27/09/2015 15:03

François Hollande annonce que c'est un camp d'entraînement de Daesh qui a été frappé ce matin par notre armée

La France a effectué ce dimanche sa première frappe en Syrie, contre un camp d’entraînement de djihadistes de l’Etat islamique près de Deir Ezzor, dans l’est du pays, a annoncé le président français François Hollande à New York.

« Nos forces ont atteint leurs objectifs », a ajouté le chef de l’Etat, précisant que six avions avaient été utilisés, et assurant qu’il n’y avait pas eu de pertes civiles.

«D"autres frappes pourront avoir lieu si nécessaire », a-t-il ajouté, « dans les prochaines semaines ».

Ce dimanche matin, l’Elysée avait annoncé dans un communiqué que les forces militaires françaises avaient « frappé en Syrie » sur la base des renseignements collectés lors des vols de reconnaissance aérien engagés depuis plus de deux semaines. Aucune précision n’était cependant donné sur le type de cible ni la zone visées.

Alors que l'annonce des premières frappes aériennes françaises en Syrie contre le groupe Etat islamique a été faite dimanche matin par l'Elysée, Manuel Valls a déclaré dimanche, lors d'un déplacement dans la Drôme, que ces frappes visaient les "sanctuaires de Daech où sont formés ceux qui s'en prennent à la France", ajoutant que cette action serait poursuivie "autant que nécessaire".

L'annonce de cette intervention aérienne a été faite quelques heures avant que le président François Hollande, en visite à New York, prononce un discours sur la Syrie à l'Assemblée générale de l'ONU.

Une action "autonome" de la France. "Nous frappons Daech en Syrie car cette organisation terroriste prépare les attentats vers la France depuis la Syrie, depuis ces sanctuaires", a affirmé le Premier ministre à son arrivée à une fête de la Rose, à Bourg-de-Péage. "Nous agissons donc en légitime défense", conformément à l'article 51 de la charte des Nations unies, a-t-il fait valoir, mais aussi "de manière autonome, en fonction de nos objectifs, en lien avec nos alliés", notamment américains.

De son côté, François Hollande annonce que c'est un camp d'entraînement de Daesh qui a été frappé ce matin par notre armée

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Micheldu17.02
29/septembre/2015 - 20h53

Dit ce soir quasi subrepticement dans "C dans l' air", le camp d' entrainement qui a été bombardé, l' ensemble des structures qui ont été détruites, ils y gardaient aussi les otages.................♪ ♫ ♫

Portrait de Kaulibry
28/septembre/2015 - 16h42

Syrie: «La France doit aider Assad à combattre Daech».§ Jean-Bernard Pinatel [général de II° section] - La France ne doit pas intervenir au sol en Syrie. Nous devons en revanche fournir un appui logistique, technique et financier à ceux qui combattent déjà Daech sur le terrain, comme le font les Russes. Il faut aider les trois pays en première ligne: l'armée syrienne loyaliste, l'Iran et l'Irak. Oui, il s'agit de dictateurs ou de milices mais ils représentent un moindre mal par rapport au mal absolu qu'incarne Daech.§ La France doit aider les Etats syriens et irakiens en leur fournissant les systèmes d'armes, le renseignement, la logistique et la formation dont ils ont besoin.§ De plus, il faut empêcher Daech de renouveler ses ressources.§ Le président turc Erdogan se livre à un double jeu qui doit cesser. Officiellement, la Turquie fait partie de la coalition opposée à l'Etat islamique. Dans les faits, le pays lui ouvre sa frontière et lui permet de réaliser toute sortes de trafics d'armes et de pétrole. Le trafic de pétrole de contrebande représente pour Daech 50 millions de dollars de recettes par mois. En empêchant la Turquie de jouer ce double jeu et en fermant réellement la frontière, Daech serait déjà fortement affaibli. L'Etat islamique ne pourrait plus non plus se réapprovisionner en armes. Il faut tordre le bras à Erdogan. Là, on créerait les conditions politiques nécessaires à la réussite de l'opération militaire.06/09/15 LFgr

Portrait de Kaulibry
28/septembre/2015 - 16h25
Un ancien officier de la CIA : Les Etats-Unis sont « fous » de mener une politique qui renforce l’EI. § La Russie apporte un soutien militaire au président syrien Bachar al-Assad parce que Moscou sait ce qu’il faut faire pour vaincre ISIL tandis que la politique des États-Unis continue d’alimenter l’extrémisme, a dit à Sp§ un ancien officier de la CIA, Larry Johnson. « Personnellement, je suis heureux que la Russie prenne ces mesures », a déclaré Johnson, lundi, en réponse à notre question sur une entreprise de renseignement du secteur privé (Stratfor NdT) qui affirme détenir une image satellite prouvant que la Russie renforce ses moyens militaires en Syrie. « Au moins, Poutine a conscience de la menace et sait comment l’affronter et l’éliminer. » Les Etats-Unis ont constamment appelé Assad à démissionner, faisant valoir que le changement de régime était la seule solution politique viable, tandis que la Russie a aidé le gouvernement syrien dans sa lutte contre ISIL.« L’Occident, et les Etats-Unis en particulier, se sont comportés comme de fieffés imbéciles en soutenant une politique qui a renforcé les extrémistes islamistes », a affirmé Johnson. § Dimanche, Lavrov a dit qu’il doutait de la réelle volonté de Washington de vaincre l’État islamique car un membre de la coalition anti-ISIL l’avait informé que le commandement américain avait annulé des frappes aériennes contre les positions des groupes terroristes.§ 15/09/15 ArrtSrInf
Portrait de Kaulibry
28/septembre/2015 - 10h38

Le dynamitage du monde musulman.

§ Décidément, les projets de remodelage des pays d’Afrique du Nord et du Proche et Moyen-Orient fleurissent avec constance au sein des centres de recherche §-anglo-saxons.§

Le point de départ de ces remaniements peut être situé § avec les « accords Sykes-Picot » [1916] § Dans la foulée de ces accords, la publication de la « Déclaration Balfour » [1917], fut une étape supplémentaire.§

La mainmise sur la péninsule Arabique par les États-Unis [suite au « Pacte de Quincy » - 1945], suivie de la création de l’État d’Israël [1948], ouvre un nouveau chapitre §.

Les guerres opposant l’État d’Israël § au monde musulman conduisent à l’élaboration de nouveaux concepts comme celui du « choc des civilisations » [balkanisation du monde musulman (« l’arc de crise »), élaboré par Bernard Lewis en liaison avec Zbigniew Brzeziński], projet présenté par la revue Time [1979].

§ nous retrouvons une politique de démantèlement des pays arabes dans le rapport d’Oded Yinon [1982] [dans] le rapport de Richard Perle [1996] (« A Clean Break ») et les travaux du lieutenant-colonel Ralph Peters [2006] §.§ nous pouvons relever la dernière mouture parue dans le New York Times, le 29 septembre 2013, sous la plume de Robin Wright §. [Reprenant les travaux de ses prédécesseurs il balkanise à tout va] en fonction des critères religieux (sunnites, chiites, druzes, alaouites…) et ethniques selon des critères politiques fédéralistes.§ P. Hillard

07/10/13 Blvrd Vltr

Portrait de Kaulibry
28/septembre/2015 - 10h21

Représentant syrien auprès de l'ONU : "L’ingérence de la France, en Syrie, est une violation des lois internationales".

"L’ingérence de la Françe, en Syrie, est une violation des lois internationales et des résolutions du Conseil de sécurité des Nations Unies", a affirmé à §, Bachar al-Jaafari, le représentant syrien, auprès de l’ONU.

«Je n’exclus pas la collision entre différents avions, qui volent, sans coordination avec la Syrie, dans le ciel de ce pays», a ajouté Jaafari.

«Je suis très étonné que la France veuille lutter contre Daech, mais pas contre le groupe terroriste Al-Nosra, soutenu par les pays occidentaux, les Arabes du golfe Persique, et ceux, dans la région. Dès le début, la France a, toujours, soutenu les terroristes et facilité l’entrée de ces derniers, en Syrie», a-t-il souligné.

Le bureau de la Présidence française a annoncé, samedi, que ce pays a pris pour cible, pour la première fois, les positions des groupes terroristes, en Syrie.

27/09/15 Irib

Portrait de Kaulibry
28/septembre/2015 - 09h10

Hollande souhaitait bombarder la Syrie pour soutenir les terroristes fin août 2013.

La Recherche d'un prétexte à tout prix.

La coalition réunissant les Etats-Unis, le Royaume Uni, la France, la Turquie, l'Arabie saoudite et le Qatar vient de franchir un nouveau pas dans sa volonté d'intervenir en Syrie afin de renverser le régime de Bachar El-Assad. Utilisant ses énormes moyens de communication, elle vient de lancer une vaste campagne d'intoxication de l'opinion internationale afin de la convaincre que Damas a utilisé l'arme chimique contre son peuple, commettant ainsi un véritable crime contre l'humanité et méritant « d'être puni ».

Aucune preuve sérieuse n'a été présentée à l'appui de ces affirmations. Au contraire, de nombreux éléments conduisent à penser que ce sont les rebelles qui ont utilisé ces armes. Ces mensonges médiatiques et politiques ne sont que des prétextes. Ils rappellent les tristes souvenirs du Kosovo (1999), d'Irak (2003) et de Libye (201smiley et ont pour but de justifier une intervention militaire afin de renverser un régime laïque, jugé hostile par les Etats-Unis - car allié de l'Iran et ennemi d'Israël - et impie par les monarchies wahhabites d'Arabie saoudite et du Qatar. Il est particulièrement affligeant de voir la France participer à une telle mascarade. 06/09/13 CF2R

Portrait de Kaulibry
28/septembre/2015 - 08h55

François Hollande devant la Cour Pénale Internationale ?

§ Lorsque le Statut de Rome instituant la Cour pénale internationale [CPI] a été négocié, certains États occidentaux avaient insisté sur un moratoire de sept ans avant que le « crime d’agression » ne soit ajouté aux crimes pour lesquels la CPI serait compétente §

§ L’article 8 bis (1) du Statut de Rome , ajouté en 2010, se lit comme suit : « Aux fins du présent Statut, le ’crime d’agression’ signifie la planification, la préparation, le lancement ou l’exécution par une personne effectivement en mesure d’exercer un contrôle ou de diriger l’action politique ou militaire d’un État, d’un acte d’agression qui, par sa nature, sa gravité et son ampleur, constitue une violation manifeste de la Charte des Nations Unies. » Sont inclus à l’article 8 bis (2)(b) et dans la liste suivante les actes constituant une ’agression’ : « le bombardement par les forces armées d’un État contre le territoire d’un autre État ou l’ emploi de toutes armes par un État contre le territoire d’un autre État ».

En l’absence d’une résolution du Conseil de sécurité de l’ONU autorisant « l’action militaire » contre la Syrie, ces dispositions correspondent « comme un gant » à l’agression en cours de planification par les présidents Obama et Hollande. Même l’avocat de la défense le plus imaginatif aurait du mal à imaginer un moyen de défense.§

06/09/13 Info-Palestine

[Il y a 2ans c'est l'état syrien que Hollande voulait bombarder pour soutenir les terroristes]

Portrait de Franklin Chapaca
27/septembre/2015 - 20h00
Le dernier tango a écrit :

 Hollande va finir par inviter Bachar à bouffer à l'Elysée smiley

Difficile de faire plus débile comme commentaire sur le sujet

Portrait de Pascale.De.La Rue
27/septembre/2015 - 18h26
smiley
Portrait de House of Trouville
27/septembre/2015 - 15h45
smiley
Portrait de Tarmac
27/septembre/2015 - 14h54
DEMON a écrit :

Et alors ? Le résultat c'est probablement quelques maisons abandonnées qui ont été détruites, nos pilotes qui se sont entraînés, les fabricants de missiles qui en ont vendu quelques dizaines à 300.000 euros l'unité. François va raconter sa guerre à Julie et tout le monde est content, même DASH comme dirait sa majesté car ça va susciter des vocations dans nos banlieues.

Mais demain ce sera le peuple qui paiera pour l'incompétence de nos dirigeants actuels et passés

C'est comme pour la dette qu'ils vont nous laisser ces incapables, nos enfants vont la payer très longtemps

Portrait de Caramella
27/septembre/2015 - 13h13
Nous sommes pas dans la m...
Portrait de BaronSamedi6
27/septembre/2015 - 11h05 - depuis l'application mobile

Personne à encore compris que les " migrants " c'est juste qu'on est entrain de faire évacuer les familles de ces pays et qu'on va tout faire peter pour enfin faire le ménage ? Vous êtes long à la détente ...

Portrait de beinvoyons
27/septembre/2015 - 10h32

Ok, et?? Cela a donné quoi comme résultat? Puis c'est bien d'aller les titiller, car je suppose qu'il n'y aura pas de frappe régulière, donc ça leur laisse bien le temps aux représailles, bravo l'état !

Portrait de Petitpatapon75
27/septembre/2015 - 09h56 - depuis l'application mobile

Ahh merci pour cette info !!!
Si par hasard des terroristes lisaient ce message : nous ne sommes pas responsables de notre gouvernement, donc les représailles ne doivent pas se faire dans les lieux publics, metro, bus etc ou la visite de nos chers monuments. On tient tout comme vous à nos familles... Alors faites vos représailles dans les lieux où se trouve notre gouvernement car les marches blanches à la con, ou des rassemblements pour dire : "ouuuuh c'est pas bien plus jamais ça", notre gouvernement est fort pour ça. Parce que nous.... À part, être abattus par nos impôts, perdre notre taf, élever nos enfants, et fermer notre gueule quand une nouvelle loi absurde s'installe, le reste on s'en cagne total. Merci à vous !

Portrait de breizhald
27/septembre/2015 - 08h47

Il était temps ! Ne pas l'avoir fait avant c'est de l'irresponsabilité. Voilà où on en est maintenant, DAESH qui s'est étalé sur différents régions, vagues de migrants (ce qui mets un bordel monstre en Europe).

Portrait de breizhald
27/septembre/2015 - 08h47

Il était temps ! Ne pas l'avoir fait avant c'est de l'irresponsabilité. Voilà où on en est maintenant, DAESH qui s'est étalé sur différents régions, vagues de migrants (ce qui mets un bordel monstre en Europe).

Portrait de lioplus
27/septembre/2015 - 08h27 - depuis l'application mobile

C est bien mais le risque ce sont les représailles d un déglingue sur le territoire je vais éviter le métro ....