08/01/2015 07:15

Charlie Hebdo: Revoir l'édition spéciale des Guignols d'hier soir consacrée à l'attentat qui a fait 12 morts

Hier soir, les Guignols de Canal ont tenu à être au rendez-vous malgré le choc de la tuerie de Charlie Hebdo.

Une émission plus courte que d'habitude et dédiée bien sûr à Charlie Hebdo.

jeanmarcmorandini.com vous propose de regarder cette séquence emprunte d'émotion...

"Le bilan est de 12 morts et 5 millions de musulmans blessés" affirme PPD.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de piq
8/janvier/2015 - 17h55

J'étais déjà surpris hier soir que canal+ diffuse les guignols. Vu que c'est humorisrtique et qu'hier, comme le dit hanouna en annulant TPMP, personne n'était enclin à rire  D'ailleurs, je n'ai pas aimé les sketchs d'hier soir soir sauf un-celle illustré en photo sur cette article- celle de Mahomet au paradis où il dit qu'il ne se réclame pas des terroristes. Je pense aussi que Mahomet, s'il nous regarde de là, condamnerait ces attentats.

Portrait de djkinkyx
8/janvier/2015 - 17h30 - depuis l'application mobile
Velocerator a écrit :

Plutôt d'accord, cet hommage était très faiblard et pas assez émouvant pour la hauteur du drame... En même temps le choix de Nicolas Bedos était mauvais pour l'occasion.

Mdrrr oui enfin pour le coup c'est son papa a Nicolas donc plutôt Guy bedos

Portrait de royrogers
8/janvier/2015 - 08h36

plutôt bien fait,pour une fois..

Portrait de Groschatin
8/janvier/2015 - 07h45 - depuis l'application mobile

La honte !

Portrait de Tarmac
8/janvier/2015 - 07h39

Toujours aussi nuls depuis des lustres.

Portrait de JAANIS
8/janvier/2015 - 07h28

c'est nul et faiblard en comparaison de Charlie Hebdo!

un vieux débile qui crie "merde" car il ne sait plus dire autre chose, des dessins ridicules...

Je constate qu'ils ont bien évité de ridiculiser Mahomet, au contraire, ils le présentent comme un brave type alors que ce soit disant prophète faisait dans l'assassinat de masse.

Personne ne remplacera les dessinateurs assassinés!

la trouille coule la France.