25/01/2015 16:51

L'appel à suspendre l'activité de SOS Médecins "massivement" suivi aujourd'hui dans toute la France

L'appel à suspendre l'activité de SOS Médecins était "massivement" suivi aujourd'hui, engendrant d'importantes perturbations, malgré les réquisitions, a affirmé le secrétaire général de SOS Médecins Serge Smadja .

"100% des structures participent au mouvement. Toutes ont été réquisitionnées mais nous ne sommes pas dans un fonctionnement normal", a déclaré le dr Smadja, en faisant état d'un encombrement des centres 15. Ainsi, à Paris "sur la soixantaine de médecins prévus, quelque 25 ou 26" travaillent, répartis à peu près équitablement sur les secteurs géographiques.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Julien3783
26/janvier/2015 - 07h42 - depuis l'application mobile

Mme Touraine veut ruiner le système de santé. Elle veut supprimer les gardes de nuit de SOS médecin ce qui obligera les gens à se rendre aux urgences et donc à patienter des heures en salle d'attente tellement elles seront (encore plus) encombrée. C'est quoi son but?? Créer une médecine a 2 vitesse? Les gens avec de petite mutuelles attendront aux urgence et les gens avec des bonnes mutuelles pourront payer les consultations hors systèmes non remboursé par la sécu à 80€???
Pitoyable cette ministre de la santé. Elle est en train d'instaurer les système de soin américain en France avec le programme de sa nouvelle loi santé.

Portrait de Pullip68
26/janvier/2015 - 00h09

Vraiment écoeuré. j'avais besoin d'un médecin pour ma fille aujourd'hui et non pas de medecin.on n'est dimanche je fais quoi? Je dois aller aux urgence et je vais attendre des plombs alors qu'elle ne tiens pas debout. Je vais attendre demain et voir le medecin au risque ma fille se sente encore plus mal. j'en ai marre tout était bien plus simple avant.

Portrait de cueillette37
25/janvier/2015 - 19h23

pas malin de vouloir supprimer les visites de nuit de SOS médecins. On ne peut pas forcément se rendre aux urgences des Hôpitaux par manque de locomotion ou etc.

Portrait de GIGI
25/janvier/2015 - 17h09

Mais pourquoi vouloir supprimer un service qui arrange tout le monde au risque de surcharger encore plus les urgences hospitalières?