12/11/2016 11:01

Un professeur américain qui a prédit l'élection de Donald Trump dit maintenant qu'il va être ... destitué!

Peu de personnes avaient prédit la victoire de Donald Trump, mais à Washington, un professeur l'avait affirmé notamment dans son livre "Les clés de la Maison Blanche"

Dans une interview au Whashington Post, Allan Lichtman est revenu sur sa prédiction, et a fait une autre révélation.

"Ils ne veulent pas Trump en tant que président, parce qu'ils ne peuvent pas le contrôler. Il est imprévisible. Ils avaient aimé avoir Pence , un républicain contrôlable. Et je suis persuadé que va être des motifs vont justifier sa destitution, soit en faisant quelque chose qui met en danger la sécurité nationale ou parce qu'il privilégie son propre portefeuille. "

Allan Lichtman n'est en réalité pas la seule personne à prédire une destitution de Donald Trump.

David Brooks du New York Times a de son côté évoqué une mise en accusation de Trump ou une démission "probablement" l'année prochaine.

Le Washington Post explique que les prédictions de Lichtman s'appuient sur des méthodes très différentes de celles des sondeurs et des pronostiqueurs.

Certains critiquent d'ailleurs son système, un ensemble de 13 questions vrai / faux, en disant qu'il conduit à un "surapprentissage", qui est en fait un système qui adapte les données. 

De son côté, Allan Lichtman rétorque que son système a correctement prédit chaque élection depuis 1984.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de ervaya
12/novembre/2016 - 16h08

j'ai prédit TRump aussi alors que j'étais pro CLinton, serai-je viré? non, je suis au chômage, d'ailleurs je passe un appel... je cherche boulot à genève, je prend tout au vu de mon CV

Portrait de Keedz17
12/novembre/2016 - 12h21

De toute façon l'avenir de Trump paraît sombre soit il reste comme il est, c'est à dire imprévisible donc il a de forte chance un jour ou l'autre de trahir sa fonction et la constitution et donc d'avoir une action d'empechement à son encontre ou bien il décide de renoncer à une partie de son programme de rentrer dans le moule au côté des républicains et dans ce cas son électorat le plus tordu ne lui pardonnera pas ses promesses et risques de finir comme Lincoln, kenned...

Portrait de Pegason
12/novembre/2016 - 11h41 - depuis l'application mobile

Et je suis persuadé que va être des motifs vont justifier sa destitution... Qui écrit les textes ?

Portrait de geneve
12/novembre/2016 - 11h20

Des démocrates.... MDR !

Portrait de carino
12/novembre/2016 - 11h09

il a raison ... c'est ce qu'il va arriver .... 

un peu comme l'indice financier spread avec Berlusconi en 2010 .... depuis lors l’Italie a eu trois premier ministres non élus par le peuple et ce dans le silence total médiatique ou de l'Europe complice ...