN de JMLP et celui de sa fille. J'ai tous les programmes successifs depuis le début du FN, il n'y a aucune différence de fond, juste quelques différences cosmétiques et quelques adaptations nécessaires aux conditions actuelles qui ne sont pas les mêmes que celles des années 80.

Ce dont les gens se souviennent de l'époque ce n'est pas le vrai programme du FN mais les conneries et caricatures racontées à son sujet dans les médias. Actuellement le FN a plus la possibilité de s'exprimer dans les médias et sur internet. Donc les gens ont accès à ce que raconte vraiment le FN, il comparent avec ce qui était raconté il y a 30 ans et évidemment qu'il  y a une grosse différence. Mais dans les faits c'est faux. 

Le FN a toujours eu une part importante de social dans son programme, tout comme une part de libéralisme et de mesures de droite (comme par exemple le "soutien massif aux PME/PMI "). Focaliser sur certaines mesures permettent de dire que le FN est de droite ou de gauche, mais la résultante de ces mesures n'est vraiment pas de droite ni de gauche. C'est un compromis qui d'ailleurs sera ajusté en fonction des besoins, c'est ce que Marine appelle l'état stratège.

Je ne vois vraiment pas où vous avez vu que le FN faisait la girouette sur l'euro, son discours est clair à ce sujet depuis des années. Vous ne devriez pas écouter les conneries racontées par ses adversaires.

Enfin, je ne vois vraiment pas en quoi l'arrêt d'une immigration qu'on ne peut pas supporter serait de l'extrémisme de droite. Et imposer une immigration de masse en prétendant censurer le débat à ce sujet, ce n'est pas de l'extrémisme ?

Vous devriez vraiment lire le programme que propose le FN (attendez sa mise jour début février), ça vous éviterait de raconter des idioties.

 

Portrait de PhilRAI
13/janvier/2017 - 18h29
Citoyen85 a écrit :

Qui se sent morveux, se mouche !

Et bien mouchez vous !

Portrait de PhilRAI
13/janvier/2017 - 18h27
Moks a écrit :

Quand on voit le nombre de personne qui défendent le FN, on comprend mieux la politique global de la majorité des commentateurs de JMM. Ne pas invitez les journalistes, ça doit être démocratique. La démocratie que vous défendez tant. Malheur à celui qui critique le FN, voila on nous sommes arrivés.

Il y a une énorme différence entre critiquer et désinformer, insulter, diffamer. 

On n'est pas dans une dictature des journalistes. Ce ne sont pas des intouchables.

S'ils font de la désinformation il est normal que leurs victimes se rebiffent.

Portrait de PhilRAI
13/janvier/2017 - 18h04
Citoyen85 a écrit :

Je vais me gêner ! Le FN et ses fans ne se gênent pas pour polluer tous les forums.

Vous racontez n'importe quoi et c'est vous qui accusez les autres de polluer ?

Portrait de PhilRAI
13/janvier/2017 - 17h47
Citoyen85 a écrit :

Le FN est aussi socialiste qu'un parti national-socialiste d'avant-guerre. Une fois au pouvoir il montrerait son vrai visage d'extrême-droite. On voit bien qu'ils n'acceptent que la presse molle.

Oui, comme ça vous pouvez accuser n'importe qui de n'importe quoi ! Vous persistez !

Mais continuez, les gens se rendront ainsi de plus en plus compte de l'imposture à laquelle vous vous livrez.

Portrait de PhilRAI
13/janvier/2017 - 16h42
Locked-in syndrome a écrit :
"Le FN est en fait un parti socialiste", déplorait mercredi le patron de l'AfD à Berlin, Georg Pazderski, dans le Frankfurter Allgemeine Zeitung. Alléluia, il faut sortir de France pour avoir des gens qui ne font pas l'autruche et qui savent situer le FN. Une bonne fois pour toute, le FN de Marine est bien plus socialiste que le PS de Hollande et de Valls.

C'est amusant de constater que le FN est selon les intérêts de la diabolisation, soit du socialisme, soit d'extrémisme de droite, soit de nazisme, soit de libéral, soit de populiste, bref de tout et de son contraire.

Ou alors ça voudrait dire que socialisme, extrémisme de droite, nazisme, libéralisme, populisme, c'est la même chose.

C'est juste que ses adversaires sont complètement incompétents comme on l'a vu dans les résultats de leur politique, et racontent n'importe quoi. Il est vraiment temps de les virer.