16/05/2016 17:53

Jeremy Ferrari ironise sur l'efficacité de la police après les attentats de Charlie Hebdo - Regardez

Hier après-midi sur France 2, Jérémy Ferrari s'installait dans le fauteuil rouge de Michel Drucker.

Dans "Vivement dimanche", l'humoriste a ironisé sur l'efficacité de la police et notamment durant les attentats contre Charlie Hebdo.

Pour lui, "on a annoncé la mobilisation de grands moyens, on a Hollande à la télé qui parle de 90.000 hommes sur le terrain, on parle de la surveillance de toutes les routes, et au final en étudiant le dossier, on voit que c'est un petit pompiste seul dans son coin qui a repéré les terroristes en fuite."

Regardez

.


Jérémy Ferrari se moque de l'efficacité de la... par morandini

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de dadouronron
17/mai/2016 - 13h32
Jilou1994 a écrit :

Quelle vérité ?  Certes c'est un pompiste qui a repéré les terroristes mais tout le dispositif mis en place a participé à les rendre fébriles et à les faire sortir de leur cachette. C'est comme au foot, celui qui passe la balle n'est pas forcément celui qui met le but mais contribue à l'effort collectif et donc au résultat final. Mais sans l'équipe pour les porter, le passeur comme le buteur ne sont rien. 

Tout à fait, c'est comme au foot, tu as 10 gugusses qui courent après une balle et à la fin tu ne retient que le nom du 11eme qui attendais devant la cage et qui pousse la baballe... Et en plus c'est lui qui touche le pactole.

Ferrari a raison, tu mets tout les satellites, les grandes oreilles et tous les bleus de france à surveiller tout le monde mais au bout du bout, à la fin, ils se font choper à acheter 1 mars et 2 café à la station service et c'est le mpomiste qui passe le coup de fil...

Portrait de Caramella
17/mai/2016 - 10h53
De plus en plus lourd
Portrait de SOSIE
17/mai/2016 - 08h39

Il ferait mieux de se taire.

Portrait de lauman
16/mai/2016 - 23h15

J'aimais J. Ferrari, j'aime moins!!!!

Portrait de Nk0
16/mai/2016 - 20h57
Jilou1994 a écrit :

Quelle vérité ?  Certes c'est un pompiste qui a repéré les terroristes mais tout le dispositif mis en place a participé à les rendre fébriles et à les faire sortir de leur cachette. C'est comme au foot, celui qui passe la balle n'est pas forcément celui qui met le but mais contribue à l'effort collectif et donc au résultat final. Mais sans l'équipe pour les porter, le passeur comme le buteur ne sont rien. 

C'est pas le dispositif qui les a poussés jusqu’à la station essence, ils taillaient leurs route jusqu'à la mort (ces bâtards), mais plutôt la faim et le besoin d'essence; quand on débarque avec un lance roquette c'est pas juste pour aller au chiotte !
Portrait de Jilou1994
16/mai/2016 - 20h27

Quelle vérité ?  Certes c'est un pompiste qui a repéré les terroristes mais tout le dispositif mis en place a participé à les rendre fébriles et à les faire sortir de leur cachette. C'est comme au foot, celui qui passe la balle n'est pas forcément celui qui met le but mais contribue à l'effort collectif et donc au résultat final. Mais sans l'équipe pour les porter, le passeur comme le buteur ne sont rien. 

Portrait de nataflo1
16/mai/2016 - 19h12

C'est qui ce type?