26/05/2015 10:08

Une nouvelle formule de Libération "réinventé" dans les kiosques le 1er juin

Rajeuni, apaisé et repensé pour être "mobile first" : un an après la crise qui a secoué Libération et vu le départ d'une centaine de journalistes, dont quelques plumes, le quotidien lance une nouvelle formule papier le 1er juin, avant d'autres changements à venir.

"Libération était un quotidien qui publiait une version numérique. Libération sera un site qui publie un quotidien", résume Laurent Joffrin, le directeur de la rédaction et historique de ce journal fondé en 1973.

Dans une semaine, les lecteurs découvriront un journal modifié mais pas bouleversé.

La signature du nouveau quotidien, qui passera à 2 euros au lieu de 1,80, sera une nouvelle police baptisée "Libé" et spécialement créée pour lui. Modulable, elle apparaîtra tantôt arrondie, tantôt large, anguleuse ou allongée.

Après l'"événement" du jour, en ouverture du journal, une séquence "Expresso" reprendra sur 4 pages et avec des modules "très graphiques" des contenus déjà publiés sur internet, expliquent à l'AFP Laurent Joffrin et Johan Hufnagel, les patrons de la rédaction.

L'idée est de déplacer le centre de gravité du papier vers le numérique.

"En se levant, le premier réflexe du lecteur pour consulter les infos, c'est le mobile. Il faut qu'on parte de là pour construire l'actu sur nos différents supports, c'est notre premier point de contact avec lui", poursuit Hufnagel. Désormais à Libération, 50% du trafic web provient du mobile.

Dans le déroulé du journal, viendront ensuite une série de doubles-pages, "des sujets hard news, pas magazine", qui joueront sur la photo et la typographie.

Les pages débats et idées seront développées et la séquence "Culture", en fin du journal, sera plus graphique.

L'édition du week-end sera enrichie de rubriques "images", "musique", "livres", "voyages" et "gastronomie". "Il faut que ça fasse très boîte à outils avec des angles. On injecte de l'internet dans le journal", détaille Hufnagel.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Gallus
9/juin/2015 - 00h25
Celya30 a écrit :
ça devient un luxe les journaux papiers
Hélas
Portrait de Gallus
9/juin/2015 - 00h25
C'est sûr ça sera sans moi