13/01/2015 11:31

Pour l'homme aux côtés duquel les frères Kouachi se sont radicalisés, Chérif Kouachi était "un ignorant"

Farid Benyettou, l’ancien mentor des frères Kouachi, auteurs de l’attentat contre Charlie Hebdo, a expliqué sur Europe 1 qu’il avait gardé le contact avec ces derniers et avait même vu le cadet, Chérif, il y a à peine deux mois. 

Il a confié: "Chérif, c’est quelqu’un qui est favorable au djihad. Je lui ai dit clairement : ‘moi, ce qui s’est passé à Toulouse, je suis contre, que ce soit des militaires ou la communauté juive’".

Chérif Kouachi, qu’il décrit comme "très têtu, très borné", "avait du mal à accepter ça de ma part, mais j’ai continué à défendre mon opinion, quitte même à le choquer".

"Ce sont des gens qui ont très peu de savoir religieux, surtout Chérif […], c’était un ignorant", affirme Farid Benyettou. Selon lui, à aucun moment Chérif ne parle alors d’une action en France ou n’évoque les caricatures de Charlie Hebdo.

Et d'expliquer qu'au lendemain de l’attentat contre l’hebdomadaire, il a traversé Paris, à vélo, pour se rendre, de lui-même, à la sous-direction antiterroriste. L’homme n’a pas été placé en garde à vue. Lui qui sait que "pour certains [son] nom peut être associé à ces choses-là" assure que s’il souhaite parler aujourd’hui, c’est pour "dire à ces jeunes qu’[il n’est] pas d’accord du tout" et éviter d’autres passages à l’acte.

"C’est contraire aux principes de l’islam, c’est criminel", ce sont "des pulsions meurtrières", poursuit-il, ajoutant encore : "la religion n’a rien à voir avec ça".

Farid Benyettou, qui confie garder une vision stricte de l’islam, dit aspirer à une autre vie et termine actuellement ses études pour obtenir le diplôme d’infirmier. L’homme était en stage à l’hôpital parisien de la Pitié Salpêtrière. Selon l’AP-HP, depuis les événements, il a été retiré du "planning du service où il terminait son dernier stage".

 

 

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Bilou
13/janvier/2015 - 12h06
philöu02 a écrit :

même pour poser un pansement je dis non ! Le mec m inspire pas trop la sympathie

Parce que vous pensez vraiment qu'il prend des cours pour soigner en France ? D'après sa copine s'il a fait cette formation c'était pour aller ensuite en Syrie comme infirmier. Sûrement pour soigner ses comparses...

Portrait de ADRIENNEDU56
13/janvier/2015 - 11h42

J'hallucine ! comment une radio peut donner la parole à ce type ! une fois l'interview terminé, il a du bien rigolé avec ses potes islamistes !!!  il dit qu'il observe une vision stricte de l'islam ça veut tout dire.... il est resté quelques siècles en arrière ! j'invite tous les musulmans de France et d'ailleurs (surtout d'ailleurs) d'écouter le discours incroyablement courageux du président égyptien ces derniers jours... Il a raison sur toute la ligne.