18/01/2016 12:29

France 3 diffuse par erreur des images présentées comme ayant été tournées au Burundi

Le mercredi 13 janvier dernier, dans le "Grand Soir 3", France 3 a diffusé des extraits d'une vidéo présentée comme ayant été tournée au Burundi, deux jours auparavant.

Le site Internet de France 24 a révélé que les images n'ont pas été réalisées dans le pays.

"La langue que l’on entend dans la vidéo n’est pas du kirundi, la langue officielle et majoritaire du pays. France 24 a pu identifier la langue parlée : il s’agit du hausa, usité notamment au Nigeria et au Niger, à des milliers de kilomètres du Burundi. Il y a donc très peu de chances que cette scène ait été tournée à Karuza, sur un "terrain du parti au pouvoir ", comme l’indique le sujet diffusé par la chaîne française", expliquent nos confrères.

Bernard Maingain, qui a fourni les images à la chaîne publique, s'est expliqué : "Ma source au sein de l’armée burundaise m’a dit avoir reçu ces images d’une personne se trouvant à Karuzi, et qu’elles étaient montrées dans le cadre de l’entraînement des Imbonerakure [milice de jeunes ultra-violente favorable au régime de Pierre Nkurunziza, ndlr] à Karuzi".

Et d'ajouter avoir "d’abord supposé qu’elles avaient été tournées là-bas". "Plus tard dans la soirée de mercredi j’ai été informé que la langue utilisée dans la vidéo n’était pas le kirundi, et j’ai donc douté que les images aient été tournées au Burundi". 

L'avocat assure n'avoir jamais mentionné à France 3 que les personnes torturées étaient des opposants au pouvoir burundais. 

"Selon cet avocat, il s’agissait d’un massacre d’opposants au Burundi. Il nous l’a affirmé et nous avons l’enregistrement de notre conversation téléphonique qui le prouve", a, de son côté, affirmé Jean-Jacques Basier, rédacteur en chef du Grand soir de France 3, en précisant avoir "travaillé en toute bonne foi, car il est important de parler des massacres commis dans ce pays".

Vendredi soir, à la fin de l'édition du "Soir 3", la chaîne s'est excusée. 

"L'authentification des images est en cours. Il apparait que la vidéo est plus ancienne et qu'elle a été tournée dans un pays de l'Afrique de l'Ouest et non au Burundi. Nous vous prions de bien vouloir accepter nos excuses", a déclaré Francis Letellier.

.

Regardez les excuses de France 3

.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de cubahirosamuel
20/janvier/2016 - 12h21

Malheureusement, les medias occidentaux ne sont pas a leur premiere manipultions. Des fois ils presentent le Burundi, que les Burundais sont incapable de comprendre. C'est cela qui aggrave meme la crise, puisque la plupart des rapports qui se referent aux info des medias ne coincident pas a la realite. Cet avocat Maingain et Louis Michel sont tellement dangereux pour le Burundi.

Portrait de amin.dada
19/janvier/2016 - 09h36

C'est le ''faux imam'' d'Ajaccio qui a envoyé les images à FR3  !!! smiley