12/03/2016 07:50

Affrontements cette nuit à Chicago avant un meeting de Donald Trump - Le candidat annule son discours - Regardez

Des échauffourées et des altercations entre partisans et opposants au milliardaire américain Donald Trump ont conduit à l’annulation à la dernière minute, d’un grand meeting du candidat républicain à Chicago.

Des manifestants avaient réussi à entrer à l’intérieur du bâtiment de l’université de l’Illinois, où devait avoir lieu la réunion publique.

L’annonce du report de celle-ci, à une date non communiquée, a été accueillie par des cris de joie chez les détracteurs du magnat de l’immobilier.

Elle s’est aussi accompagnée d’affrontements, conduisant la sécurité à intervenir.

Plusieurs personnes ont été arrêtées, tandis que des fourgons et des policiers à cheval ont été dépêchés sur place. 

A l'extérieur, des bousculades ont éclaté à la sortie à au moins deux endroits entre des manifestants et les forces de police, selon des images aériennes d'une télévision locale. 

Beaucoup parmi les manifestants dénonçaient le racisme au nom du mouvement «Black lives matter» (la vie des Noirs compte). Plus tôt dans la journée, le milliardaire avait été à nouveau interrompu à de multiples reprises par des manifestants dans un autre meeting à St Louis dans le Missouri.

.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Caramella
19/mars/2016 - 06h05
Milie01 a écrit :
ça sera surement identique chez nous en 2017
+5
Portrait de Caramella
19/mars/2016 - 06h05
Ce sont de vrais sauvages
Portrait de madiran
12/mars/2016 - 18h22

Avant de regarder ce qu'il se passe outre Atlantique...

 

Si l'on regardait comment vont les choses chez nous ?

 

Tout ce qui n'est pas UMP-PS-Modem-Ecolo est rejetté !

 

Si vous ne votez pas  UMP-PS-Modem-Ecolo vous serez stigmatisés !

 

D'autres questions ?

Portrait de MSR
12/mars/2016 - 15h37

Trump savait certainement ce qu’il faisait en allant là-bas, Chicago c’est LE bastion des démocrates, siège de l’École de Francfort exilée aux États-Unis d’où elle a répandu son venin en Amérique, bien entendu c’est plein de noirs, les rassemblements de Trump étaient déjà souvent émaillés de protestations d’opposants dissimulés dans le public ou manifestant autour des lieux de la rencontre, il était certain qu’il y aurait une grosse mobilisation contre Trump.

 

Ça n’a pas manqué, Trump a annulé, s’il était venu ç’aurait été l’émeute contre lui, au lieu que là lui absent les opposants ont attaqué une foule innocente et salopé des équipements sportifs devant toutes les caméras du pays, montrant que face au « danger fasciste » Trump ce sont eux qui sont des sauvages violents et irresponsables.

 

J’ignore jusqu’où Trump (qui connaît les médias) a laissé l’opportunisme intervenir dans sa décision pour obtenir ce renversement d’accusation en direct, il est sûr au moins qu’il en a profité.

Portrait de Fabours73
12/mars/2016 - 14h44 - depuis l'application mobile

Trump est un fumier de première tous le monde le sait du moins ceux qui ont un cerveau.

Portrait de lord29
12/mars/2016 - 13h22
cocaloco77 a écrit :

Faire barrage à un élan du peuple par la violence, la menace et la pression. Et ça se fait appeler "démocrate"...

Je suis de tout coeur avec le peuple américain. On a les mêmes idiots utiles ici.

Pas mieux ...

Portrait de olivierus
12/mars/2016 - 10h59
Nexus20 a écrit :

Je dis simplement que cela m'étonneraient qu'ils aient exterminé des millions d'indiens. c'est le mot millions que je trouve exagéré. ceci dit c'est peut être vrai je ne suis pas documenté sur le sujet

Si des millions d indiens ont ete extermines nt certes pas avec des fusils mais par exemple en les affamant en confisquant leur terrain de chasse et plus vicieux en leur donnant des couvertures contamines (volontairement)avec des maladies genre la verole ou autre maladie inconnu jusqu a la sur le continent americain faisant des ravages devastateur et encore je parle pas du fameux general Custer qui lui tuait femmes et enfants ...

Portrait de Gallus
12/mars/2016 - 10h15
L'Amérique selon Trump
Portrait de olivierus
12/mars/2016 - 08h45
Constant1er a écrit :

Mr Trump, comme Mme Lepen, représente les limite de la démicratie. Ce sont des personnes qui opposent les citoyens selon leurs religions, leur origines....

Quand le chaos nait du vote. Sic

oui mais attention marine est plus maligne que lui ,elle a bien compris qu il fallait etre moins clivant (d ou son slogan de la France apaisée)mais malheureusement pour elle (ou heureusement) il y a ses militants et la il suffit de les entendre parler pour comprendre le fondement de sa pensée .........

Portrait de Laziq
12/mars/2016 - 08h39
Gaston de Phoebus comte de Foix a écrit :

J'imagine les commentaires si des opposants à Clinton avaient fait de même....

Il leur faudrait 1/100ème de seconde pour crier au fascisme.

 

Je ne comprends pas les opposants de Trump.

 

Ils pourraient profiter des meetings de Trump pour organiser, à côté, à quelques centaines de mètres, calmement et pacifiquement, une réunion politique. Ce qui n'a rien d'illégitime. Au contraire, ça participe de la liberté d'expression politique.

 

Mais en agissant ainsi, ils desservent leur camp et servent Trump.

Portrait de olivierus
12/mars/2016 - 08h35
Gaston de Phoebus comte de Foix a écrit :

J'imagine les commentaires si des opposants à Clinton avaient fait de même....

chez les clinton on boit deja le champagne ........................

Portrait de olivierus
12/mars/2016 - 08h33
Grumpy1 a écrit :

 

Tout à fait mais ils font partie " du camps du Bien " alors on leur laisse tout passer ....

c est pas une histoire du camp du bien contre celui du mal ,un president doit rassembler son peuple et non le diviser Trump a force de jouer avec le feu est en train de se cramer ,au grand desespoir des elus republicains qui le savent tres bien et qui savent qu ils ont deja perdue la presidentielle , il se passera exactement la meme chose avec le fn qui oppose une partie de la population contre une autre ,la majeur partie des americains ne sont pas des beaufs et les francais pareil .

Portrait de Grumpy1
12/mars/2016 - 08h19
Laziq a écrit :

Surtout que dans le cas présent ce sont les opposants à Trump qui bafouent les règles de la démocratie en s'invitant dans ses meetings dans le seul but de les perturber.

 

Tout à fait mais ils font partie " du camps du Bien " alors on leur laisse tout passer ....

Portrait de Laziq
12/mars/2016 - 08h17
Grumpy1 a écrit :

 

C'est vrai que Hollande représente l'aboutissement de la démocratie hahaha ! Non plus sérieusement si les américains votent pour Trump ce sera la démocratie alors vous n'aurez rien a dire .

Surtout que dans le cas présent ce sont les opposants à Trump qui bafouent les règles de la démocratie en s'invitant dans ses meetings dans le seul but de les perturber.

Portrait de Grumpy1
12/mars/2016 - 08h14
Constant1er a écrit :

C'est térrifiant à l'idée que la démocratie pourrait permettre à ce type de devenir président du pays allié le plus précieux. Je n'ose imaginer le cataclysme aux USA s'il devenait président.

 

C'est vrai que Hollande représente l'aboutissement de la démocratie hahaha ! Non plus sérieusement si les américains votent pour Trump ce sera la démocratie alors vous n'aurez rien a dire .

Portrait de Laziq
12/mars/2016 - 08h13

Je ne comprends pas ceux qui viennent perturber des meetings d'un opposant - y compris à l'intérieur même de la réunion !

 

S'opposer soit.

 

Mais s'opposer de cette manière est un déni de démocratie.