23/09/2015 15:26

EXCLU - Les radios musicales vont diffuser le numéro de téléphone du Premier Ministre pour protester contre un amendement

Un amendement a été adopté en commission à l’Assemblée Nationale, en catimini, dans la nuit du mercredi 16 au jeudi 17 septembre 2015 qui vise à plafonner la diffusion des chansons francophones les plus plébiscitées par les Français à la radio.

Cet amendement menace les radios et les chansons françaises que les auditeurs affectionnent.

Les radios affirment qu'elles doivent rester libres  de choisir la musique et les artistes qu'elles défendent.

L’ensemble des radios du groupe NRJ (NRJ, CHERIE FM, NOSTALGIE, RIRE & CHANSONS), le groupe RTL (RTL, RTL2, FUN RADIO) et les 140 radios indépendantes membres du SIRTI appellent leurs auditeurs à se mobiliser pour défendre la liberté d'expression et ne laisser personne dicter la musique qu’ils souhaitent écouter.

A partir de jeudi 24 septembre, plus de 10 messages seront diffusés toute la journée sur toutes les radios des groupes NRJ, RTL ainsi que 140 radios indépendantes membres du SIRTI, pour alerter leurs auditeurs et leur demander d’appeler en masse le standard du Premier Ministre pour défendre leurs radios avec le slogan "A la radio, j'écoute ce que je veux" au 01-42-75-80-00

Le contenu éditorial des radios, les flashs d’information et les interventions des animateurs relayeront également toute la journée le message.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Caramella
30/septembre/2015 - 10h31
Gina l'Amorosa a écrit :

Bah moi en voiture c'est oui fm le top !

C'est assez sympa parfois
Portrait de Caramella
30/septembre/2015 - 10h31
C'est du grand n'importe quoi cette histoire
Portrait de trayaud
29/septembre/2015 - 13h30

bonjour c est honteux ce qui se passe en France on va interdir aux radios de passer ce qu elle veulent c est inadmissible on se dirige tout droit vers l abblation de toute liberté on va se retrouver dans quelques temps enfermer dans un pays ou on aura plus aucuns droit de liberté les français ne veulent pas ça pourquoi ce qui se passe pour les radios on en a pas parlé à la TV parce que le sujet est censuré voila pourquoi

Portrait de loiseauparleur.com
25/septembre/2015 - 14h30

Cette mesure vise, à mon sens, à défendre chanson française et son tissu culturel varié. Elle n’a pas pour but de favoriser les intérêts des grandes sociétés de musiques (majors).

Je suis contre ce dictat de ces radios. Cela fait des années que je ne n’écoute pratiquement plus de musique française ni internationale à la radio. Je l'écoute sur des sites web comme Deezer Spotify Sound cloud ou YouTube Vivo, Dailymotion ou bien sur des sites personnels. La musique française ne s'arrête pas à NRJ et RTL.

Il ne faut pas confondre talent artistique et économie musicale. La plupart des musiciens et chanteurs que j’aime écouter ne passent pas sur les radios nationales. Ils ne sont certes pas aussi connus que certains gagnants de la Star Academy ou de la Nouvelle Star, mais ils font des concerts et diffusent leur musique. Je connais plein de monde autour d'eux qui apprécient aussi leur musique.

Pour ces artistes, Il leur manque juste un peu de couverture médiatique pour être diffusés sur des radios nationales.

Il y a plein de musiques différentes. Il suffit d’ouvrir ses oreilles et d'être un peu curieux.

En 1994, une loi a contraint "les radios spécialisées dans la mise en valeur du patrimoine musical à diffuser 60 % de titres francophones dont un pourcentage de nouvelles productions pouvant aller jusqu'à 10 % du total, avec au minimum un titre par heure en moyenne." (Source CSA)

Les radios dites commerciales ont biaisées la loi en mettant en boucle certaines chansons françaises. Toujours les mêmes chansons et issues de majors.

C’est clair, avec le matraquage à longueur de journée de la même musique, on finit par l'avoir dans la tête et l’apprécier. Ce n'était pas le but de cette loi. 

Les radios pensent avant tout à leurs profits via les contrats qu’elles ont avec les majors de la musique qui, elles aussi, cherchent le profit. Je n’ai rien contre si c’est loyal et juste et si cela ne s’adresse pas à une élite.

La liberté, ce n’est pas le lavage de cerveaux et devoir écouter toujours la même soupe.

Je préfère garder ma liberté d'écoute et choisir ce que je veux écouter.

 

Oui à une réelle liberté musicale variée !

Portrait de abel1945
24/septembre/2015 - 17h11
PkOhk a écrit :

Et hop "20h08", je viens d'appeler, le gars m'a dit "très bien c'est noté" :bigsmile:

 

et bien moi aussi j'ai appelé et  dit UN GRAND BRAVO  pour cet amendement  qui je l'espère, ne sera pas encore une fois un coup d'épée dans l'eau,    si les laveurs de cerveaux et leurs valets de programmateurs ne sont pas contents qu'ils aillent vendre des patates sur les marchés 

 

Portrait de athanzik
24/septembre/2015 - 12h52

moi je trouve que c'est une bonne idée car etant artiste francais j'en souffre puisqu'il n'y a qu'une dizaine d'elites d'artistes qui ont le monopole....on sait tous que ce sont des contrats entre radio et maison de disques

de+ ,cette facon de faire detruit les oeuvres puisqu'au bout d'une semaine le titre qu'on aimait tant devient innécoutable (overdose)

donc moi je suis pour !

Portrait de zig et puce
24/septembre/2015 - 10h07
raphal42 a écrit :

J'adore le parti du site Jean-Marc Morandini...

Il faut quand même rappelé le contexte : la loi oblige déjà les radios à diffuser au moins 30% de chansons françaises.

Il se trouve qu'une étude récente à montrée que sur certaines radios, ces 30% ne sont remplis qu'avec un dizaine de titres !!!

Faites le calcul : ça veut dire que certaines radios diffuses toujours les mêmes titres français toutes les 1h30 environ, toute la journée... Et comme certaines radios contournent déjà la loi en diffusant un max de chansons françaises entre 2h et 6h du matin, ça peut monté jusqu'à 1 diffusion par demi-heure.

Il faut revenir à l'esprit de la loi qui est à l'origine de défendre la culture française, pas de nous marteler les oreilles avec les mêmes merdes.

Moi aussi je suis d'accord avec cette loi que j'attends en fait depuis longtemps. En plus, il me semble que cette loi n'est pas trop contraignante : il est prévu qu'une dizaine de titres ne puisse représenter que 50% des diffusions françaises...

Sauf que cet  amendement a été adopter sous le manteau , le plus discrètement possible , ce n'est pas anodin 

ils savaient que cet amendement ferait l'unanimité contre lui

Portrait de prada14
24/septembre/2015 - 10h00

 

Cette mesure qui porte gravement atteinte à la liberté éditoriale des radios, est dictée non pas par un souci de la défense de la chanson française mais par des intérêts bien compris de l'industrie du disque, qui cherche à détourner les auditeurs de leurs radios gratuites pour les diriger vers des plates-formes payantes et dont ils sont, pour les plus importants d'entre eux, par ailleurs actionnaires.

 

Portrait de raphal42
24/septembre/2015 - 09h05

J'adore le parti du site Jean-Marc Morandini...

Il faut quand même rappelé le contexte : la loi oblige déjà les radios à diffuser au moins 30% de chansons françaises.

Il se trouve qu'une étude récente à montrée que sur certaines radios, ces 30% ne sont remplis qu'avec un dizaine de titres !!!

Faites le calcul : ça veut dire que certaines radios diffuses toujours les mêmes titres français toutes les 1h30 environ, toute la journée... Et comme certaines radios contournent déjà la loi en diffusant un max de chansons françaises entre 2h et 6h du matin, ça peut monté jusqu'à 1 diffusion par demi-heure.

Il faut revenir à l'esprit de la loi qui est à l'origine de défendre la culture française, pas de nous marteler les oreilles avec les mêmes merdes.

Moi aussi je suis d'accord avec cette loi que j'attends en fait depuis longtemps. En plus, il me semble que cette loi n'est pas trop contraignante : il est prévu qu'une dizaine de titres ne puisse représenter que 50% des diffusions françaises...

Portrait de Bastos16
23/septembre/2015 - 23h18

Et bien moi, je suis pour cette loi.

Il y a tant de bons groupes et artistes dans notre pays qu'il serait positif de diversifier un peu le champ musical !

 

Portrait de breizhboy
23/septembre/2015 - 19h01

Je n'ai pas l'impression d'écouter ce que je veux quand j'écoute la radio puisque ce sont les radios qui choisissent la programmation et nous abrutissent par multi diffusant les titres commerciaux !

Les médias se moquent de nous (pour rester correct !)

 

 

Portrait de abel1945
23/septembre/2015 - 16h50
Albert-Rammstein a écrit :

Depuis l’avènement des radios libres en 81, la bande FM s'est épurée, il ne reste que quelques groupes media qui se la partagent; tout comme la TNT pour la télé. Le commerce se sert de la culture pour s' enrichir, et pour être plus rentable, on fait de la merde, qu'on injecte a haute dose dans les cerveaux. Mais il existe des radios sur internet, ou vous pouvez choisir votre style musical, et vous avez de très bonne musique, sans pub, et jamais de redondance. Il est facile d' avoir de la qualité, sans être obligé  a la cantine des radios.

totalement d'accord avec vous,  ces laveurs de cerveaux imposent smiley smiley  mais ne mettent  plus depuis belle lurette à disposition la diversité que les auditeurs sont en droit d'attendre . Elles sont les fossoyeurs de la chanson française 

 

 

 

Portrait de BernardReims
23/septembre/2015 - 16h31

ben regardez RTL en ce moment, on nous serine avec la dernière chanson de Cabrel et celle de Voulzy/Souchon (la baie des fourmis). Elles sont bien, mais à longueur d'émissions ça commence à gonfler. Alors moi je suis pour qu on limite .....

Portrait de lds800
23/septembre/2015 - 16h21

Trés bonne initiative. Cette valse et un dictateur. Il me fait vraiment peur. On dirait l'antechrist que ça ne m’étonnerait pas.

Il va etre trop vener le 1er sinistre

Portrait de claud34
23/septembre/2015 - 15h51

A la radio j'entends ce que l'on m'impose et non pas ce que je voudrais écouter. Les chaines de radio préfèrent diffuser des chansons américaines parce que certaines ne sont pas répertoriées à la sacem.

Portrait de baryton73
23/septembre/2015 - 15h40 - depuis l'application mobile

C'est pas tant l'abondance des chansons francophones le problème, ce serait plutôt de plafonner le nombre de diffusion d'une même chanson dans la journée, procédé dont NRJ et Fun Radio sont les rois, à faire du lavage de cerveau pour faire vendre un Max de leur soupe à 2 balles...

Portrait de yabuki
23/septembre/2015 - 15h40 - depuis l'application mobile

Ah oui, et les accords financiers passés avec les maisons de disques pour passer 36 000 fois par jour le dernier morceau de M Pokora et cie, on en parle. Il y a tellement d'artistes talentueux qui ne passent pas par The Voice et les autres conneries a la Tv, et qu'on entends pas, donc je trouve que cet amendement n'est pas idiot.
Au bout d'un moment , Les Freros de la Vega ça va!!!!!