12/01/2015 08:20

A la marche d'hier à Paris, policiers et gendarmes ont été salués comme des "champions du monde"

"D'habitude, ils nous tapent dessus, aujourd'hui, on les applaudit": les forces de l'ordre ont été saluées dimanche "comme des champions du monde" par des hourrahs et des salves d'applaudissements par les manifestants de Paris.

Peu avant 17H00, une vingtaine de cars de gendarmes mobiles quitte la place de la République et fend la foule vers l'ouest de Paris. Aux fenêtres, sur les balcons, dans la rue, les gens les acclament, les applaudissent, crient. Des "merci" et des "bravos" fusent en nombre. Un gendarme, au volant, baisse sa fenêtre pour en profiter.

La même scène se reproduit boulevard Richard-Lenoir, près du siège de Charlie Hebdo, au passage d'une dizaine de camions de CRS: dans leur sillage, les manifestants entonnent la Marseillaise.

Un homme sort même du cortège pour se diriger vers un policier et l'embrasser, sous les flashs des caméras. Les forces de l'ordre "sont acclamées comme des champions du monde", tweete un manifestant, Raphaël Godinot.

D'habitude, les policiers n'ont pas vraiment bonne réputation dans les manifestations, mais dimanche, tout est différent. "Aujourd'hui, tout le monde s'aime bien. C'est inhabituel. Il n'y a plus de séparation" entre les gens, reconnaît une manifestante, Christine Bacoup-Tidas.

"Les gens ont une mauvaise opinion de la police en général, mais ils bossent dans des conditions difficiles, et quand il s'agit de sauver des êtres humains, ils font bien leur boulot", juge Joël, 64 ans, qui tenait "absolument" à les applaudir. "On est content qu'ils soient là pour protéger le bas peuple", renchérit à ses côtés Dominique, désignant un tireur d'élite perché sur un toit. Le déploiement d'un dispositif policier massif pour protéger la manifestation rassure.

"Du coup, ceux qui sont là aujourd'hui se sentent en sécurité, même si certains hésitaient à venir", commente Anny Gouyon.

Plus loin le long du parcours, un autre policier posté sur un toit est repéré par la foule qui l'ovationne et l'applaudit.

"Merci! Merci!", scandent les manifestants. Au bout de plusieurs minutes, le policier regarde la foule et brandit son pouce en remerciement.

"On a applaudi les policiers parce qu'ils assurent une sécurité importante aujourd'hui, et par rapport à toutes leurs actions pendant les actes terroristes", témoigne dans la foule Sonia, 39 ans.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de tchoupa33
12/janvier/2015 - 17h33

BRAVO Messieurs, cet hommage est largement mérité ! Vous devez être respectés CHAQUE JOUR !

Portrait de Nath93
12/janvier/2015 - 08h55

Un souhait : plus jamais que personne n'oublie qu'un gendarme, un policier c'est d'abord un homme, une femme, un fils, une fille, et souvent un père, une mère !!!

 

Portrait de handidada
12/janvier/2015 - 08h54 - depuis l'application mobile

Je suis content pour tous ces femmes et hommes qui nous protège. bravo pour leur travail. MERCI

Portrait de Bilou
12/janvier/2015 - 08h40

D'ordinaire ils ont l'habitude de se faire caillasser et de se faire traiter de SS.

Et les journalistes sont rarement là pour prendre leur défense, bien au contraire.