14/01/2015 07:01

Le patron de Google France a reconnu que plusieurs vidéos en lien avec les attentats avaient été effacées à la demande de la France

Le patron de Google France, Nick Leeder, a reconnu mardi que plusieurs vidéos "illégales" en lien avec les attentats avaient été effacées ce weekend sur YouTube à la demande des autorités françaises.

"On a eu quelques demandes ce weekend" de la part des autorités françaises pour "supprimer des vidéos illégales" liées aux attentats contre Charlie Hebdo et la supérette casher, "et on a supprimé les vidéos le plus rapidement possible" de YouTube (qui appartient au géant américain Google), a indiqué sur France Info Nick Leeder, sans préciser de quelles vidéos il s'agissait.

"On travaille toujours avec les forces publiques concernant la sécurité, et un dispositif (spécial, ndlr) a été mis en place pour les aider la semaine dernière. Nous avons notre propre politique de contrôle des contenus", mais, ce weekend, "on a reçu des demandes précises sur des vidéos qui sont illégales, et lorsqu'on reçoit ce genre de demandes, on supprime", a-t-il expliqué.

Nick Leeder a rappelé que, selon les règles propres au site, "lorsqu'il y a des choses qui ne correspondent pas à (sa) politique, comme de l'incitation au terrorisme, (ses) équipes les suppriment automatiquement".

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Routier-69
15/janvier/2015 - 02h08 - depuis l'application mobile

Non mais ça, tu peux !
Par contre un nichon...
Comment ils disaient... Faites l'amour pas la guerre ??

Portrait de Nordus60486
14/janvier/2015 - 07h07 - depuis l'application mobile

C est pas le cas de Facebook !!! Eux sur un site de foot la video non censuré du policier tué et réponse de Facebook video non dangereuse mais bien sur