11/12/2015 07:15

Le magazine Voici révèle que l'ex star des sitcoms d'AB, Mallaury Nataf, est redevenue SDF et vit seule dans la rue

Alors que les fêtes de Noël approchent, le magazine Voici donne ce matin des nouvelles de Mallaury Nataf, l'ancienne star du "Miel des Abeilles" et elles ne sont pas bonnes du tout.

Selon le magazine, cela fait trois ans que Mallaury Nataf a retrouvé les trot­toirs des grands boule­vards pari­siens.

"À 43 ans, le visage marqué par ce combat quoti­dien, semble plus seule que jamais" écrit Voici.

Une situa­tion dans laquelle elle s’est enfer­mée dès 2012, lorsqu’on lui a refusé la garde de son fils Shiloh.

Son état mental y est sans doute pour beau­coup.

«Vu les propos inco­hé­rents que Mallaury tenait, nous avons pensé qu’elle était un danger, pour elle et pour les autres», avait à l’époque expliqué la prési­dente d’une asso­cia­tion qui lui était venue en aide.

Aujourd’­hui, on peut la croi­ser dans les rues de la capi­tale, priant dans une langue qu’elle seule comprend, pour chas­ser « le mauvais œil ».

Tous les deux jours, elle fait sa lessive dans un bistrot où elle a ses habi­tudes, et fait sécher son linge sur les grilles du métro. 

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Tani
12/décembre/2015 - 10h42

cette vidéo date de quelques années vu que l'émission n'existe plus !

chaque année Mallaury ressort à cette époque pour faire pleurer dans les chaumières, il y a tellement plus de misère autour de nous..........

Portrait de madof
11/décembre/2015 - 18h27

Il faut qu'elle arrête la fumette la dame......................................................smiley

Portrait de bzh079
11/décembre/2015 - 17h15

J'ai su ça hier, c'est abominable. J'espère qu'elle s'en sortira, voilà c'est tout. Courage Mallaury.

Portrait de mikapat
11/décembre/2015 - 16h50

Cette femme à 3 enfants, qui doivent souffrir de cette malheureuse situation. Il n'y a pas des loi en FRANCE pour agir et aider les gens dont le discernement  est gravement affecté ? La vie peut  changer d'une façon ou d'une autre, du jour au lendemain,  pour n'importe lequel d'entre nous.

Portrait de Talion
11/décembre/2015 - 15h50

Miss manucure, elle est schizophrène cette dame, il faut l'aider

Portrait de bluelemon
11/décembre/2015 - 11h52
arnaud1204 a écrit :

On loge des migrants au frais de la princesse et cette femme vit dans la rue la plupart de son temps !!! Cherchons l'erreur ! Incroyable en 2015 dans notre pays !

ca nous manquait tellement  ce genre de remarques arnaud... sauf que jusqu'à l'arrivée des migrants tu t'es jamais préoccupé du sort des sdf ...

Portrait de arnaud1204
11/décembre/2015 - 11h26

On loge des migrants au frais de la princesse et cette femme vit dans la rue la plupart de son temps !!! Cherchons l'erreur ! Incroyable en 2015 dans notre pays !

Portrait de brems
11/décembre/2015 - 10h14

Quand j'ai lu qu'elle fait des prières dans une langue que seule elle comprend, je me suis dit que son problème n'est pas que social. Heureusement les travailleurs sociaux ont fait leur boulot et ont protégé les enfants. Je crois qu'elle est issue d'un milieu assez aisé donc elle a dû refuser l'aide et le soutien de sa famille, c'est dommage car au moins elle ne serait pas dans la rue. Elle avait reçu des propositions de travail mais elle a tout refusé (AB production, Julien Courbet...). Je souhaite beaucoup de courage à ses enfants qui sont peut-être inquiets en lisant ce type de nouvelles sur leur mère s'ils ne savaient pas ce qu'elle devient.

Portrait de Barb Wire
11/décembre/2015 - 09h41

La dernière fois qu'on a entendu parler d'elle, on lui avait proposé un job et des projets, dont un livre, mais elle envoie tout balader.

Quand tu refuses l'aide que les gens ou les associations te proposent, j'ai envie de te dire "démerde toi".

Si elle est dépressive ou autre problème psychologique, qu'ils l'internent.

Il y a d'autres personnes en grande difficulté dans la rue, dont on ne parle pas, qui n'ont pas eu la chance d'avoir les mêmes propositions pour s'en sortir.

Portrait de numéro 6
11/décembre/2015 - 09h32

C'est d'autant plus triste que c'est une personne connue. Malheureusement combien y en a-t-il dehors sans qu'on leur adresse un seul regard ? Ils font tellement partie du paysage qu'on ne les voit plus. Il n'y a pas de beaux logements rénovés pour les accueillir et les aider à repartir du bon pied, peut-être parce qu'on considère qu'il n'y a pas de futur Montaigne parmi eux. Il n'y a pas suffisamment de place dans les refuges pour qu'ils y passent une nuit, mais on réquisitionne des immeubles que l'on rénove à grands frais pour l'accueil de migrants. Les caisses sont vides et eux n'auront pas d'allocation, même pas l'indignation des artistes pour inciter à en accueillir. Ils crèveront dehors dans l'indifférence la plus totale.  

Portrait de max628
11/décembre/2015 - 09h32 - depuis l'application mobile

Et on doit en avoir quelque chose a foutre?

Portrait de Bernard Buvard8
11/décembre/2015 - 09h00

Même problème que pour la plupart des SDF, ça coûte moins cher à la société de subventionner des associations d'aides aux SDF plutôt que des soigner des malades mentaux...