13/01/2015 07:13

Découvrez la Une de Charlie Hebdo qui paraîtra demain et qui sera tiré à 3 millions d'exemplaires

Malgré l'attentat, l'équipe de Charlie Hebdo ne "cèdera rien" dans son prochain numéro, mercredi, avec de nouveaux dessins de Mahomet et ses railleries habituelles sur les politiques et les religions, au nom du "droit au blasphème".

Ce numéro, qui sera tiré à un million d'exemplaires - contre 60.000 habituellement - comportera "évidemment", comme le journal l'a déjà fait, des dessins sur Mahomet, a expliqué lundi l'avocat de l'hebdomadaire, Me Richard Malka, sans donner aucune autre précision.

"On ne cédera rien sinon tout ça n'aura pas eu de sens.

La Une du prochain numéro de Charlie Hebdo représente Mahomet, une larme à l'oeil, tenant une pancarte "Je suis Charlie", sous le titre "Tout est pardonné", un dessin signé Luz.

L'état d'esprit +Je suis Charlie+" cela veut dire aussi le "droit au blasphème", a-t-il martelé. Malgré l'attentat qui a tué mercredi ses dessinateurs vedettes, Cabu et Wolinski, et au total sept membres de l'équipe, Charlie Hebdo sera de nouveau ce mercredi "dans les kiosques en France et dans le monde", a souligné maître Malka sur France Info. "La diffusion sera exceptionnelle. C'est un geste de survie", a-t-il ajouté.

Ce numéro sera réalisé exclusivement avec des gens de Charlie Hebdo et continuera à dire "les pires horreurs sur le christianisme, le judaïsme et l'islam", a prévenu l'avocat. "Un Charlie Hebdo qui réussit, c'est un Charlie qu'on ouvre, on hoquète d'effroi quand on voit le dessin, et puis on éclate de rire."

Mais au lendemain des manifestations monstre en France contre les attentats, qui ont rassemblé près de 4 millions de personnes, l'équipe de Charlie a du mal à assumer sa nouvelle position symbolique, a reconnu le porte-parole du journal.

"C'est un journal qui se vend 20 ou 30.000 exemplaires, et puis, tout à coup, Obama et le pape parlent de Charlie: ce n'est pas dans notre ADN", a-t-il dit. Le million d'exemplaires prévu mercredi sera imprimé et distribué dans le cadre d'une grande opération de solidarité, où tous les acteurs de la chaîne de distribution travailleront gratuitement.

Hormis le coût du papier, toute la recette (3 euros par numéro) ira dans les caisses du journal. Mais vu les avalanches de demandes de particuliers ou d'institutions, en France comme à l'international, "ce tirage d'un million sera insuffisant", a estimé Patrick André, directeur général des MLP (Messageries lyonnaises de presse), le distributeur du journal.

MLP se prépare même à "pouvoir gérer jusqu'à 3 millions d'exemplaires".

La semaine dernière, des numéros de Charlie Hebdo, épuisés, avaient fait l'objet d'une rapide spéculation sur internet et étaient proposés à plusieurs milliers d'euros. "Tous les 27.000 points de vente de presse français en auront, contre 20.000 habituellement.

Chacun en aura au moins une dizaine, mais certains beaucoup plus, plusieurs centaines", a-t-il dit.

Les MLP enregistrent depuis plusieurs jours des commandes émanant des organismes les plus divers, et réclament parfois des milliers de copies: des maires qui veulent les offrir à leurs administrés, des entreprises, des théâtres qui veulent les distribuer aux spectateurs ou encore des distributeurs de presse en Inde, en Australie...

Des points de presse de villages qui ne vendaient que deux Charlie Hebdo en réclament plusieurs centaines pour mercredi.

Les MLP ont même reçu l'appel d'un jeune Italien de 14 ans qui voulait le journal... A l'export, où Charlie Hebdo ne vendait que 4000 exemplaires, le MLP prévoient d'en expédier 300.000, dans 25 pays, a raconté M. André.

"Nous enregistrons sur le terrain des réservations monumentales", a confirmé Dominique Gil, président du Syndicat des dépositaires de presse, qui livrent les points de vente au détail.

"Les numéros ne seront pas rappelés en cas d'invendus, ils resteront en vente jusqu'à épuisement, ce qui est totalement exceptionnel", a-t-il dit.

Le million d'exemplaires sera livré en deux jours, 500.000 mercredi et 500.000 jeudi environ, et imprimé sur deux sites.

"Les magasins de presse ne pourront sans doute pas répondre à toutes les demandes. Nous avons donc aussi décidé de mettre en place des coupons pour inviter à faire des dons, pour ceux qui veulent manifester leur soutien à Charlie Hebdo", a précisé l'UNDP (Union nationale des diffuseurs de presse), qui représente les magasins de presse indépendants.

"Déjà en 2006, au moment des caricatures de Mahomet, le réseau avait soutenu Charlie en mettant en avant le titre", a rappelé l'UNDP.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de QUEDIREDEPLUS
13/janvier/2015 - 14h25

Les médias se déclarent tous " Je suis Charlie " mais la vraie résistance aurait été que tous les journaux rééditent au même moment les caricatures ainsi l'objectif des terroristes aurait été vainc... mais bon, pour ça, il faut autre chose que de l’opportunisme commercial.

 

Portrait de ARTISAN3
13/janvier/2015 - 13h34
bibi94 a écrit :

Mais vraiment vous avez de la semoule a la place du cerveau c est pas possible... Chacun a le droit de travailler avec qui il veut quand il veut, quel rapport avec le fait de tuer quelqu un ???? La liberté d expression s inscrit dans le cadre de la loi républicaine, pas islamique.

Je vous lis depuis ce matin et mon dieu que de suffisance. Vous êtes omniscient? et les autres cons! Néanmoins j'attends toujours vos argumentaires, mais a priori cela vous semble difficile. Pour moi, inutile de me demander si j'ai de la semoule.... mon cerveau est liquide.

Portrait de mastercons
13/janvier/2015 - 10h37

Cet une ne fait que confirmer la bêtise sans fond de cet bande de bolchevique

Portrait de Reload
13/janvier/2015 - 10h37

C'est moi où il a une tête de zizi ?

Portrait de sam93
13/janvier/2015 - 10h29 - depuis l'application mobile

Je n'achèterai pas cette daube ils s'acharnent contre les musulmans ils le font exprès c'est pas possible ils savent qu après Dieu le prophète Mohamed et la personne la plus importante alors pourquoi font ils sa?

Portrait de FMRmusics
13/janvier/2015 - 10h27

Je pense que le " TOUT EST PARDONNÉ " n'est pas pour dire " on pardonne aux terroristes " ... mais signifie simplement que Mahomet a pardonné à Charlie Hebdo ses caricatures, qu'il est plus intelligent et a plus d'humour que les criminels. D'où la petite larme et la pancarte.

Portrait de stéph50
13/janvier/2015 - 10h24

il sera tir& à 3 millions d'exemplaires

Portrait de Rosette
13/janvier/2015 - 10h09

Tout est pardonné ? Alors là non, certainement pas ! La Une est finalement très (trop) soft.

Portrait de Ann'lee
13/janvier/2015 - 09h40

J'ai participé au rassemblement dans ma ville , pour moi c'était essentiel .Je n'y suis pas allée tant pour la liberté d'expression , ni pour Charlie Hebdo que je n'ai jamais lu et que je ne pense pas acheter à l'avenir.J'y suis allée d'abord pour dire non au terrorisme , pour montrer que ces assassins ne sèmeront pas la terreur.J'y suis allée car je trouve ahurissant que des personnes qui étaient simplement sur leur lieu de travail ( à charlie et les policiers ) , dans une épicerie ,se soient fait tué .Ce n'est pas parce que c'est ce journal , je ne partage pas les idées du figaro mais s'ils ça leur était arrivé je serai allée aussi au rassemblement. On n'a pas à se faire assassiner par des terroristes en France ,c'est tout .

Portrait de la-legende
13/janvier/2015 - 09h25
exodus a écrit :

Cet une ne fait que donner raison aux djihadiste et  légitimé leur action que je ne cautionne pas

 il aurait pu être un peu plus intelligent chez Charlie t mais peut être ne le peuvent il pas.

tou a fait d'accord

Portrait de Razyiel
13/janvier/2015 - 08h56 - depuis l'application mobile
Hours a écrit :

Mais plus personne n’achète charlie hebdo hormis les parasites gauchistes, sans les subventions publiques, il y a longtemps que cette feuille de choux libéral-libertaire, européiste et sans-frontièriste  n’existerait plus! Je ne doute pas que le prochain numéro ait un grand succès, tous les jobards s'y précipiteront. Faire du fric, voilà la seule et unique motivation de ce genre de torchon. Appelons les choses par leur nom ,si ces torchons subventionnées pouvaient disparaître sans carnage, cela nous ferait des économies.

a bon ?!? parceque les telephones, tablettes, pc, tv etc etc ils sont pas la pour faire du fric ?!?
toujours a juger hein !

Portrait de Hours
13/janvier/2015 - 08h52

Mais plus personne n’achète charlie hebdo hormis les parasites gauchistes, sans les subventions publiques, il y a longtemps que cette feuille de choux libéral-libertaire, européiste et sans-frontièriste  n’existerait plus! Je ne doute pas que le prochain numéro ait un grand succès, tous les jobards s'y précipiteront. Faire du fric, voilà la seule et unique motivation de ce genre de torchon. Appelons les choses par leur nom ,si ces torchons subventionnées pouvaient disparaître sans carnage, cela nous ferait des économies.

Portrait de ADAM THE BEST
13/janvier/2015 - 08h14

Pourquoi cette Une ? Je ne pense pas que Charb, Cabu ou Wolinski l'auraient fait. Non moi je ne pardonne rien et je pense très fort à toutes les victimes qui ont subit ces forcenés. 

Portrait de Saya74
13/janvier/2015 - 08h12 - depuis l'application mobile

Super Une! Trop bien trouvé

Portrait de Hours
13/janvier/2015 - 07h10
Tess.... a écrit :

Ces caricaturistes sont morts pour leurs idées, penser que ce numéro puisse être conciliant c'est les insulter.... voire les tuer une deuxième foissmiley

Toutes les semaines des femmes, des gosses, des pères de famille meurent sous les coups de la racaille islamique, et tes carricaturiste, il en avait rien à foutre. De temps à autres, ils se donnaient un petit coté subversif et impolitiquement correct en caricaturant l’islam, mais c’était un trompe l’oeil, il s’agissait de faire oublier que les 99 % du temps ils passaient leur vie à lécher les bottes du système , à cracher sur le FN, sur les français et les chrétiens ; ce que l’ensemble des journalopes de gauche font…Que retient on de l’oeuvre des journalopes de Charlot Hebdo ?? rien du tout … ils n’ont rien produit .

Portrait de passlou
13/janvier/2015 - 06h21

J'étais déjà une fidèle de Hara Kiri, .

J'étais, je suis, je serai toujours une fidèle de Charlie Hebdo

Je pense à Brassens et sa chanson "Mourir pour des idées"

La tristesse et la colère....

Portrait de Bilou
13/janvier/2015 - 05h53

C'est très bien, ça va se vendre comme des petits pains mais dans quelques mois ? J'espère que tout ça ne va pas retomber tel un soufflé, l'émotion passée...

Mi-novembre dernier Charb avait fait appel aux dons pour sauver le journal qui ne se vendait pas, plus ou mal. Pourtant les meilleurs caricaturistes étaient là. 

Portrait de Bacchusss
13/janvier/2015 - 04h35
Hours a écrit :

Vous allez voir qu’après cet attentant, ils vont être ultra soft avec l’islam ! Par contre, ils continueront à insulter allégrement les chrétiens et Marine.

C'est plutôt les autres caricaturistes et journaux qui restent et resteront soft. Le courage on l'a ou on ne l'a pas.

Dans un sens, c'est eux qui gagnent parce qu'ils ont peur.

En tout cas bravo a charlie hebdo. Respect

Portrait de Hours
13/janvier/2015 - 03h58

Vous allez voir qu’après cet attentant, ils vont être ultra soft avec l’islam ! Par contre, ils continueront à insulter allégrement les chrétiens et Marine.

Portrait de morgne
13/janvier/2015 - 03h30

je suis charlie 

Portrait de morgne
13/janvier/2015 - 03h19

Ne jamais rien prendre pour acquit... Même les écrits... #liberté #égalité #fraternité

Portrait de morgne
13/janvier/2015 - 03h14

moi je suis charlie pour la liberté d'expression comme a dit nouvellesarts20 mais contre le cruauté humaine qui s'est produite ses tout simplement immondes et répugnent donc je suis charlie mes pas charlie hebdo je ne l'ai jamais lu ses pas aujourd'hui que je vais commencer je ne sais pas ses bizarres cette atmosphère je n'ai pas de mots pour décrire ça 

Portrait de lyse
13/janvier/2015 - 02h33
nouvellestar20 a écrit :

A lire ce genre de remarques, on aurait pu arriver à se demander si les gens ont compris pk ils manifestaient dimanche...La plupart des gens qui étaient dans la rue n'ont jamais acheté ni lu un numéro de charlie hebdo, c'était avant tout l'idée que liberté d’expression existe dans notre pays et en particulier par la caricature

moi, ça me gêne un peu ce slogan " je suis charlie ", car il donne l'impression qu'il faut forcément être d'accord avec ce que fait charlie hebdo.

je suis pour la liberté d'expression mais je ne suis pas du tout d'accord avec ce qu'ils font.

Portrait de morgne
13/janvier/2015 - 02h19

en même temps charlie hebdo a toujours été provocant donc ça ne change pas ils sont les mêmes 

Portrait de Flassssh
13/janvier/2015 - 01h47
Souffre Douleur a écrit :
L'islam ne tolère pas qu'on se moque de Allah. Etait ce nécessaire de le faire ? C'est la question que je me pose depuis tous ces morts. Qui a raison ?

Pour ma part, s'il me faut choisir entre une bande de rigolos qui dessinent et qui se foutent de la gueule de tout le monde, et une bande de déglingos qui coupent le kiki à tout ce qui ne se soumet pas à leurs croyances... J'ai déjà choisi mon camp. Chacun sa façon de s'amuser, je préfère la moins salissante...

Portrait de lyse
13/janvier/2015 - 01h45

est-ce qu'on a le droit d'être charlie et ne pas être charlie hebdo ?

Portrait de Flassssh
13/janvier/2015 - 01h33
Souffre Douleur a écrit :
Dieu, je n'y touche pas, c'est une entité sacrée. Charlie hebdo se moquait, c'était son problème. Par contre , je peux comprendre que pour d'autres, ça devienne une insulte et à force, je ne suis pas surprise du résultat.
Justement, pas moi! Charlie Hebdo n'a jamais obligé personne à les lire... Si ceux qui le lisent (d'ailleurs je ne pense pas qu'ils le lisent "vraiment") se sentent insultés, ils sont les premiers responsables d'avoir mis le nez dedans!
Portrait de Flassssh
13/janvier/2015 - 01h28
Flassssh a écrit :

En même temps personne ne vous demande de le faire... moi mon éducation ne me permet pas de pêter en public. Quand quelqu'un le fait en ma présence, je le charie et je m'éloigne, je ne sors pas mon lance-roquettes.

Je corrige, parce que je sens que j'ai fait un méchant mélange... je ne vous met, bien entendu pas dans le même sacs que les terroristes!

Disons que parce que je ne le fais pas, je ne vais pas pour autant en vouloir à ceux qui le font (du moment que je peux m'éloigner)

Portrait de Flassssh
13/janvier/2015 - 01h24
Souffre Douleur a écrit :
Tout simplement parce que le blasphème est par définition une insulte à une divinité et que c'est ma limite. je n'insulte pas les divinités. C'est mon éducation. C'est comme ça.

En même temps personne ne vous demande de le faire... moi mon éducation ne me permet pas de pêter en public. Quand quelqu'un le fait en ma présence, je le charie et je m'éloigne, je ne sors pas mon lance-roquettes.

Portrait de Flassssh
13/janvier/2015 - 01h17
Souffre Douleur a écrit :
Je ne suis pas Charlie pour les mêmes raisons que vous. Je ne pense pas que le blasphème fait partie de la liberté d'expression.

Tiens donc? Et pourquoi n'en ferait-il pas partie?