28/08/2015 10:15

Le parquet de Reims saisit un juge des tutelles pour que Vincent Lambert soit placé "sous protection"

Un juge des tutelles de Reims a été saisi par le parquet d'une mesure de protection pour Vincent Lambert à la demande de l'équipe médicale en charge du patient en état végétatif, a-t-on appris jeudi de source judiciaire.

"Le juge des tutelles a été saisi mercredi et devra instruire la demande avant de prendre une décision dans les prochaines semaines", a-t-on indiqué au parquet de Reims, confirmant une information du journal "20 minutes".

Ce juge, magistrat indépendant du siège, pourra alors choisir après expertise de désigner un tuteur ou un curateur pour le patient victime depuis 2008 de lésions cérébrales jugées irréversibles par les médecins.

Si l'esprit de la loi est de favoriser la nomination d'un représentant issu de la famille, le contexte conflictuel qui oppose les parents, catholiques traditionalistes farouchement déterminés à maintenir en vie leur fils, et son épouse Rachel soutenue par de nombreux frères et soeurs qui souhaitent une "fin digne" pour Vincent, risque de compliquer la tâche du magistrat.

Alors que la Cour européenne des droits de l'Homme (CEDH) avait validé en juin dernier l'arrêt de l'alimentation et de l'hydratation artificielles de Vincent Lambert, l'équipe médicale avait refusé fin juillet de statuer sur sa fin de vie en raison de pressions extérieures nuisant à "la sérénité".

Le docteur Daniela Simon, la médecin responsable du service où est hospitalisé le patient, avait alors indiqué qu'elle souhaitait alerter le procureur de Reims pour réclamer des mesures de "protection globale et déterminer un référent qui pourrait représenter légalement" le patient.

Après la décision de la CEDH, les opposants à l'arrêt des soins avaient multiplié les actions en mettant en ligne une vidéo de Vincent Lambert sur son lit d'hôpital et en organisant une manifestation devant le CHU. Plusieurs évêques avaient également pris position en faveur de son maintien en vie.

Par ailleurs, des sites internet avaient relayé des appels à l'enlèvement et la séquestration des médecins ou de Vincent Lambert lui-même.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de titoune
28/août/2015 - 12h12 - depuis l'application mobile

Et dire que l'on nous demande de faire des économies, la Sécurité Sociale étant en déficit !!!!!!

Portrait de jpapoo
28/août/2015 - 11h34
le p'tit diablotin a écrit :

au delà du problème moral et/ou éthique,

au prix de la journée d’hôpital, qui paie la facture?

j'ose espérer que ce n'est pas la Sécurité Sociale, et donc la collectivité,

et que la facture est dument payée par cette famille d'intégristes

La seule participation qui reste à la charge de la famille est de 18€ par jours.

Le montant pour la collectivité (sécurité sociale) est de 3460.80€ jours.

Donc cela fait 7 ans qu' il est en soins intensifs soit 2557 jours

Le calcul est vite fait: 3460.80X2557= 884.9265,60€  HUIT MILLIONS HUIT CENT QUARANTE NEUF MILLE DEUX CENT SOIXANTE CINQ €uros & SOIXANTE CENTIMES !!!!!!!!! 

MERCI LES INTEGRISTES, Qu'on leur présente la facture ☻☻☻

Portrait de Marie 3903
28/août/2015 - 11h18

il y a des sociétés qui gère les personnes qui sont,  soit sous curatelle, soit sous tutelle, ainsi le magistrat peut nommer une société, qui le représente pour les actes de la vie, et, le CHU, n'a pu à faire à la famille

Portrait de pinkbomb
28/août/2015 - 10h25 - depuis l'application mobile

elle nous coûte chère la folie religieuse de cette famille.