21/09/2016 15:01

Dans un tweet, le fils de Donald Trump compare les réfugiés syriens à des bonbons empoisonnés et déclenche une polémique

Le fils aîné du candidat républicain à la Maison Blanche Donald Trump a comparé, dans un tweet, les réfugiés syriens à des "bonbons empoisonnés", suscitant de vives réactions notamment dans le camp démocrate.

Donald Trump Jr, qui se fait fréquemment l'avocat des positions de son père, a publié sur son compte Twitter une photo avec une coupe de bonbons estampillée du slogan du candidat républicain "Make America great again!" (Rendre à l'Amérique sa grandeur).

"Si j'avais un bol de bonbons et vous disais que, dans le lot, trois étaient empoisonnés, en prendriez-vous une poignée? Tel est notre problème avec les réfugiés syriens", a-t-il lancé. "Cette image dit tout. Arrêtons le politiquement correct qui ne fait pas de l'Amérique une priorité".

Sa remarque a rapidement fait réagir les réseaux sociaux et provoqué des réactions indignées dans le camp démocrate.

"Dégoûtant", a ainsi réagi sur Twitter le porte-parole de la candidate démocrate Hillary Clinton, Nick Merrill.

"Voici l'un des millions d'enfants que vous avez comparés à un bonbon empoisonné", a écrit l'une des anciennes plumes de Barack Obama, Jon Favreau, accompagnant son tweet de la photo d'Omran, un Syrien de 5 ans blessé dans un raid aérien à Alep dont le portrait a fait le tour du monde cet été.

Après les attentats de samedi aux Etats-Unis, Donald Trump a renoué avec ses thèmes de campagne de prédilection avec un virulent discours lundi en Floride dans lequel il a lié menace islamiste et immigration.

Il prône la fermeture sélective des frontières en fonction des pays d'origine. Par exemple, il souhaite arrêter tout accueil de réfugiés syriens et dénonce le projet de sa rivale démocrate d'augmenter leur nombre fixé aux alentours de 65.000 par Barack Obama.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de loulou2717
22/septembre/2016 - 09h14
cultureducoeur a écrit :

ok avec Jadie, digne fils de son père, terrifiant !

Je ne conçoit pas les pensées de certains de mes compatriotes, l'école est obligatoire jusqu’à seize, on a donc tout eux des connaissances en histoire et autres. Ce qui doit permettre de comprendre la différence avec des migrants qui fuient la guerre et des malfrats ! Arrêtons de tout confondre, les syriens sont des hommes et des femmes qui souhaitent resté en vie et pas de nous volez notre porte-monnaie. Moi aussi, si je me prenais des bombes sur la tête je tenterais mes gamins sous le bras de me réfugiés dans un autre pays plus sécurisant.  Français nous nous pensons dans un pays ou tout va mal et pourtant, ailleurs dans le monde, des hommes des femmes et leurs enfants fuient la misère économique,  d'autres la guerre, d'autres fuient des dictatures. Si nous en écoutions certains, les étrangers seraient en majorité tous des violeurs et des voleurs ? Allez, soyons raisonnables stp !

C'est beau !!!!

La guerre c'est moche, la dictature c'est pas bien, la misère c'est horrible......Franchement votre argumentation est d'une naïveté cela est désolant, en plus avec des fautes d'orthographe. Je pense que vous auriez dû rester à l’école jusqu’à 16 ans.

Bien sur que ces gens fuient des situations de guerre et que nous ferions la même chose. Mais cela n’empêche pas de se poser des questions...affligeant!

Portrait de Mr Trump
21/septembre/2016 - 16h41
C'est plein de bon sens mon fils !
Portrait de Footix
21/septembre/2016 - 15h07

Du bon sens.

J'ai un paquet de bonbons dont certains sont empoisonnes et je n'ai aucun moyen de savoir lesquels:

1/ J'en mange au hasard

2/  je jette le paquet.

Portrait de Grumpy1
21/septembre/2016 - 15h05

En même temps il n'a pas tort ....