24/11/2016 14:03

La demande de libération conditionnelle de Jacqueline Sauvage est de nouveau rejetée

Devenue un symbole des victimes de violence conjugale, Jacqueline Sauvage, condamnée à dix ans de prison pour le meurtre de son mari et partiellement graciée par le président, a vu jeudi une nouvelle fois rejetée sa demande de libération conditionnelle, a-t-on appris de source judiciaire.

Après un premier refus du tribunal d’application des peines de Melun (Seine-et-Marne) le 12 août dernier, c’est la cour d’appel de Paris qui à son tour a rejeté cette demande d’aménagement de peine, à laquelle le parquet général ne s’était pourtant «pas opposé».

Après le verdict, les avocates de Jacqueline Sauvage se sont dites "consternées".

La Cour d'appel lui reproche "son discours de survictimisation". 

.


François Hollande accorde la grâce... par morandini

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Caramella
25/novembre/2016 - 10h56
Quelle honte cette justice
Portrait de lavatere
25/novembre/2016 - 10h38
miquou a écrit :

Si par 2 fois la remise en liberté a été refusé c'est qu'il  y a une raison que nous ignorons.Nous n'étions pas au procés  de plus Hollande lui a fait bénéficié d'une grace partielle ,et ceci souvent quand il reste quelques questions pas trés  claires

Souvent dans les cas de de femmes battues les jures sont assez compréhensible ,pourquoi la ils l'ont condamné aussi durement? Peut ont ils eus quelques doutes.On ne peut pas critiquer sans connaitre tous les dessous de l'histoire.

 

Je suis exactement du même avis

Portrait de Beard
24/novembre/2016 - 22h42
Seaskua... a écrit :

En l'espèce ce sont des juges de l'application des peines qui agissent sur la base de textes qui ont été votés par les parlementaires, au nom du peuple français.

Je persiste a dire que les juges font la loi en leurs noms propres, quelques soient les brillants textes et articles que vous pourrez me citer.

Demandez au peuple s'il pense que la justice est rendu en son nom?

 

 

Portrait de miquou
24/novembre/2016 - 18h25

Si par 2 fois la remise en liberté a été refusé c'est qu'il  y a une raison que nous ignorons.Nous n'étions pas au procés  de plus Hollande lui a fait bénéficié d'une grace partielle ,et ceci souvent quand il reste quelques questions pas trés  claires

Souvent dans les cas de de femmes battues les jures sont assez compréhensible ,pourquoi la ils l'ont condamné aussi durement? Peut ont ils eus quelques doutes.On ne peut pas critiquer sans connaitre tous les dessous de l'histoire.

Portrait de Ca me rend dingue
24/novembre/2016 - 18h16 - depuis l'application mobile
Seaskua... a écrit :

Je vais me citer, désolée :

Cette démarche est extrêmement difficile à faire car il y a l'amour de l'autre, souvent ses regrets, le regard des enfants, celui de sa famille, celui de sa belle-famille, celui de ses amies. Et parfois même la honte d'être victime, ou le sentiment d'être la responsable de ce qui arrive. C'est pour cela qu'il faut être accompagnée dans la démarche. Lorsqu'elle est faite au premier manquement du compagnon, il est possible de lui dire que la plainte est, en fait, l'appel au secours d'une personne qui l'aime toujours. Et il est possible de faire comprendre au compagnon qu'il peut se faire soigner. La thérapie de couple n'étant pas faite pour les gens aisés seulement.


(Fin de citation)

 

Normalement on réfléchit avec le cerveau et pas avec le coeur. Normalement aussi, avant d'écrire un commentaire, on fait l'effort de lire les autres.

Souvent ces hommes sont des manipulateurs, des malades...prêts à faire croire à l'autre qu'elles ont bien mérité ce qui leur arrive, qu'elles doivent faire des efforts etc...
A cela, ajoutez peut être des menaces...menaces de perdre les enfants etc...
C'est très difficile de juger.

Portrait de klipax
24/novembre/2016 - 17h55 - depuis l'application mobile

un jour une femme va mentir tuer son compagnon et dire qu'il l'a battait. si ce n'est pas deja fait. c'est trop facile. je suis pour la sorti de prison de mme sauvage elle est resté suffisamment en prison. mais sachons raison garder.

Portrait de Quasis
24/novembre/2016 - 17h50
nantes55 a écrit :

Il faut libérer toutes les femmes qui sont incarcérées pour avoir tué ou blessé leur partenaire violents.

n'en déplaise a certain!

 

Et pour les hommes ayant tué ou blessé leur partenaire?

Portrait de nantes55
24/novembre/2016 - 17h45

Il faut libérer toutes les femmes qui sont incarcérées pour avoir tué ou blessé leur partenaire violents.

n'en déplaise a certain!

Portrait de Pepe41
24/novembre/2016 - 17h33 - depuis l'application mobile

C...nards de juges!

Portrait de nantes55
24/novembre/2016 - 17h24
Seaskua... a écrit :

Je vais me citer, désolée :

Cette démarche est extrêmement difficile à faire car il y a l'amour de l'autre, souvent ses regrets, le regard des enfants, celui de sa famille, celui de sa belle-famille, celui de ses amies. Et parfois même la honte d'être victime, ou le sentiment d'être la responsable de ce qui arrive. C'est pour cela qu'il faut être accompagnée dans la démarche. Lorsqu'elle est faite au premier manquement du compagnon, il est possible de lui dire que la plainte est, en fait, l'appel au secours d'une personne qui l'aime toujours. Et il est possible de faire comprendre au compagnon qu'il peut se faire soigner. La thérapie de couple n'étant pas faite pour les gens aisés seulement.


(Fin de citation)

 

Normalement on réfléchit avec le cerveau et pas avec le coeur. Normalement aussi, avant d'écrire un commentaire, on fait l'effort de lire les autres.

je suis pas obligé de lire toutes les conneries que vous ecrivez et j'ai le droit de donner mon opinion.

j'ai ecris sans vous répondre alors laissez les personnes dire ce qu'elles pensent

Tous les ans plus de 100 femmes meurent sous les coups ça c'est la réalité

 

Portrait de nantes55
24/novembre/2016 - 17h13

Scandaleux elle devrait etre libre depuis longtemps.

quant aux donneurs de leçons elle avait qu'a elle aurait du etc ne connaissent pas l'emprise qu'on ces mecs sur leur femme. Si c’était si facile pour toutes ces femmes d’aller porter plainte il y aurait pas une femme morte tous les 2 jours sous les coups de leur mari ou concubin.

Portrait de abel1945
24/novembre/2016 - 16h45

scandaleux cette justice de merde  smiley quand les messieurs remettent en liberté des fichés  S  qui sont des terroristes en puissance  et passent aux actes  ensuite   ils ne leur  ont pas demandé de faire une introspection 

Portrait de Isaduci
24/novembre/2016 - 16h31
Seaskua... a écrit :

Cette femme a été une victime mais elle a choisi de passer dans le camp des bourreaux en assassinant son époux. La justice lui a accordé la requalification de l'assassinat en meurtre. Elle lui a accordé une peine minorée. Elle lui demande maintenant, simplement, de cesser de se prendre pour une justicière mais admettre qu'elle est une meurtrière.

 

En France il existe un principe fondamental. Nul ne peut se faire justice elle même ou lui même ! Il existe aussi un autre principe : Celui de la légitime défense qui nécessite la nécessité, la proportionnalité, l'immédiateté de la riposte.

 

Si Mme Sauvage avait tué son mari pour se défendre en état de légitime défense elle serait libre. Elle l'a tué, de sang froid, en lui tirant dans le dos avec un fusil qu'elle a préalablement chargé. C'est un assassinat ! Et l'emballement médiatique tient au fait que le cabinet d'avocates qui la défend s'est fait une spécialité d'utiliser un système de défense assez pratique : Leurs clientes étaient battues et ont enfin osé se défendre en tuant leur mari, après des années de martyr et sans trouver d'autre solution !

 

C'est un système de défense comme un autre mais, tout de même, il est possible de déposer plainte pour violences conjugales. Il est possible d'aller voir une association d'aide aux victimes. Il est possible d'aller voir un avocat. Il est possible de composer le 3919. Il est possible de divorcer. C'est tout de même plus civilisé que de tirer dans le dos de quelqu'un. Non ?

 

+10000, j'ajouterai qu'il a une chose que je comprends pas très bien, ce qu'elle a subit est immonde, il n'y a rien à dire sur le sujet. Mais sa fille aussi a subit la violence, et le viol me semble t'il, j'ai du mal à comprendre qu'une maman ne se mobilise pas face à ça. Enfin je dis ça tout doucement, parce que je ne connais que ce que je peux lire ou entendre.

Portrait de Beard
24/novembre/2016 - 16h13
Seaskua... a écrit :

On évite de gracier quelqu'un qui a commis un crime et le revendique. François Hollande a accordé une grâce partielle et c'est déjà beaucoup, étant donné les circonstances du meurtre : 03 balles dans le dos, avec un fusil de chasse, après l'avoir chargé et alors que la victime est assise tranquillement sur une chaise, cela se nomme un assassinat !

 

Gracier un assassin qui reconnait les faits, cela demande un peu de réflexion pour un Président de la République. De toute manière la grâce présidentielle est une injure à la démocratie puisque les criminels sont jugés au nom du peuple français et que le PR n'a pas à ce substituer au peuple.  La grâce présidentielle relève plus de la monarchie que de la démocratie. Elle devrait disparaitre lors de la création dune 6ème République.

En l'occurence, la justice est rendu au nom des juges et non pas au nom du peuple.

Demandez un peu au peuple ce qu'il en pennse ?

Portrait de ajc21
24/novembre/2016 - 16h02
Nexus20 a écrit :

donc si je lis les commentaires certains voudraient un permis de tuer en quelque sorte. moi je me pose la question, de nos jours une femme battue peut se défendre la justice ne rigole pas avec ca. et sa fille qui était au courant pourquoi n'a t-elle pas agit en son temps.

Non, elle a été condamnée, et elle à déjà fait plus de 4 ans de prison, pour le mort de son mari qui l'a battue pendant des dizaines d'années, elle a donc été punie. En quoi montrer un peu de clémence pour cette femme donnerait le droit de tuer.  

Et Bertrand Cantat qui a frappé a mort Marie Trintignant, il a eut le droit à une libération conditionnelle au bout de 4 ans, cela veut il dire qu'on peut frapper sa femme à mort en toute impunité

 

Portrait de Beard
24/novembre/2016 - 16h01
Seaskua... a écrit :

Cette femme a été une victime mais elle a choisi de passer dans le camp des bourreaux en assassinant son époux. La justice lui a accordé la requalification de l'assassinat en meurtre. Elle lui a accordé une peine minorée. Elle lui demande maintenant, simplement, de cesser de se prendre pour une justicière mais admettre qu'elle est une meurtrière.

 

En France il existe un principe fondamental. Nul ne peut se faire justice elle même ou lui même ! Il existe aussi un autre principe : Celui de la légitime défense qui nécessite la nécessité, la proportionnalité, l'immédiateté de la riposte.

 

Si Mme Sauvage avait tué son mari pour se défendre en état de légitime défense elle serait libre. Elle l'a tué, de sang froid, en lui tirant dans le dos avec un fusil qu'elle a préalablement chargé. C'est un assassinat ! Et l'emballement médiatique tient au fait que le cabinet d'avocates qui la défend s'est fait une spécialité d'utiliser un système de défense assez pratique : Leurs clientes étaient battues et ont enfin osé se défendre en tuant leur mari, après des années de martyr et sans trouver d'autre solution !

 

C'est un système de défense comme un autre mais, tout de même, il est possible de déposer plainte pour violences conjugales. Il est possible d'aller voir une association d'aide aux victimes. Il est possible d'aller voir un avocat. Il est possible de composer le 3919. Il est possible de divorcer. C'est tout de même plus civilisé que de tirer dans le dos de quelqu'un. Non ?

 

Reponse minable de quelqu'un de minable qui passe sa vie de minable coincé entre 2 pages du code penal !!

Portrait de pantxika64
24/novembre/2016 - 15h54

et voilà!  merci Hollande ...si elle avait été graciée au départ.... ils ne veulent pas se bouger? moi je ne bougerai pas de chez moi les jours de votes

Portrait de espoulette
24/novembre/2016 - 15h31 - depuis l'application mobile
Nexus20 a écrit :

donc si je lis les commentaires certains voudraient un permis de tuer en quelque sorte. moi je me pose la question, de nos jours une femme battue peut se défendre la justice ne rigole pas avec ca. et sa fille qui était au courant pourquoi n'a t-elle pas agit en son temps.

Que savez de la destruction psychologique que ces femmes subissent, de leur anéantissement? IL y a un livre qui sort en ce moment, demandez-le au Père Noël et nous en reparlerons.

Portrait de espoulette
24/novembre/2016 - 15h28 - depuis l'application mobile

Et voilà, si le gros mou qui nous gouverne avait donné une grâce totale, elle serait libre depuis longtemps.
J'espère que les journalistes auront l'idée de lui demander s'il est fier de lui?
Et comme cette famille ne mettra pas son quartier à feu et à sang, la pauvre femme va croupir en prison jusqu'en 2018....

Portrait de Hercule Poirot
24/novembre/2016 - 15h28 - depuis l'application mobile

Normal! Nous ne sommes pas dans un pays qui dénie le droit des Femmes. Si elle était battue il existe des assoces et des foyers pour proteger les Femmes de leurs compagnons violents! Depuis cette affaire, de mémoire seulenent cette année il y a eu 3 cas de femmes ayant tué leurs compagnons en prétendant qu'elles étaient battues! C'est trop facile car le mari n'est plus là pour confirmer ou démentir ces accusations. Helas pour elle ces cas ne l'ont pas aidées pour justifier et obtenir sa grâce

Portrait de gorillaz
24/novembre/2016 - 15h26
Nexus20 a écrit :

donc si je lis les commentaires certains voudraient un permis de tuer en quelque sorte. moi je me pose la question, de nos jours une femme battue peut se défendre la justice ne rigole pas avec ca. et sa fille qui était au courant pourquoi n'a t-elle pas agit en son temps.

PARFAITEMENT il y aurait bien besoin de faire un peu de ménage dans ce pays et de rétablir l'ordre des choses !!! ne vous en déplaise 

il est temps de condamner les véritables dangers pour cette société !

Portrait de Fakrys
24/novembre/2016 - 15h19

pauvre femme! une honte!! les victimes en prison!!! belle justice que voilà!!!!

Portrait de MC26
24/novembre/2016 - 15h04

Mais ça ne dérange pas les juges de libérer des violeurs, des voyous, des voyous islamistes qui eux sont dangereux pour la société contrairement à cette femme ..quelle honte cette justice qui veut tenir tête à Hollande !!!

Portrait de robin33
24/novembre/2016 - 14h40

cette justice là me fait peur !

Portrait de valentine89
24/novembre/2016 - 14h31

une honte ! où est la vraie justice ?  c'est de l'acharnement pur et simple

Portrait de RINEKA
24/novembre/2016 - 14h27

Affligeant...

Portrait de gorillaz
24/novembre/2016 - 14h16

BRAVO on laisse une femme battue en prison mais on ne touche pas aux racailles et aux migrants violeurs surtout pas !

 

justice à double vitesse

pays de merde