28/10/2015 11:26

Morandini Zap: Un journaliste du Petit Journal agace fortement Eric Dupond-Moretti

Hier soir dans "Le petit journal" de Canal Plus, le journaliste Hugo Clément est allé à la rencontre d' Eric Dupond-Moretti, l'avocat de Pascal Fauret, l’un des deux pilotes évadés de République dominicaine.

Aux questions du journaliste, l'avocat a répondu de façon agacé, n'aimant pas les termes employés par Hugo Clément.

Un face à face tendu entre les deux hommes.
Regardez
 
 

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de rocky1
29/octobre/2015 - 14h06

ce qui est terrible avec ce journaliste, c'est qu'il ne se rend pas compte qu'il est totalement à côté de la plaque. Il insiste comme s'il était à la commission.

A muter au plus vite. 

Portrait de Tarmac
28/octobre/2015 - 18h48
Francois75 a écrit :

Ces vraiment des cons  au petit journal

C'est toujours " l'esprit canal " next . . . . .

Portrait de bruno.13
28/octobre/2015 - 17h23

L'esprit Canal actuel : la crétinerie est devenu un critère d'embauche des journalistes..enfin journaliste c'est vite dit vu qu'il ne sait pas de quoi il parle

Portrait de Block
28/octobre/2015 - 16h59
alain44800 a écrit :

"il faut savoir que ni les pilotes ni le personnel naviguant n'ont a se soucier du contenu de la soute " Faux et archi faux.Il existe 2 sortes de vols ,les vols commerciaux ou seules les autorités locales ont le devoir et la responsabilité de vérifier les passeports des passagers et les bagages qu'ils transportent,par scanner avant l'embarquement  et par fouille si un doute subsiste,avant mise en soute par la douane,par contre les vols privés sont exemptés de toutes ces formalités car ils se rendent directement sur le tarmac ,évitant tous contrôles pour embarquement et les formalités des identités et de vérification de bagages sont a la charge de l'équipage.Maintenant la question posée est de savoir si ce vol était privé comme l'affirment les autorités et justice de la République Dominicaine ou ce vol était commercial comme le soutienne les pilotes.

 

Désolé de vous contredire, mais les pilotes, que ce soit pour un vol privé, ou pour un vol commercial, n'ont légalement pas le pouvoir de douane ou de police.

 

Leur mission consiste à assurer la sécurité,  mais ils n'ont en aucun cas le pouvoir de vérifier le contenu des bagages.

 

D'après ce que j'ai pu lire dans cette affaire, ils affirment que le passager en question les avaient prevenu la veille qu'il transporterait avec lui environ 500 Kg de bagages, ils en ont pris acte.

 

Reste a savoir, et l'enquete Française nous donnera peut etre un jour la réponse, si ils disent vrai ou pas.

Portrait de Block
28/octobre/2015 - 13h24
marc-robert a écrit :

II y avait deux voyageurs dans l'avion avec 26 valises...Vous voyagez souvent avec 13 valises??? Je n'arrive pas à croire que les deux pilotes ne savaient rien...Pour des anciens militaires professionnels ils ne sont pas vraiment curieux ou....

 

Il faut savoir que ni les pilotes, ni le personnel naviguant n'ont a se soucier du contenu de la soute.

 

Dans tous les aéroports, si des valises ou autres marchandises entrent sur le tarmac d’un aéroport, elles sont censées être vérifiées par les services de sécurité et la douane. Pour rappel, la République dominicaine  adhère  aux règles de l’OACI (Organisation de l'aviation civile internationale).

Portrait de presho
28/octobre/2015 - 13h07

Je Sais pas si on peut qualifier de journalistes le personnel du petit journal.  Franchement ce jeune homme mérite une paire de gifles.

Portrait de Lara menepa
28/octobre/2015 - 12h59

Question uniquement posée pour mettre hors de lui E. DUPONT MORETTI.. Aucun intérêt journalistique... Dommage, le petit journal n'est plus ce qu'il était... 

Portrait de marc-robert
28/octobre/2015 - 12h35

II y avait deux voyageurs dans l'avion avec 26 valises...Vous voyagez souvent avec 13 valises??? Je n'arrive pas à croire que les deux pilotes ne savaient rien...Pour des anciens militaires professionnels ils ne sont pas vraiment curieux ou....

Portrait de taine66
28/octobre/2015 - 11h44

Petit journalaiste de seconde zone en recherche de notoriété.

Pathetique.

Portrait de Celtill
28/octobre/2015 - 11h28

Journaleux de ******