09/01/2015 06:24

La participation de François Hollande à la marche républicaine dimanche à Paris est envisagée mais pas décidée

La participation de François Hollande à la marche républicaine dimanche à Paris en hommage aux victimes de l'attentat contre Charlie Hebdo est envisagée mais "pas décidée", a-t-on indiqué jeudi dans l'entourage du président de la République."Ce n'est pas décidé", a déclaré à l'AFP un proche du président, un autre précisant que la question de cette participation était "en débat" mais pas tranchée.

"Il y a beaucoup de prudence à avoir pour la présence d'un président de la République" dans une telle manifestation, fait valoir l'entourage du chef de l'Etat, alors que le rassemblement de dimanche pourrait prendre des proportions inédites compte tenu de l'immense émoi provoqué par l'attaque perpétrée mercredi mercredi contre l'hebdomadaire satirique, qui a fait 12 morts, soit l'attentat le plus meurtrier commis en France depuis 1961.

La quasi-totalité des partis politiques (PS, PCF, EELV, PG, PRC, PRG, MoDem, UDI, UMP) ont appelé à participer à la marche républicaine de dimanche, au nom de l'unité nationale, à l'exception du Front national.

Un proche conseiller de M. Hollande a souligné qu'en tout état de cause sa participation ne devrait "surtout pas être annoncée à l'avance", rappelant le précédent de l'ancien président François Mitterrand qui, en 1990, s'était joint "par surprise", à la grande grande manifestation organisée à Paris après la profanation d'un cimetière juif à Carpentras.

La prudence aujourd'hui est d'autant plus de mise que "le contexte n'est pas le même", fait-il également valoir alors que le niveau alerte attentat a été décrété et que les auteurs présumés de l'attaque contre Charlie Hebdo, toujours en fuite, "sont lourdement armés et peuvent commmettre d'autres actions".

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de renelle
9/janvier/2015 - 17h13

il ouvre grande la porte aux sans papiers  et les régularise car c'est un vivier de voix pour lui et pense ainsi régler son élection en 2017 face à MLP , il joue avec les  allumettes et ensuite appelle à garder son sang froid , mais qu'il dégage lui et toute sa clique de bras cassés , on est en guerre et il refuse de voir la réalité