Rechercher

26/12/2016 13:02

La chanteuse Björk fustige le "sexisme" de la presse musicale après une performance au Texas

Björk est indignée par la manière dont les médias ont traité sa performance au Texas et la fait savoir sur les réseaux sociaux.  

Elle a publié une lettre ouverte sur son compte Facebook.

«Ma très chère mademoiselle média!!!! Joyeux solstice d’hiver!!!

Comme tu le sais, pendant la majorité de ma carrière, je ne me suis pas plainte de sexisme, j’ai juste fait avec.

Mais je sens qu’il y a un énorme courant positif dans l’air, un courant qui pourrait porter des changements et je voulais donc mentionner un truc…

Je sais que ça fait moins d’un an que j’ai commencé à passer des disques en public, donc c’est un truc auquel les gens doivent encore s’habituer et mes fans ont accueilli à bras ouvert mon envie de partager avec eux mes découvertes musicales, et ils m’ont laissée être moi-même, précise la star.

Mais certains médias n’ont pas pu accepter que je ne fasse pas un concert et que je me “cache” derrière des platines. Mais pas mes homologues masculins.

Et je trouve ça sexiste.

Ce que, à la fin de cette année tourmentée, je ne vais pas laisser passer: parce qu’on mérite tous des changements importants avec cette énergie révolutionnaire dans laquelle on est en ce moment.»

Björk a terminé sa missive en encourageant les femmes à s'adonner à la création sans tabou:

«Les femmes dans la musique ont le droit d’être des auteures-compositrices qui écrivent sur leur petit copain, mais si elles changent de sujet et parlent des atomes, de galaxie, d’engagement, de composition de rythmes mathématiques pointus, ou si elles font quoi que ce soit d’autre que d’être des interprètes chantant au sujet de ceux qu’elles aiment, on les critique: les journalistes ont l’impression qu’il manque un truc…

Comme si notre seule langue était l’émotion…

Les hommes ont le droit de passer d’un sujet à l’autre, de parler de science-fiction, de faire des morceaux d’époque, d’être mordants ou drôles, d’être des nerfs de la musique qui se perdent dans des architectures musicales, mais pas les femmes

. Si on ne s’ouvre pas la poitrine pour saigner sur nos hommes ou nos enfants, on roule notre public. Faisons de 2017 l’année où on complète cette transformation!!!

Le droit à la variété pour toutes les filles!!!»

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de PseudoIlluZion
10/janvier/2017 - 00h01
KenShiro a écrit :

Heu.. Aurais-je vraiment saisi le concept là ???  De ce que j' ai l'impression d'avoir compris. C'est qu' elle fait payer pour juste venir l' écouter passer des disques d'artistes qu'elle aime, comme tu le fais chez tes amis, sans même mixer quoi que ce soit ?

 

Si c'est vraiment ça, alors purée c'est pas sexiste que de le dénoncer. C'est juste qu'elle se fout de la gueule de ses fans. Rien d'autre.

Il ne faut pas chercher à comprendre smiley
Portrait de PseudoIlluZion
10/janvier/2017 - 00h01
Jarod26 a écrit :
heu elle vient de quelle planète oO
De la planète Mars smiley
Portrait de PseudoIlluZion
10/janvier/2017 - 00h01
Jamais été fan de cette chanteuse